SCP-1249
notation: +2+x

Objet #: SCP-1249

Classe: Euclide

Procédures de Confinement Spéciales: Au moment où ce rapport est écrit, SCP-1249 est confiné dans le Secteur-██. Le sujet doit être contenu dans une cellule de confinement hermétique BSL-4 de 6 m x 6 m, équipée d'un sas à deux étapes, et observé via une caméra de surveillance en toutes circonstances. La pression à l'intérieur de la cellule de SCP-1249 doit être maintenue à 70 kilopascals. La cellule doit être équipée d'un lit, d'une salle de bain avec un système de plomberie inclus, d'un conduit d'aération avec un filtre, et d'une vitre d'observation. L'intensité lumineuse à l'intérieur de la cellule de confinement doit être limitée à 30 candelas en permanence. Le sujet doit être nourri trois fois par jour de 500 grammes de viande crue, de deux kilogrammes d'invertébrés vivants, et d'un kilogramme de matière végétale. La cellule de confinement de SCP-1249 doit être nettoyée et désinfectée au moins deux fois par jour par un membre du personnel équipé d'une combinaison de protection de niveau A.

Description: SCP-1249 est une entité humanoïde pesant environ 76 kilogrammes, entièrement composée d'invertébrés terrestres de différentes espèces. Alors que les scans CAT indiquent la présence d'une structure squelettique humaine, la chair et les organes internes du sujet sont complètement remplacés par l’essaim d'invertébrés. L'essaim fonctionne à la place du système musculaire et des organes du sujet. Qu'importe l'individu retiré de l'essaim, celui-ci ne présente aucune propriété anormale, jusqu'à ce qu'il soit réuni avec SCP-1249. Le sujet peut assimiler des organismes invertébrés normaux dans le cas d'une blessure. La structure squelettique humaine de SCP-1249 est incapable de se régénérer. Lorsque le sujet est exposé à une lumière dont l'intensité dépasse 45 candelas, celui-ci perdra sa forme humanoïde et l'essaim se dispersera dans une zone d'environ 300 m².

SCP-1249 excrète en permanence un fluide transparent et visqueux à une allure d'environ 30 mL par heure. Un examen microscopique a révélé que ce fluide contient une variété de microbes et d'agents pathogènes. Les agents pathogènes identifiés incluent Variola major, Mycobacterium leprae, Yersinia pestis, et Zaire ebolavirus. Le fluide de SCP-1249 semble pouvoir sustenter les microbes indéfiniment et permettre une infection par un bref contact avec la peau.

Le sujet ne possède aucune capacité vocale mais peut entendre et écrire raisonnablement bien, permettant une communication suffisante, malgré le fait que son manque de capacités dans les mouvements fins rende son écriture souvent indéchiffrable. SCP-1249 écrit principalement en Arabe Traditionnel bien qu'il ai montré des connaissances en Araméen.

Addendum-01: SCP-1249 a été découvert près d'une petite ville en █████, en Amérique du Nord le ██/██/20██ après une vague mineure de maladies ressemblantes à la suette anglaise, suivie de fréquents témoignages d'observateurs ayant aperçu pendant le nuit ce qu'ils décrivirent comme un "homme fait d'insectes". La sujet a été confiné cinq jours après le premier témoignage et des amnésiques furent administrés avec succès à tous les témoins.

Addendum-02: La suite de ce document est une traduction de la première tentative de communication entre SCP-1249 et le personnel de la Fondation le ██/██/20██:

Nous sommes maudits par Lui
Il [Impossible à traduire] le serment
[Impossible à traduire]…ni Adam
Seulement [Impossible à traduire]

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License