SCP-1207
notation: +1+x
12072.jpg

Véritable apparence de SCP-1207

Objet # : SCP-1207

Classe : Sûr

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-1207 doit être enroulé dans un linge opaque, et contenu dans un casier standard pour objets inanimés. En accord avec le protocole standard de danger psychique dû à une exposition directe visuelle, SCP-1207 doit être constamment gardé sous vidéosurveillance en temps réel quand il est retiré hors de son casier quelqu'en soit le but (maintenance, analyse, expérimentation, etc.).

L'exposition directe à SCP-1207 doit être minimisée. L'exposition directe cumulative maximale pour un membre du personnel ne doit pas excéder 2 (deux) heures sur une période de 30 (trente) jours, ou 24 (vingt-quatre) heures dans la vie d'une personne. Tout membre du personnel dont l'exposition directe cumulée à SCP-1207 dépasse 2 (deux) heures sur une période de 30 (trente) jours doit être immédiatement placé en congé psychologique jusqu'à ce qu'il soit jugé débarrassé de tout symptômes de problème de dysmorphie corporel, et ne doit pas reprendre de tâche active jusqu'à ce qu'il ait vécu une réhabilitation à la saisie de données et à la relecture.

Description : SCP-1207 est un miroir d'une taille approximative d'un mètre sur un demi-mètre, placé dans un cadre en bois blanc peint de cœurs roses et rouges. En utilisant la méthode Kinscale d'évaluation d'objet réfléchissant, les chercheurs de la Fondation ont établis qu'il était une menace psychologique mineure.

SCP-1207 est un panneau métallique d'une taille approximative d'un mètre sur un demi-mètre, peint en blanc, avec des lettres ciselées disant "CECI EST UN MIROIR TU ES UNE TYPO" (sic). C'est un danger psychique à exposition directe, lequel manifeste trois effets anormaux distincts sur les objets en ligne de mire.

Le premier effet, le plus évident, est que toute personne mammifère vertébré doué de vision et directement exposé à SCP-1207 va le percevoir comme étant un miroir, même si ils sont avertis de sa véritable nature; les sujets de test incapables de reconnaître un miroir vont manifester des signes de menaces comme pour protéger leur territoire de SCP-1207. Les sujets humains décrivent uniformément le miroir comme contenu dans un cadre en bois blanc avec "des cœurs roses et rouges"; cependant, des descriptions plus détaillées varient de sujet en sujet. Les sujets avec un bandeau sur les yeux rapportent que SCP-1207 donne la sensation d'être "lisse et vitreux", avec "du bois sur les côtés"; à l'inverse, les sujets aveugles rapportent que SCP-1207 donne la sensation d'être "métallique et bosselé".

Il faut souligner que, en dépit des perceptions et des réactions des sujets affectés, SCP-1207 ne fonctionne pas comme un miroir. 

Le second effet anormal est que les sujets exposés à SCP-1207 vont rapidement développer des symptômes d'un problème de dysmorphie corporelle alors qu'ils examinent leurs "reflets". Les sujets humains vont émettre des complaintes quant à leur apparence physique, allant de "Je suis trop gros" à "Mon tatouage est raté", et finissant toujours par "Je ne suis pas cool, maintenant"; les sujets non humains capables de se reconnaître dans un miroir vont exécuter une toilette compulsive.

Alors que le temps d'exposition à SCP-1207 augmente, les sujets vont commencer à modifier leur apparence pour essayer de "se corriger", généralement par l'application de cosmétiques; les sujets n'ayant pas accès à des cosmétiques commenceront à s'auto-mutiler. De tels sujets, quand leurs seront montrés de vrais miroirs, exprimeront être satisfait de leurs modifications; cependant, quand ils sont ré-exposés à SCP-1207, les sujets trouveront à nouveau des défauts dans leur apparence.

Le troisième effet anormal est que les sujets exposés à SCP-1207 vont graduellement développer des symptômes de dyslexie, perdant leur capacité à épeler, et à relever des erreurs d'épellation; cet effet est limité aux sujets familiers avec la langue anglaise, et commence toujours avec une erreur constante du sujet qui épèlera le mot "miroir" en "miroire". La dyslexie induite est temporaire; toutefois, les facteurs déterminant la vitesse à laquelle les sujets individuels s'en remettent n'ont pas encore été déterminés.

SCP-1207 a été découvert dans un complexe de stockage abandonné à [SUPPRIMÉ], lequel a été comme atelier par des membres du groupe d'intérêt généralement identifié comme "Et Maintenant On Est Cool?". Il est supposé que SCP-1207 devait former la base d'une installation non terminée. Des notes laissées par l'artiste indiquent que l'installation complétée était "une rumination sur l'essence de comment les moyens de nous percevoir nous-même déterminent ce que nous sommes".

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License