SCP-1230
notation: +10+x
new1230

SCP-1230

Objet # : SCP-1230

Classe : Sûr

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-1230 doit être conservé dans un casier de stockage sécurisé du Site-12. L'accès nécessite au minimum une Accréditation de niveau 2 avec autorisation et supervision par du personnel, respectivement, de recherche et de sécurité, avec Accréditation de niveau 3. Le personnel superviseur ne doit pas voir le contenu de SCP-1230. Le personnel accédant à SCP-1230 doit soumettre des rapports écrits des rêves survenus dans les 48 heures suivant l'accès. (Voir Addendum-1230-A) SCP-1230 a été déplacé dans un casier de stockage sécurisé derrière le bureau de la bibliothèque principale du Site-12. L'accès est autorisé au personnel ayant une Accréditation de niveau 2 jugé comme étant dans un état psychologique satisfaisant par les équipes psychiatriques du site. Le personnel accédant à SCP-1230 doit soumettre des rapports écrits des rêves survenus dans les 48 heures suivant l'accès et se soumettre à un examen psychologique subséquent.

Description : SCP-1230 est un livre relié vert sans titre, sans qualités apparentes exceptionnelles. Lorsque SCP-1230 est ouvert, il y apparaît la phrase "Un héros est né" sur la première page vue, tandis que tous les autres pages demeurent blanches, "se réinitialisant" une fois le livre fermé. Aucun effet n'est évident en premier lieu, cependant dès son endormissement, le lecteur rêvera d'un monde fantaisiste où il se trouvera être le protagoniste d'un monde troublé. Les rêveurs sont totalement conscients et tous leurs sens fonctionnent exactement comme s'ils étaient réveillés. Les résultats peuvent varier selon l'imagination du lecteur et sont principalement liés à des fantasmes d'aventure que le lecteur apprécierait. Dans l'esprit du lecteur, ces rêves ont été documentés durer entre 45 secondes (voir Expérience 1230-3) et 200 ans (voir Expérience 1230-5) mais en réalité, le lecteur ne sera jamais endormi plus longtemps qu'il ne l'aurait été normalement. Au réveil, le lecteur est capable de se souvenir de tous les aspects du rêve en détail. Dans les rêves induits par SCP-1230, se trouve systématiquement un personnage nommé le "Garde du Livre" (SCP-1230-1) apparaissant comme un homme barbu vêtu d'un manteau vert qui prétend être la personnification de SCP-1230 lui-même. SCP-1230-1 a été défini comme très aimable et serviable envers les rêveurs. Il a été déclaré qu'il apprécie de créer ces "paysages de fantasme" et tente toujours de les modeler de telle manière que le rêveur en tire le plus grand divertissement possible. Il exprime du regret lorsque le rêve tend à sa fin et demande au rêveur du "vite revenir (lui) rendre visite".

Découverte : Dans une petite librairie située [DONNÉE SUPPRIMÉE] le libraire n'avait aucun souvenir de posséder le livre sans titre mais a tenté de vendre une histoire aux journaux locaux à propos d'un "livre des rêves magique". La Fondation a pu discréditer l'histoire comme étant un canular et SCP-1230 a été confisqué.

Expérience-1230-01 : Le Dr. F███████, dans une tentative de tester son rayon d'effet, a ouvert SCP-1230 et a embarqué sur un vol pour sa ville natale de [CENSURÉ] où il a passé une nuit à l'hôtel. Lors de son retour, le Dr. F███████ a rapporté que SCP-1230-1 était apparu dans ses rêves et lui a expliqué que dès que l'on lit "Un héros est né", le rêve est immédiatement implanté dans votre subconscient, après quoi SCP-1230-1 est capable de le manipuler à distance. Le Dr. F███████ a exprimé son appréciation pour la coopération de SCP-1230-1.

Expérience-1230-02 : Une caméra a été installée au-dessus de SCP-1230 et, en utilisant un "bras" mécanique, le livre a été ouvert. Toutes les pages se sont révélées être blanches. Il semble que SCP-1230 n'est efficace que lorsqu'ouvert par des êtres capables d'avoir des rêves. SCP-1230-1 a expliqué à un rêveur subséquent qu'il n'est en effet capable d'affecter que les êtres "avec une imagination" et que la plupart des créatures telles que les animaux ne seraient pas affectées.

