SCP-122-T
notation: 0+x

La traduction suivante n'est plus à jour et n'est plus officielle
Retrouvez la traduction officielle ici : SCP-122

Objet # : SCP-122

122-t.jpg

SCP-122

Classe : Keter

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-122 doit être stocké dans une chambre de 10 m sur 10m, contenant une seule prise électrique. Le personnel a interdiction de dormir à moins de 500 m de la zone de confinement. A aucun moment SCP-122 ne doit être retiré de son support, à moins d'être séparé de sa source d'électricité. Plusieurs systèmes d'alimentation doivent être entretenus et régulièrement inspectés. Une équipe de sécurité d'au moins huit (8) personnes doit être présente en permanence, et une autorisation O5 est requise pour accéder à la pièce contenant SCP-122.

Description : SCP-122 semble être une veilleuse pour enfants conçue pour représenter une étoile filante stylisée. Sa composition n'a rien de remarquable, à l'exception de son ampoule. L'analyse de la substance gazeuse dans le bulbe a permis de trouver des similitudes avec le phénomène de l'ectoplasme. L'ampoule elle-même est inséparable du corps du dispositif.

Lorsqu'il est branché sur une prise murale, SCP-122 permet un éclairage modeste, pas plus remarquable que celui des autres veilleuses commerciales de la même taille. Quand quelqu'un dort dans le rayon d’action de SCP-122, une grande ombre nettement découpée est projetée à partir du sujet, et provoque un état de rêve lucide. À ce stade, l'ombre devient un simulacre du sujet, vivant et sombre, qui commence à reproduire la volonté du rêveur dans la réalité. Ce simulacre est appelé SCP-122-1.

SCP-122-1 possède un degré surhumain de force et de vitesse, et présente une apparence basée sur les désirs du sujet qui rêve. Bien que chaque rêve soit différent en fonction du sujet, la conclusion du rêve lucide est toujours le même, SCP-122-1 étranglant le sujet et entraînant sa mort. Si cela se produit, SCP-122-1 devient une entité indépendante, libre de tout contrôle. Le seul moyen de dissiper SCP-122-1 est de débrancher SCP-122 de sa source d'alimentation.

Lorsqu'il est débranché, SCP-122 émet un rayonnement gamma de façon exponentielle, qui continuera jusqu'à ce qu'il ait été branché sur une source électrique. Le débranchement de SCP-122 visant à éviter que SCP-122 ne cause une faille de confinement est effectué à distance, afin d'éviter d'autres décès à cause des radiations. Inévitablement, SCP-122-1 tentera de saboter le dispositif de débranchement à distance, et les deux incidents au cours desquels il a réussi ont causé plus de ██ victimes parmi le personnel.

SCP-122 a été découvert à l'Hôpital pour enfants ██████ en ██-██-████, après que tout le personnel et les patients aient été retrouvés morts à cause de radiations massives. L'exception, cependant, était un petit enfant retrouvé mort par strangulation, avec une veilleuse près de son lit. Il a été présumé qu'une infirmière traitante a retiré SCP-122 de sa prise après la mort de l'enfant, conduisant à l'émission de rayonnements. Les agents ont SCP-122 à une source d'alimentation portable, et il a été transporté au site-19.


Addendum 122-A: Une demande d'essayer d'utiliser SCP-781 pour contrôler SCP-122-1 est actuellement en attente d'approbation par l'O5-█.
Addendum 122-B: Le test avec SCP-781 a montré qu'il peut contrôler efficacement SCP-122-1 lorsqu’il y est exposé. Considérant les capacités de SCP-122-1, maintenir le contrôle de celui-ci pour nos besoins pourrait être extrêmement utile.
Addendum 122-C: Voir 122-1/781x du journal des incidents.
Addendum 122-D: SCP-122 reclassé Keter suite à l’incident 122-1/781x. Transféré à la Zone de Confinement Armée Reliquaire 02.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License