SCP-1244
notation: +2+x

Objet # : SCP-1244

Classe : Sûr

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-1244 est actuellement confiné dans le coffre de sécurité ██-█ du Site █. SCP-1244 est actuellement sous surveillance dans la salle de stockage ██, qui partage un mur avec la cafétéria des classes D. En aucune circonstance le bouton supérieur ne doit être pressé en dehors des procédures de test supervisées.

Description : SCP-1244 semble être un chronomètre de la marque ██████ ██████, spécifiquement un modèle produit en 19██. Les scans aux rayons X ont révélé un intérieur très complexe et rempli d’engrenages et de leviers constitués de matériaux divers. L’intérieur ne possède que peu de rapport avec les composants attendus dans ce type de montre, que ce soit dans la complexité ou dans les matériaux utilisés. Les tentatives visant à la reproduire, ou même d’élaborer le plan du mécanisme à l’aide des scans, se sont conclues par des échecs répétés. Toutes les requêtes pour désassembler la montre ont été rejetées à cause du risque d’endommager le dispositif. Une gravure est présente au dos : "Je te reverrais bientôt -C".

Quand le bouton au-dessus de la montre est pressé, l’aiguille tournera rapidement dans le sens horaire pendant entre dix (10) et soixante (60) secondes, puis commencera un décompte jusqu’à zéro (0) à une vitesse normale pour un chronomètre. Quand l’aiguille atteint le zéro (0), elle s'arrête, accompagnée d’un cliquetis bruyant coïncidant précisément à un événement concret lié à une personne proche, dans un rayon de seize (16) mètres.
L'événement est toujours causé par l’écoulement d’un temps imparti et qui était déjà en marche au moment où le bouton est pressé. Statistiquement, ces événements se produisent avec une fréquence anormale lors de l’utilisation de la montre. Cela suggère une sorte de causalité temporelle provoquée par une méthode inconnue.

Rapport de Tests

Installation: Une montre digitale, 30 secondes avant la fin de son décompte
Date: 13/01/██
L’aiguille de SCP-1244 se mit sur 30 secondes puis commença le décompte jusqu’à zéro en même temps que la montre digitale.


Installation: Une montre digitale, 8 minutes avant la fin de son décompte
Date: 17/01/██

L’aiguille de SCP-1244 se plaça sur 53 secondes. Quand elle atteignit le zéro, le chercheur de Niveau 2 ██████ fit irruption dans la salle et s’excusa d’être en retard pour le test. Le chercheur ne ressentit aucune compulsion particulière mais il était occupé à étudier et avait perdu le sens du temps. Il se précipita alors à travers les installations dans le but d’arriver à l’heure.


Installation: Tout objet relié au temps fut enlevé de la salle, tous les chercheurs étaient présents
Date: 17/01/██

L’aiguille de SCP-1244 se plaça sur 10 secondes. Quand elle atteignit zéro, aucun événement particulier ne fut relevé.
Note: Il fut plus tard déterminé que cela coïncidait avec la relevée de garde C. Deux agents étaient présent dans le couloir à l’extérieur de la salle à ce moment. - Dr. ██████


Installation: Il fut demandé à un chercheur dans un coin éloigné de la salle de faire un décompte à partir de 30 dans sa tête
Date: 17/01/██

L’aiguille de SCP-1244 se plaça sur 27 secondes et atteignit le zéro en même temps que le chercheur.
Note: J’imagine que le gars a compté un peu trop vite. - Dr. ██████


Installation: Toute personne non-chercheur fut évacuée de l’aile de test
Date: 19/01/██

L’aiguille de SC-1244 se plaça sur 57 secondes. Quand elle atteignit le zéro, aucun événement particulier ne fut relevé.
Note: cet évènement se produisit exactement à 11h du soir dans le fuseau horaire local, ou minuit à ████████ où vivait la femme de Dr. ████████ à l’époque. Elle était furieuse car il avait oublié leur anniversaire de mariage. -Dr. ████████


Installation: L’aile de test fut évacuée, le bouton fut pressé à l’aide d’un bras robotisé commandé à distance
Date: 21/01/██

L’aiguille de SCP-1244 se plaça sur 32 secondes. Quand elle atteignit le zéro, le bras robotique émit des étincelles et fit tomber SCP-1244.
Note: Nous avons trouvé un servomoteur dans le bras robotique, dont la garantie expirait exactement deux ans après l’achat, provoquant sa défaillance dans la seconde. Il semble que, sans aucun décompte concret avec lequel se synchroniser, la montre… en crée un. - Dr. ██████


Installation: Une montre digitale, 61 secondes avant la fin de son décompte
Date: 22/01/██

L’aiguille de SCP-1244 se plaça sur 60 secondes. Quand elle atteignit le zéro, le chercheur █████ s’effondra au sol, mort d’une rupture d’anévrisme cérébral. Par la suite, des rapports médicaux datés de 90 jours furent découverts et lui donnaient à peu près trois mois à vivre.
Note: Ce n’est peut-être que moi, mais j’ai l’impression que ça ressemblait à une vengeance. Je recommande que nous considérions les tests comme terminés au sujet de cet objet en particulier, parce que je n'ai pas l'intention de l'énerver davantage et de risquer qu’il interagisse avec d’autres SCP dans les locaux. - Dr. ██████


Incident 1244-A:
Le 19/03/██, le personnel de nettoyage remarqua un faible cliquetis provenant du coffre de sécurité de SCP-1244. Cela fut rapporté au personnel de recherche qui détermina que la montre s’était activée par elle-même après avoir été enfermée près de deux mois. Le personnel de recherche fut incapable de déterminer avec quoi la montre s’était synchronisée, mais l’objet a depuis été déplacé vers une pièce adjacente à la cafétéria. L’équipement de surveillance montre qu’elle s’active parfois et se synchronise avec l’horloge du micro-onde de l’autre côté du mur. Depuis ce déplacement, c’est la seule anomalie supplémentaire à avoir été détectée.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License