SCP-128
notation: +3+x
blank.png

Objet # : SCP-128

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-128 doit être conservé dans une chambre de confinement sans ouverture, disposant de portes et de murs anti-déflagration et d'un système de ventilation maintenant les conditions d'un milieu stérile de Classe 100 à l'intérieur. L'intérieur de la chambre de confinement doit être surveillé à distance par des caméras soudées sur place et disposant d'une grille protectrice. Les hauts-parleurs et le système de surveillance laser doivent être de même soudés sur place et protégés avec une grille. L'entrée de la chambre de confinement de SCP-128 doit inclure une antichambre disposant d'une seconde porte verrouillée ne pouvant être observée depuis la porte de la chambre.

Les membres du personnel entrant dans la chambre de test doivent toujours porter un blindage balistique et ne doivent pas apporter d'objets non-retenus à l'intérieur. Tous les équipements nécessaires doivent être montés rigidement sur le blindage. Les interférences avec le système de surveillance laser ou la roue centrale sont interdites, sauf si elles sont requises pour la maintenance.

Au centre de la chambre de confinement, une roue doit être montée sur un piédestal en béton et autorisée à tourner librement. Si la roue est mesurée tourner à moins de 4000 tours par minute à n'importe quel moment, tous les membres du personnel doivent évacuer la chambre de confinement, et des jets de mousse seront déployés.

Description : SCP-128 est une source immatérielle d'énergie cinétique qui peut être conférée à n'importe quel matériau solide non-vivant dans le champ de vision de la source. La source en elle-même est mobile et a tendance à rester le long des murs ou de la roue centrale de la chambre de confinement. Le champ de vision est bloqué par tout matériau opaque, incluant le plomb, l'acier, ou même de simples feuilles de papier, mais pas des matériaux transparents comme du verre blindé. Des matériaux opaques mais radio-transparents contiendront la portée de l'effet de SCP-128, suggérant que la transmission de l'énergie s'effectue via des longueurs d'ondes correspondant à de la lumière visible, bien que l'obscurité n'empêche pas la transmission de l'énergie cinétique.

Tout matériau non-vivant et non-retenu dans le champ de vision de SCP-128 présente le risque d'être anormalement propulsé à des vitesses dangereuses. Des objets disposant d'une masse inférieure à 100 g ont été observés accélérer à des vitesses supérieures à 900 m/s en 0,1 seconde, une force similaire au tir d'une mitrailleuse. L'analyse de la masse et de la vitesse qu'atteint chaque objet subissant une accélération indique que le système des objets affectés possède une quantité de mouvement constante de 2500 kg.m/s, de direction anormalement variable. Il est de ce fait recommandé de fournir à l'entité de nombreux objets lourds plutôt que des objets moins lourds en moins grand nombre.

Malgré la forme invisible et immatérielle de SCP-128, il a été déterminé que l'entité ne peut être compressée dans un espace inférieur à une sphère de 2 cm de rayon. Une telle compression avec des matériaux opaques est cependant déconseillée, puisque des particules de poussière dans cet espace s'exciteront, ce qui générera une chaleur extrême rompant potentiellement le conteneur de compression de manière explosive.

SCP-128 choisit arbitrairement quel objet accélérer, avec une légère préférence statistique pour les nouveaux objets par rapport aux anciens. Malgré l'existence d'une forme de choix d'objet à accélérer, les tests n'indiquent pas la présence d'une conscience active dirigeant ce choix, avec une exception. L'objet n'accélère pas de matériaux "vivants", et dispose de ses propres paramètres déterminant ce qui est considéré comme "vivant". Les individus ou robots se mouvant d'eux-mêmes ne sont pas accélérés, de même qu'aucun objet qui y serait rigidement attaché. Les individus ou animaux inconscients ou morts ne sont pas non plus accélérés. Des sujets de tests immobiles mais conscients ont rapporté une légère "pression" en présence de SCP-128, qui cesse immédiatement au premier signe de mouvement ou de caractéristique animale. Les plantes et les champignons, vivants ou morts, ne sont de même pas accélérés. Les robots n'étant pas alimentés en électricité sont cependant susceptibles d'être accélérés.

Addendum 128-1 : Journal de Récupération

SCP fut récupéré dans un domicile privé à ███████, en ██. Des rapports de télékinésie et d'activité cinétique anormale et aléatoire avaient déjà été confirmés par des agents de terrain, et la FIM Mu-13 ("Ghostbusters") fut requise pour capturer et isoler l'anomalie.

Contrôle : Ok, vérification de l'équipement. Pistolets tranquillisants ?

Mu-13 Meneur : Tous les pistolets sont chargés et vérifiés.

Contrôle : Blindage balistique ?

Meneur : Blindage vérifié.

Mu-13 Gamma : Je ne suis pas habitué à porter cet équipement militaire.

Contrôle : C'est de l'équipement standard pour ce genre d'intangible. Nous avons dû creuser profondément dans nos dossiers et vérifier de vieilles références. La PON sur ça date de 1968. Ce phénomène était appelé poltergeist à l'époque.

Delta : Poltergeist ? C'est vieux. Type I ou II ?

Contrôle : Ça pourrait être un Type I, un vecteur télékinétique associé à une personne décédée, mais les agents sur le terrain ont dit qu'il y avait des querelles domestiques importantes dans la maison. C'est très probablement une énergie cinétique relâchée indifféremment par un Bixby latent soumis à un stress extrême. Type II.