Expérience-1230-03 : Un (1) Classe-D s'est vu ordonner d'ouvrir le livre et (après l'avoir fortement rassuré sur le fait que cette expérience ne serait qu'un rêve) de trouver immédiatement un moyen de se tuer lui-même dans le rêve. Le sujet s'est endormi pendant à peine 45 secondes avant de se réveiller à cause d'un début de sueurs nerveuses. Il a rapporté avoir été au sommet d'un volcan nommé "La Flèche Cendrée" au cours de la quête de "Caladius, la Lame Sacrée". Lorsqu'il a été demandé au sujet comment il connaissait ces noms, il a répondu "C'est comme si je les avais connus tout le long". Il a apparemment bondi dans le volcan et a "ressenti une intense chaleur" avant de se réveiller. Le Classe-D a demandé la permission de "lui donner une seconde chance". Demande refusée.

Expérience-1230-04 : Un (1) Classe-D s'est vu ordonner d'ouvrir le livre et de se blesser de manière non-létale dans son rêve. Après 6 heures, le Classe-D s'est réveillé et a signalé qu'il était capable de ressentir une sorte de douleur "engourdie" sans jamais être assez intense pour ne pas être supportable. Il a également signalé avoir rencontré un homme âgé et masqué qui lui a demandé pourquoi il se blessait lui-même, mais l'a remercié de ne pas se tuer immédiatement "comme cet autre gars grossier".

Expérience-1230-05 : Le Prof. B████ a soumis une demande d'accès à SCP-1230 qui lui a rapidement été accordée, en raison de son Accréditation de niveau 4. Les équipiers ont rappelé que le Prof. B████ était presque "visiblement fébrile d'excitation" et certains ont signalé que le Prof. B████ était un avide amateur de jeux de rôle et de plateau. La surveillance a montré que le Prof. B████ a ouvert le livre, lu la phrase, s'est assis derrière le bureau et s'est promptement endormi. Les équipiers se sont alarmés du fait que le Prof. B████ ne s'est pas réveillé en 15 heures et ont alerté la sécurité. L'équipe médicale du site a pu confirmer que le Prof. B████ était toujours vivant et en bonne santé. Après approximativement 24 heures de sommeil, le Prof. B████ a commencé à bouger, a été reporté "relevant la tête et regardant partout dans la pièce, apparaissant profondément confus". La sécurité est entrée dans la pièce afin de s'assurer qu'il allait bien, ce à quoi il a répondu "Où suis-je ?". Il a été envoyé à l'infirmerie où les équipiers lui ont expliqué où et qui il était. Plusieurs minutes plus tard, le Prof. B████ a semblé avoir retrouvé la mémoire et s'est excusé d'aller aux toilettes. Après que 15 minutes se soient écoulées et que le Prof. B████ n'en soit pas ressorti, une infirmière est entrée pour le trouver pendu par sa ceinture. Un message griffonné sur le mur a révélé ses derniers mots : "Je ne peux pas revenir à ça". Le Dr. F███████ allait demander à SCP-1230-1 ce qu'il s'était passé, mais en ouvrant SCP-1230, toutes les pages étaient détrempées avec le même message sur chaque page : "Je suis si désolé. Je n'ai jamais voulu que cela arrive. Je voulais juste rendre les gens heureux." de manière répétitive, en continu. SCP-1230 est resté dans cet état pendant trois semaines et son bureau a dû être épongé de manière bihebdomadaire. Dans une tentative de communication, le Dr. F███████ a placé un post-it à l'intérieur de SCP-1230 déclarant, "J'aimerais vous parler, si cela vous convient". Le matin suivant, le Dr. F███████ a déposé un rapport à propos d'un rêve qu'il avait eu concernant SCP-1230-1.

Peu après que le rapport a été déposé, la surveillance a montré le Dr. F███████ insérant un autre petit papier dans SCP-1230. Quelques jours plus tard, SCP-1230 a recommencé à montrer son habituelle salutation "Un héros est né". Interrogé sur ce que la note disait, le Dr. F███████ a refusé de donner des commentaires détaillés, affirmant simplement qu'il "avait juste donné des conseils d'ami".

Addendum-1230-A : Durant les tests initiaux, SCP-1230-1 a demandé au personnel rêveur s'il pouvait être déplacé vers une zone avec de nombreux livres (de préférence de fiction) de façon à pouvoir imaginer d'encore meilleures façons de construire ses "paysages de fantasme". Après que de nombreuses expériences ont été menées afin de s'assurer que SCP-1230 ne posait aucun risque, la requête a été acceptée et SCP-1230 a été déplacé vers la bibliothèque du Site-12.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License