SCP-1205
notation: +2+x
blank.png
wallflowerSCP.jpg

SCP-1205 le ██/07/██

Objet # : SCP-1205

Classe : Sûr

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-1205 doit être gardé dans une pièce dépourvue de fenêtres et faiblement éclairée, face à une caméra de surveillance. La qualité de l’air doit être testée mensuellement, et l’atmosphère doit être ajustée pour éviter la formation de moisissure.

Le personnel supervisant la surveillance vidéo doit être alerté par une alarme, dans l’éventualité où un changement de la taille ou de la forme de l’objet se produirait ; l’observation du flux vidéo lui-même est découragée jusqu’à ce que plus d’informations concernant l’Incident 1205-G███ soient disponibles.

Description : SCP-1205 est une parcelle de papier-peint à motif floral en décomposition, toujours attachée à un segment de mur découpé lors de son prélèvement. Le papier est âgé et écaillé et semble tout aussi vulnérable à la brûlure (par feu comme par produit chimique) et à la découpe que d’autres papier-peints sans vinyle comparables. Les sujets auxquels il a été demandé d’endommager l’objet ont rapporté entendre un hurlement soutenu et lointain, rappelant le sifflement ascendant d’une bouilloire.

Au bout de vingt-quatre heures, toute portion de papier détruite réapparaîtra sur le mur au même endroit et dans le même état qu'auparavant. Les fragments retirés par découpage ou arrachage se changent immédiatement en fine poussière au bout de quelques minutes, et réapparaissent après la même période de vingt-quatre heures. L'objet a également été observé changer de forme et de taille à des intervalles irréguliers. Ces changements n'ont jamais ajouté ou soustrait plus de six centimètres carrés à la surface de l'objet.

En condition de laboratoire, les interactions avec l'objet n'ont pas semblé causer de dommage physique ou psychologique, que ce soit à court ou long terme. Cependant, la controverse autour de l'Incident 1205-G███ suggère que davantage de tests concernant ses influences sur la perception des sujets seraient nécessaires.

Le Rapport d'Incident 1205-G███ est une lecture obligatoire pour tout le personnel assigné à SCP-1205.

Note : Le fichier suivant contient des extraits de notes et du journal du Dr E███ G███. Toutes les références à des membres de sa famille ou du personnel de la Fondation ont été censurées. Les descriptions des événements par le Dr G███ ayant été débattues par des témoins oculaires ont été annotées en conséquence.

Addendum ██/07/██ : Au cours d’un test de la qualité de l’air dans la cellule de confinement, un chercheur junior a rapporté ce qui suit—
"Je venais de finir… et je savais que ce n’était pas un problème connu, mais je me sentais mal en lui tournant le dos. Alors je suis sorti de la salle en reculant, pour garder un œil dessus – et c’est là que je l’ai vu bouger. C’était comme si une petite déchirure était apparue à un angle, et qu’un petit morceau s’y détachait lentement, comme si quelqu’un tentait de le déchirer. Il a fini par se détacher et tomber sur le sol, mais j’ai dû cligner des yeux à ce moment-là. Quand je l’ai regardé à nouveau, il avait disparu."

Addendum 2 : Un chercheur anonyme de la Fondation rapporte avoir lu à la fois le rapport d’incident et les documents originaux du Dr G███ à plusieurs reprises, et minutieusement. Il serait selon lui possible que des sections de texte aient depuis disparu des manuscrits originaux. Cette assertion est débattue par les autres chercheurs.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License