SCP-1247
notation: +2+x

Objet # : SCP-1247

Classe : Sûr

Procédures de Confinement Spéciales : En cas de brèche de confinement, SCP-1247 doit être considéré comme étant un être humain hostile physiquement normal et dépourvu d'entraînement. Les membres du personnel ont été avertis que SCP-1247 est psychologiquement instable et qu'il ne peut pas différencier les organismes entre eux. L'emploi de la force létale pour maîtriser SCP-1247 n'est pas autorisé.

SCP-1247 doit être confiné dans une cellule de confinement pour humanoïde standard. Les procédures standard de confinement de SCP humanoïdes s'appliquent. La cellule doit être entretenue de manière à empêcher l'intrusion de vermines et d'insectes.

Aucun membre du personnel ne peut entrer en contact physique avec SCP-1247 si il ne correspond pas aux caractéristiques physiques suivantes :

  • Anatomiquement mâle
  • Taille d'environ 176 cm (plus ou moins 5 cm)
  • poids d'environ 74 kg (plus ou moins 10 kg)
  • Nombre et positionnement standard de membres, de doigts et d'appendices (oreilles, nez, etc.)

Les caractéristiques complètes doivent être vérifiées avant que le contact physique avec SCP-1247 ne soit autorisé. Une dérogation à ces caractéristiques est possible dans le cadre d'expériences appropriées.

SCP-1247 fait actuellement l'objet d'une réhabilitation psychologique. Afin de participer à ce processus, tous les membres du personnel entrant dans ses quartiers doivent porter des masques cachant le visage et ne doivent pas porter de vêtements ou d'accessoires fabriqué à partir de ou contenant du cuir.

SCP-1247 doit suivre de manière bi-hebdomadaire des sessions de thérapie avec le Dr. Zhang à 15:00 les mardis et vendredis. La durée de la session ne doit pas dépasser une heure, mais des exceptions raisonnables peuvent être faites sur décision du Dr. Zhang. Le Dr. Zhang doit porter un masque, et doit garder une distance d'un mètre entre SCP-1247 et lui pendant toute la durée de ces sessions. Le Dr. Zhang a insisté sur le fait que le confort et la sécurité de SCP-1247 sont primordiaux. Un agent de sécurité armé doit être présent dans la pièce pour toute la durée des sessions.

Afin d'assurer la stabilité psychologique de SCP-1247, les repas fournis ne doivent pas contenir de viande.

SCP-1247 a demandé à ce qu'aucun miroir ne soit placé dans sa cellule.

Description : SCP-1247 est un humain mâle de 37 ans, anciennement appelé ███ ███████ venant de █████ ███, ██, États-Unis d'Amérique. SCP-1247 est biologiquement normal à presque tous les points de vue. Cependant, des examens ont révélé l'existence chez le sujet d'une activité cérébrale atypique. Plus précisément, des examens radiologiques ont révélé l'absence de portions importantes du télencéphale, qui semblent avoir été remplacés par de la matière biologique étrangère provenant d'un organisme vivant inconnu. Cet organisme a été classé jusqu'à ce que de plus amples informations soient obtenues comme étant une variété de champignon et ressemble de manière superficielle aux champignons de la famille Morchella, mais doit encore être rattaché de manière certaine à une espèce terrestre connue. Aucun projet visant à retirer cet organisme de SCP-1247 n'est actuellement à l'étude.

SCP-1247 présente trois effets anormaux.

L'effet anormal primaire présenté par SCP-1247 est d'ordre psychologique et n'est observable que par SCP-1247 lui-même. Lorsque SCP-1247 est en mesure d'observer un animal vivant, un animal mort, ou un morceau d'animal, il percevra cet animal comme étant l'acteur de cinéma et de télévision américain Shia LaBeouf. Cet effet perceptuel s'étend à l'ensemble des sens de SCP-1247. Quelque soit la taille réelle ou la forme de l'animal, SCP-1247 percevra une instance à taille réelle de Shia LaBeouf.

Les expérimentations ont permis de déterminer que les positions corporelles et les mouvements des instances de Shia LaBeouf imitent autant que possible les positions et mouvements réels de l'animal sans qu'il n'y ait de restructuration de l'anatomie de Shia LaBeouf. Par exemple, une fourmi perçue par SCP-1247 prendra la forme apparente de SCP-1247 se déplaçant à quatre pattes au sol d'une manière similaire à une fourmi, mais sera limité dans l'exactitude de son imitation par l'absence chez Shia LaBeouf de thorax, de troisième paire de membres et d'autres caractéristiques anatomiques que présente une véritable fourmi. Malgré l'imperfection de cette imitation, SCP-1247 affirme que les instances de Shia LaBeouf peuvent réaliser les mêmes prouesses physiques que les animaux qu'ils remplacent, même si cela serait impossible pour le véritable Shia LaBeouf. Par exemple, un cheval perçu par SCP-1247 prit la forme apparente de Shia LaBeouf galopant à quatre pattes à la même vitesse qu'un cheval, tandis qu'un oiseau perçu par SCP-1247 prend la forme apparente de Shia LaBeouf volant dans les airs en battant des bras.

