SCP-123
notation: +1+x
SCP123.jpg

Image de SCP-123 peu de temps après son confinement.

Objet # : SCP-123

Classe : Euclide

Procédures de Confinements Spéciales : SCP-123 doit être gardé dans une installation sécurisée et solidement attaché sur le dessus d'une table résistante grâce à l'utilisation de chaînes, courroies, filets, ou tout autres objets similaires, l'utilisation de crochets est cependant interdite. L'objet et la table doivent être situés dans une salle mesurant plus de 5m x 5m x 5m. Aucun objet de mesure sensible ne doit être utilisé à moins de 100 mètres de SCP-123, les mesures peuvent être affectées par l'objet. Absolument aucun objet ne doit être inséré dans SCP-123 excepté lors de conditions expérimentales.

Le transfert de SCP-123 doit être fait de sorte que celui-ci ne soit en aucun cas secoué plus ou moins fortement. SCP-123 ne doit pas, dans aucune circonstance, par n'importe quelle méthode être transporté près de grands plans d'eau.

Seul le personnel ayant au moins le niveau 2 peut accéder à la chambre de confinement de SCP-123. Toute personne interagissant avec l'objet doit porter des vêtements correctement ajustés ne devant absolument pas contenir de ceintures, de lacets ou autres objets successible de subir les effets de SCP-123. Les personnes ayant de longs cheveux devront les attacher en arrière ou porter une résille.

Description : SCP-123 est un géodésique gris sphérique de 65cm de diamètre constitué de soixante triangles. La zone entre les triangles est vide, du fait que le centre de la sphère peut être observé. Le matériau composant la sphère est inconnu, sur les recommandations du Docteur █████, les recherches sur la composition de l'objet seront limitées aux observations visuelles jusqu'à nouvel ordre. SCP-123 semble peser 3,62 kg, il est supposé que sa masse actuelle est beaucoup plus élevée.

L'intérieur de la sphère est creux, sauf sur un point précis du centre de SCP-123, où il semble il y avoir une petite sphère noire, ayant approximativement pour diamètre 1mm. La lumière ne peut être vue, émise ou ,réfléchie sur ce point précis. Le coeur possède une force gravitationnelle significative, qui augmente massivement dans les limites extérieures de la sphère géodésique. La force gravitationnelle peut être mesurée avec des instruments sensibles à plusieurs douzaines de mètres de l'objet. À approximativement trois mètres, la force gravitationnelle est visuellement observable, les objets mis à cette distance commencent à être tirés vers la sphère. La force gravitationnelle double le poids des objets placés sur la structure extérieure de la sphère.

Les particularités anormales de la sphère noire sont apparentes lorsque de petits objets sont insérés à travers la sphère géodésique. En effet, ceux-ci prendront une rapide accélération en direction du centre et y disparaîtront. Les liquides réagissent de la même façon, et sont aspirés au centre de l'objet. Les analyses ont montré que la lumière portée sur la sphère noire est courbée vers le centre. La quantité de gravité exposée par la sphère noire à sa surface suggère que sa masse est d'approximativement 1029kg, cependant il est évident que la sphère extérieure réduit l'effet gravitationnel de l'objet, signifiant que sa masse est probablement plus élevée. Notez qu'une telle masse impliquerait d'ordinaire un rayon de Schwartzschild de 200 mètres, nettement supérieur à celui de 0,5 mm observé actuellement, ce qui peut être considéré comme un autre témoignage des qualités d'amortissement de la gravité de la sphère extérieure.

Les gaz sont également affectés par la gravité de SCP-123, la pression atmosphérique présente sur la surface de l'objet a été mesurée à 205 kPa. Cependant, les gaz sont incapables de pénétrer la zone entre les triangles de la sphère géodésique. La cause de ce phénomène est inconnue et est actuellement en cours d'étude.

La sphère géodésique et la sphère noire semblent agir comme un objet unique - lorsque la sphère géodésique est déplacée, la sphère noire suit le mouvement. Des recherches approfondies sont en cours sur la nature de cette relation.

Addendum [SCP-123a] : Il a été suggéré de se servir de SCP-123 comme d'une unité de suppression. Le chercheur actuellement en charge de SCP-123, le Dr █████, procède à des recherches concernant l'intégrité structurelle de la sphère géodésique. Tout chercheur proposant une requête de suppression doit passer par le Dr █████, ou demander une audience formelle à un autre membre du personnel de niveau-4. Toutes les interactions avec SCP-123 sont limitées aux expérimentations jusqu'à nouvel ordre. Le personnel de commandement s'est accordé sur le fait que de futures recherches sont nécéssaires pour établir la durabilité de la sphère extérieure.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License