SCP-122
notation: +5+x
122.jpg

Instance de SCP-122-1

Objet #: SCP-122

Classe : Keter

Procédures de Confinements Spéciales : SCP-122 est contenu dans une chambre de confinement standard avec une simple sortie électrique. Aucun dortoir pour le personnel ne doit être construit à moins de 500 mètres de la zone de confinement. SCP-122 ne doit être débranché en aucune circonstance ; plusieurs systèmes d'alimentation doivent être maintenus et inspectés régulièrement. Dans le cas où des SCP-122-1 se manifesteraient, 35 membres du personnel sélectionnés pour l'exécution de la Procédure-99-Renmar devront être amenés à l'extérieur de la cellule de confinement. Si les SCP-122-1 deviennent hostiles, ladite procédure devra prendre place immédiatement.

Pour que la Procédure-99-Renmar se fasse, tous les sujets devront prendre des positions spécifiques, à l'intérieur et à l'extérieur de la chambre de confinement, afin d'empêcher une brèche de confinement. Deux sujets devront actionner un groupe électrogène avec lequel l'équipement utilisé dans la procédure-99 Renmar doit être alimenté. Trois sujets doivent être équipés avec des Irritants Chimiques créés comme sous-produits de SCP-███, qui ont démontré exercer un effet inhibiteur sur les instances de SCP-122.

Après que toutes les instances de SCP-122-1 aient étés réduites à un point où l'entrée est sûre, cinq sujets doivent entrer dans la chambre de confinement et doivent utiliser la rallonge électrique du générateur pour restaurer SCP-122 à son état actionné. Ces membres doivent être considérés comme irrécupérables après être entrés dans la chambre de confinement de SCP-122, en raison de son effet.
Le reste des membres du personnel doit être supprimé, étant considéré irrécupérable.

Description : SCP-122 est une veilleuse pour enfants dont le motif représente une étoile filante stylisée. Quand il est dans son état actif, SCP-122 émet entre 14 et 20 Lux. Aucune marque de fabriquant n'est inscrite dans ou sur les composants de SCP-122. Quand il est dans son état dit "éteint", SCP-122 affectera tous les sujets dans un rayon de 500m de son emplacement. Quand les sujets entrent dans la phase de sommeil REM, ils tombent dans un état comateux dans lequel ils resteront jusqu’à ce que SCP-122 soit réalimenté. Durant la phase de coma, une forme humanoïde composée de noir, avec une masse légèrement transparente, apparaît dans toutes les ombres autour du sujet. Ces formes sont ci-après connues et désignées comme des instances de SCP-122-1.

Les instances de SCP-122-1 présentent des signes de conscience et d'intelligence évolutive, avec des capacités physiques équivalentes à celle du sujet affecté. Elles essaieront de localiser autant de sujets humains que possible, et les exposeront à l’effet de SCP-122. Plus de sujets sont affectés par SCP-122, plus son rayon d’effet augmente, avec une portée maximale, observée lors d’un test, de plus de 2,7 kilomètres. Les instances SCP-121-1 tenteront de rassembler tous les facteurs de sommeil présents dans la zone d'effet et tenteront de les utiliser sur les sujets. Ces objets incluent :

- Médicaments contre l'insomnie
- Médecine traditionnelle connue pour être utilisée comme traitement contre les insomnies
- Oreillers, couvertures, matelas et cadres de lit
- Tout moyen permettant de diffuser des berceuses.

Quand il est dans l’état "activé", SCP-122 affecte le sommeil de tous les sujets dans son rayon d’action. Si un sujet se réveille lors d’un état de sommeil de REM tandis qu’il est affecté par SCP-122, il montre des signes d’insomnie, et rapporte avoir fait des rêves peu communs. Ces rêves se sont avéré causer des troubles psychologiques mineurs, et tout le personnel doit donner des bilans psychologiques hebdomadaires. Voir l’incident 122-1.

SCP-122 a été découvert dans l’hôpital pour enfants de ██████ le ██/██/███,après plusieurs rapports des manifestations de SCP-122-1 sur des agents dans l’unité présente sur les lieux. Quand le secteur fut étudié, il a été constaté que tout les sujets présents à l’intérieur de l’immeuble avait été affectés par SCP-122. Des documents retrouvés ont indiqué que SCP-122 fut amené par un patient lors de son admission dans l’établissement. Cependant, aucun papier sur l’identité du patient ne fut trouvé. Les agents présents sur les lieux ont sécurisé SCP-122 à l’aide d’un groupe électrogène, et celui-ci a été amené au Site-19.

Addendum 122-B : SCP-122 fut reclassé en Keter à la suite de l’incident 122-1. Déplacé dans la zone armée Zone-02.

Incident 122-1 : Le ██/██/███, 11 instances de SCP-122-1 ont créé une brèche de confinement, causant la mort de plus de █ membres du personnel et ██ accidents. Après des opérations de re-confinement, les procédures de confinement de SCP-122 ont été ré-étudiées. Durant cette étude, les bandes-vidéo de sécurité ont montré que plusieurs membres du personnel de maintenance avaient trafiqué le verrouillage de la chambre de SCP-122. Une fois mis en cause, les accusés ont expliqué qu’ils avaient fait ainsi sous la contrainte, disant qu’un "monstre" ne les laissait pas dormir jusqu'à ce qu’ils aient libéré SCP-122. Les sujets affectés se sont vu administrer des amnésiques de Classe-A, et les procédures de confinement ont étés mises à jour. Une reclassification en Keter a été demandée.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License