Si SCP-1247 observe un animal qui ne présenterait en temps normal pas les caractéristiques anatomiques de Shia LaBeouf, il perçoit tout de même une instance normale de Shia LaBeouf. Par exemple, un ver de terre perçu par SCP-1247 prend la forme apparente de Shia LaBeouf allongé sur le sol, disposant de ses bras et de ses jambes, mais semblant paralysé. De même, si SCP-1247 observe un animal mort ou vivant auquel il manque un attribut anatomique, ou observe un morceau d'animal, il perçoit une instance de Shia LaBeouf entière et anatomiquement complète. Par exemple, une aile de poulet cuite perçu par SCP-1247 prend la forme apparente de Shia LaBeouf, avec un bras tordu en une forme se rapprochant de celle de l'aile de poulet cuite. L'instance de Shia LaBeouf perçue par SCP-1247 lors de ce test était décédée, tout comme l'aile de poulet, mais était entière et n'était pas cuite.

Les expérimentations ont permis de déterminer que les instances de SCP-1247 perçues par SCP-1247 reproduisent à l'identique la condition physique et l'apparence du véritable Shia LaBeouf au moment où l'expérience a lieu. Cependant, lorsque SCP-1247 voit des morceaux d'animaux ou des animaux morts, les instances observées sont dépourvues de vie, malgré le fait que le véritable Shia LaBeouf soit toujours vivant.

L'effet anormal secondaire présenté par SCP-1247 est physique, et peut être observé par des personnes extérieures. Lorsque SCP-1247 interagit physiquement avec un animal vivant, un animal mort, ou un morceau d'animal, il interagit avec cet animal comme si il s'agissait de Shia LaBeouf. Cet effet anormal a une incidence sur la taille, le poids, et l'anatomie de l'animal lors de l'interaction avec SCP-1247. Par exemple, lors d'une expérience, il fut demandé à SCP-1247 de traîner par le bras une instance de Shia LaBeouf. Sans que SCP-1247 ne le sache, l'instance de Shia LaBeouf était en réalité un ver de terre. Bien que le ver ne disposait pas de bras, SCP-1247 fut en mesure d'attraper un bras invisible, et accomplit la tâche avec quelques difficultés. L'expérience fut répétée en remplaçant le ver d'abord par un humain, puis par une vache, et enfin par une escalope de poulet. Toutes les expériences présentèrent le même résultat. SCP-1247 signala que le poids des quatre sujets d'expérience était identique. Une pesée montra que cela n'était pas le cas ; les quatre sujets d'expérience présentaient des poids appropriés à leur apparence véritable, et ce même si ils étaient tenus par SCP-1247. Lors d'un test ultérieur, il fut demandé à SCP-1247 de trancher un bras d'une des instances de Shia LaBeouf. Cette instance de Shia LaBeouf était également un ver, et ne possédait pas de bras ni de tout autre équivalent. Malgré cela, SCP-1247 signala qu'il avait réussi à couper un bras. Il fut demandé à SCP-1247 de décrire le bras qu'il percevait, mais il signala qu'il ne voyait ni de bras ni de Shia LaBeouf manchot, mais plutôt deux Shia LaBeouf complets et décédés, l'un d'entre eux qui disparut par la suite.

Une exception à ces deux effets anormaux est le cas d'un animal vivant, d'un animal mort, ou d'un morceau d'animal qui se trouverait à l'intérieur de SCP-1247. Lorsque cela se produit, l'animal est perçu comme il le serait par un être humain normal, et les interactions physiques suivent le même schéma.

Ni l'effet anormal primaire de SCP-1247, ni le secondaire ne s'étendent aux photographies, aux enregistrements, aux vidéotransmissions en direct, ou à tout autre forme ou description d'animaux non physiques et non biologiques. Cependant, l'effet anormal primaire de SCP-1247 s'étend à tout animal observé dans un reflet ou par l'intermédiaire d'une lentille. Ni l'effet anormal primaire de SCP-1247, ni le secondaire ne s'étendent aux produits issus d'animaux ou aux organismes ne faisant pas partie du domaine Animalia. Les effets anormaux de SCP-1247 n'ont pas encore été testés à un niveau cellulaire.

Le troisième effet présenté par SCP-1247 est psychologique et n'est observable que de SCP-1247. SCP-1247 est incapable de voir les spécimens de toute espèce de champignon appartenant à la famille des morilles, classe des Morchella. Cet effet s'étend aux spécimens vivants, partiels, et morts de morilles, ainsi qu'à toute représentation non physique et non biologique de morille permettant de raisonnablement pouvoir l'identifier en tant que tel. Cet effet ne s'étend pas aux descriptions écrites des morilles. Cet effet ne s'étend pas aux autres sens de SCP-1247. Il n'y a pas d'effet physique lié à ce phénomène.