Meneur : C'est pour ça que le confinement implique ces pistolets. Tranquillisez tous les habitants, et ça devrait neutraliser l'anomalie assez longtemps pour que nous trouvions qui est le sorcier à la source de tout ça. Les outils IEM standards sont destinés au confinement d'un intangible autonome, si c'est un Type I. Faites attention là-dedans. Ne prenez aucun risque. Bêta, pointe le microphone parabolique sur la maison. Nous devons identifier les habitants.

Bêta : Micro en ligne maintenant.

PdI-1 : Combien de fois faudra que je te le dise, Britney, range ta putain de chambre ! T'es vraiment une petite merdeuse !
PdI-2 : Je l'ai fait ! C'était impeccable avant que j'aille à l'école ! C'était… Oh mon dieu, Tyler, c'était toi, hein, espèce de petit trou du cul !
PdI-3 : Nan-an ! Pourquoi j'irais foutre un pied dans ta porcherie crasseuse ?

Gamma : Des querelles domestiques importantes, vous disiez ?

Meneur : Ouais. Contentez-vous d'entrer et de tous leur faire faire dodo. Une sieste leur fera du bien. Et faites attention aux objets non-retenus. Trois cibles confirmées. Sortez !

<Les agents sont entendus quitter le véhicule de confinement, approcher la maison et défoncer la porte. Le son d'un tir de pistolet tranquillisant est entendu.>

Delta : Le fils est à terre.

Meneur : Il a l'air jeune. Bêta, vérifie ses signes vitaux, sois sûr que les drogues ne sont pas un choc trop important pour son corps. Les dards sont calibrés pour des personnes pesant au moins 40 kilos. Gamma, Delta, trouvez le père et la fille, maintenant !

<Bruits de pas à travers la maison. Sons de pistolet tranquillisant.>

Gamma : Père à terre. Se dirigeait vers un fusil à pompe, heureusement qu'on l'a eu avant.

Meneur : Bon travail, Gamma. Delta, tu trouves la fille ?

Delta : Je l'ai suivi jusqu'à sa chambre. Il y a du bordel partout ici, comme si une tornade avait traversé la pièce. Les abats-jours sont tirés. Elle a un hamster de compagnie, mais je ne la vois pas. J'essaie le placard.

Meneur : Attention, Delta, c'est probablement la source de l'activité poltergeist.

Delta : Bien reçu, je viens d'être frappé au visage par un oreiller !

Meneur : Vite Gamma, Delta a besoin d'aide !

<Cris entendus. Bruits de bois volant en éclats. Son d'un tir de pistolet tranquillisant.>

Delta : La fille est à terre ! Je répète, la fille est à terre ! Une chaise vient d'être lancée contre le mur, l'étagère tombe par terre ! L'activité augmente ! Des billes ! Elle a des billes ! Ouille !

Meneur : On a un Type I ! Sors de la pièce, Delta ! Bordel, juste - AÏE ! Tout le monde dehors !

Delta : Attrape ma main et tire ! C'est - Attends ! C'est le hamster ! C'est un putain de hamster tornade ! Je tranquillise le hamster !

Meneur : Delta, NON ! Les dards ne sont pas calibrés !

<Bruit d'un tir de pistolet tranquillisant.>

Delta : Hamster à terre ! Pourquoi tu t'arrêtes pas ! J'ai tranquillisé ton -

<Bruit de [DONNÉES SUPPRIMÉES]>

Meneur : Tout le monde dehors ! Delta à terre ! Fermez les portes ! Préparez-vous à un confinement de Type I !

<Fin de l'Enregistrement>

Notes Finales : Le déploiement IEM pour le confinement de poltergeists de Type I fonctionna comme prévu, mais échoua à contenir l'anomalie. Mu-13 Gamma défonça le mur de la résidence avec le camion de la FIM et entra en marche arrière dans la chambre de la fille avant d'ouvrir les portes de derrière. Lorsque l'anomalie fut observée à l'intérieur du camion, les portes furent fermées et des renforts furent appelés pour tracter le camion avec des débris accélérés dans la remorque blindée. Un scénario de couverture impliquant une tornade ayant frappé la maison fut diffusé.

Addendum 128-2 : Notes du Chercheur Principal

Chercheur Principal : Dr Cordelia Argent
Sujet : SCP-128

Malgré ce que dit le journal de récupération, il ne s'agit pas d'un poltergeist. Les poltergeists sont un terme obsolète, de toute façon. Il ne s'agit pas d'un esprit ou d'une conscience dans le sens qu'on donne au terme. Il ne peut pas passer à travers des murs, ou des choses de ce goût. Il s'agit d'une source d'énergie cinétique. J'ai mis à jour la description pour montrer cela. Il est difficile de dire ce dont il s'agit précisément, mais il semble que l'image la plus simple pour le décrire est un trou par lequel un momentum constant entre dans cet univers. Comment cela est accompli est encore le sujet de tests approfondis.

De plus, le hamster ne semble pas avoir de contrôle direct sur le phénomène. Si le hamster en avait un contrôle conscient, alors le phénomène aurait cessé avec son élimination. Au lieu de ça, si nous filons la métaphore du trou, le hamster était une valve qui couvrait le trou, qui pouvait être ouverte ou fermée pour faire entrer plus ou moins de momentum. Cette "valve" semble être "coincée" en position ouverte.

Donc tout le blabla affirmant que nous avons le fantôme d'un hamster télékinétique en confinement doit cesser. C'est inexact.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License