SCP-1170
notation: +1+x
002.jpg

Image infrarouge de SCP-1170-1 durant l'Expérience II, à 00:06:38.

Objet # : SCP-1170

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : En raison de la nature incorporelle de SCP-1170-2, il ne peut être déplacé à une distance suffisante des résidents locaux. A ce titre, la Zone-1170 a été construite autour de SCP-1170-1. L'ensemble du complexe d'appartements a été bloqué; cependant, en raison de son emplacement public, les membres du personnel de la Fondation sont tenus de maintenir leur déguisements quand ils sont en visibles des civils.

Les relèves pour les gardes postés à la Zone-1170 se produisent toutes les trois (3) heures. Aucun membre du personnel ne doit entrer dans SCP-1170-1, sauf dans des cas particuliers quelles que soient les circonstances.

Description : SCP-1170-1 est une chambre sans fenêtre située au deuxième étage de l'appartement n°21 au complexe d'appartements ████ ███████, ██████, en Colombie-Britannique. La chambre mesure 8,5 mètres x 11 mètres x 3,2 mètres, avec un plancher en bois et des murs en béton. Il apparaît vide sur toutes les enregistrements vidéos. La chambre ne peut être éclairée, sauf lorsque le luminaire est en marche, étant donné que SCP-1170-1 semble absorber toutes les longueurs d'onde visibles. L'intérieur de la pièce ne semble pas sombre quand elle est regardée sans équipement spécialisé. La lumière en dehors du spectre visible ne semble rencontrer aucune résistance venant de SCP-1170-1, permettant l'utilisation de caméras de vision infrarouge et nocturne. Toute la lumière d'une longueur d'onde plus courte d'un (1) mètre est en quelque sorte touchée par SCP-1170-1. On ne sait pas si les ondes radio sont également affectées. Des dispositifs d'enregistrements audio ont été montrés comme étant au moins partiellement fonctionnels.

SCP-1170-1 passe dans un état actif lors de l'éclairage du luminaire de la chambre, situé approximativement à soixante-quinze (75) centimètres de la porte, sur le mur orienté à l'ouest. Les sujets se trouvant dans la pièce lorsque la lumière est présente prétendent que les lampes de chevet de la pièce s'activent, bien que les images des caméras ne montrent aucun changement dans la luminescence et que les équipements infrarouges ne détectent aucune source de chaleur autre que les sujets. En outre, les sujets décrivent la salle comme ayant un lit, une cheminée, deux tables de chevet, ████████████, et deux lampes, dont aucun n'apparait sur la surveillance vidéo. Il est supposé que cet effet soit purement de nature psychique.

003.jpg

Image nocturne de SCP-1170-2 durant l'Expérience I, à 00:02:36. Grossissement x4

Approximativement une minute et trente secondes (1,30) après que le luminaire se soit éclairé, une entité (appelée SCP-1170-2) apparait sur la caméra de vision nocturne (légèrement, étant donné que les longueurs d'onde émises vont seulement jusqu'à 10-6 mètres en longueur). L'anatomie de SCP-1170-2 est apparemment humaine, excepté ses articulations inversées. Les enregistrements ne montrent aucune interaction entre le sujet et SCP-1170-2. À un moment donné, entre deux (2) secondes et quarante (40) minutes après que SCP-1170-2 ait surgi, ce dernier et tout objet étranger dans la chambre (incluant les caméras, les lumières externes, les sujets de test) disparaissent. L'entité est visible uniquement par les sujets humains ayant été présents dans SCP-1170-1 durant l'entière période entre l'activation la plus récente du luminaire et l'apparition ultérieure de SCP-1170-2. Sortir de la chambre n'est pas recommandé lorsque SCP-1170-2 est présent dans la pièce, étant donné que [DONNEES SUPPRIMEES]. Il est difficile de savoir si SCP-1170-2 existe physiquement ou non, ou si il s'agit seulement une illusion infrarouge produite par SCP-1170-1.

Les sujets à l'intérieur de SCP-1170-1 semblent converser avec un partenaire pendant que SCP-1170-2 est présent; le contenu des conversations suggère qu'il sont en réalité en train de discuter avec SCP-1170-2. De plus, les changements émotionnels soudains expérimentés par les sujets conversant avec l'entité suggèrent que SCP-1170-2 peut avoir un effet mémétique. SCP-1170-2 a évité toutes les questions lui étant adressées n'ayant aucun rapport avec l'amour et une relation romantique.

Des objets apparaissent occasionnellement au hasard dans SCP-1170-1. La plupart sont banals et n'ont aucune propriété anormale apparente. Néanmoins, il y a eu plusieurs cas de sang apparaissant sur les murs, le plafond et le plancher de la chambre : des analyses ADN ont révélé qu'il appartenait au personnel de classe D ayant disparu avec SCP-1170-2. Des matières fécales, du sperme, de la salive, et [DONNÉES SUPPRIMÉES] ont également été récupérées, toutes compatibles avec les sujets des tests précédents.

Avant-propos : les récepteurs audios durant ce test ont été réglés sur une fréquence de [SUPPRIME], et ont été placés en divers endroits dans SCP-1170-1 dans l'espoir de recevoir une bande sonore plus compréhensible. L'historique commence immédiatement après la manifestation de SCP-1170-2. D-20192 est le seul sujet de test.

Source : SCP-1170 | Auteur original : : RejectReject

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License