Note : Pour une étude plus approfondie des trois effets anormaux de SCP-1247, les membres du personnel peuvent consulter le Journal d'Expériences SCP-1247.

Les causes de la capacité de SCP-1247 à présenter ces effets anormaux est inconnue. D'après SCP-1247, aucun de ces effets ne s'était manifesté avant l'année 20██. En avril de cette année, SCP-1247 acheta et regarda une copie en vidéocassette du film 'La Morsure du Lézard' ('Holes', en version originale), dans lequel a joué Shia LaBeouf. A peu près 30 minutes après avoir commencé à regarder le film, SCP-1247 fut frappé par une violente douleur au niveau du front, et perdit connaissance pendant une période de temps qu'il estime avoir duré moins de dix secondes. Après avoir repris ses esprits, SCP-1247 continua à regarder le film puis alla se coucher. À ce stade, aucun effet anormal n'était observable. Le lendemain, SCP-1247 sortit de sa maison et aperçut ce qui semblait être Shia LaBeouf, nu, en train de fouiller dans ses poubelles. D'après les descriptions de son comportement, les chercheurs ont déterminé que le supposé Shia LaBeouf était très probablement un raton-laveur. Cet incident représente la première manifestation de l'effet anormal primaire de SCP-1247.

Après cet incident, SCP-1247 alerta la police de la présence de ce qu'il pensait être Shia LaBeouf sous l'emprise de stupéfiants. SCP-1247 se réfugia ensuite dans sa maison. Lorsque la police arriva, SCP-1247 sortit de la maison pour découvrir que les deux officiers de police présents étaient des Shia LaBeouf. Les souvenirs de SCP-1247 concernant les événements qui suivirent sont flous du fait du traumatisme subi par SCP-1247 et de l'évident handicap perceptif de SCP-1247. Les chercheurs ont déterminé que les événements les plus plausibles qui s'ensuivirent sont que SCP-1247 chercha à échapper aux officiers de police, rencontra un groupe de pigeons sur le chemin vers sa voiture et tenta de prendre la route. La présence d'un insecte (supposé être une mouche à viande) dans le véhicule de SCP-1247 mena à un accès de panique et à l'accident qui s'ensuivit. SCP-1247 tenta d'agresser physiquement la mouche à viande. Cet incident représente la première manifestation de l'effet anormal secondaire de SCP-1247.

Suite à l'altercation, SCP-1247 quitta sa voiture, puis plus tard la ville de █████ ███. SCP-1247 s'installa dans une cabane abandonnée située dans la forêt au nord de █████ ███. À ce stade, SCP-1247 croyait que les instances de Shia LaBeouf étaient des sortes d'êtres démoniaques. SCP-1247 resta dans la cabane pendant █ ans, en buvant de l'eau récoltée dans une citerne d'eau de pluie, et en mangeant des herbes, des baies, occasionnellement de la nourriture abandonnée sur les lieux, et la chair des instances de Shia LaBeouf qu'il chassait dans la forêt. Les tentatives de SCP-1247 pour découper, cuire, ou préparer de quelque manière que ce soit sa viande aboutissait constamment au même résultat : des instances entières et crues de Shia LaBeouf. Pour cette raison, SCP-1247 prit le parti d'arracher avec les dents des morceaux des instances de Shia LaBeouf. La véritable nature des repas de SCP-1247 ne lui était révélée qu'après le prélèvement. Il est supposé que cette incertitude, combinée au traumatisme psychologique causé par le fait de devoir fréquemment dévorer ce qui semblait être des corps humains (ainsi que le traumatisme constant d'être entouré par des Shia LaBeouf supposément démoniaques), aboutit à une dépression nerveuse.

SCP-1247 fut récupéré dans sa cabane à la périphérie de █████ ███ suite à une enquête de police portant sur un cas récent d'homicide et de cannibalisme qui était supposé être lié à la multiplication des abattages et des mutilations d'animaux autour de la zone. Après avoir été placé sous surveillance policière, SCP-1247 essaya d'expliquer son effet anormal primaire. Bien que la police considéra cet effet comme n'étant qu'une simple hallucination, l'affaire attira l'attention de membres du personnel de la Fondation infiltrés. L'Agent de la Fondation ███ fut dépêché afin d'approfondir l'enquête et plaça SCP-1247 sous la garde de la Fondation après avoir assisté à une démonstration de son effet anormal secondaire.

La copie de 'La Morsure du Lézard' de SCP-1247 a été récupérée. Les tests n'ont pas révélé d'effets anormaux. SCP-1247 a signalé ne pas être intéressé par un nouveau visionnage.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License