SCP-1139
notation: +3+x
1139.Jpeg

SCP-1139, agrandi pour montrer les détails.

Objet #: SCP-1139

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : Par autorisation d'O5-█, l'objet est entreposé dans la Zone de Recherche ██. Suite à l'Incident 1139-1, objet a été déplacé à la Zone de Recherche ██. Lorsqu'il n'est pas utilisé pour des tests, l'objet doit être conservé dans un bloc de caoutchouc de soixante-quinze (75) par vingt (20) par vingt (20) centimètres fait de deux pièces entourant l'objet, une cage de Faraday devant entourer ce bloc, lui-même placé sur une table de travail anti électricité statique. La cellule de confinement de l'objet doit être faite de béton non-armé (d'une épaisseur minimum de trois (3) mètres) et doit être constamment éclairée par des lampes à gaz. Le taux d'humidité doit toujours rester entre 65% et 70%.

La porte de la chambre de confinement de SCP-1139 doit être faite d'un matériau céramique non-conducteur à haute résistance. Suite à l'Incident 1139-1, l'accès se fait via trois (3) portes de confinement, la porte extérieure étant principalement faite de métal, son seuil enterré en cas de décharge électrique. Les deux autres doivent être faites d'un matériau céramique non-conducteur à haute résistance.

Aucun membre du personnel n'est autorisé à entrer dans la cellule de SCP-1139, exception faite lors des tests. Aucun appareil électrique, de quelque nature que ce soit, comprenant les pacemakers, les montres ou les appareils d'enregistrement, ne doivent être amenés à l'intérieur de la cellule, à l'exception de ceux utilisé lors du test en cours. En aucun cas un appareil électrique capable de produire plus de mille watts (1000 W) ne doit être utilisé lors d'un test sans l'autorisation du personnel O5. En aucun cas un appareil électrique capable de produire du courant alternatif ne doit être introduit dans la cellule sans l'autorisation du personnel O5. Suite à l'Incident 1139-1, l'objet doit être surveillé par deux (2) caméras, deux (2) détecteurs de mouvement et un (1) capteur de pesage dans le sol, aucun de ces capteurs ne devant être capable de produire individuellement plus de cinquante watts (50 W), chacun devant être équipé d'un système d'arrêt d'urgence automatique en cas de décharge électrique.

La Zone de Recherche ██ doit toujours rester équipée de deux paratonnerre, mais aucun des deux ne doit être enterré dans un rayon de 200m autour de SCP-1139.

Tous les linguistes assignés à SCP-1139 doivent subir une évaluation psychologique hebdomadaire.

Description : SCP-1139 est un bloc métallique rectangulaire d'approximativement vingt (20) centimètres de haut et de cinq (5) centimètres de côté. Le métal ressemble visuellement à du fer, bien que la densité de l'objet soit près de deux fois celle du fer naturel, et que l'objet soit plus dense vers le haut. Des motifs en forme de saillies carrées sont présents sur les côtés de l'objet, mais le schéma de ces motifs est inconnu. Les sujets observant l'objet voient ces saillies former des lettres dans une langue leur étant familière, mais ce n'est qu'une illusion visuelle. Quatre (4) fentes se trouvent au bas de l'objet, chacune étant recouverte d'un matériau proche du laiton. Ces ouvertures suggèrent que l'objet pourrait être connecté à une interface "mâle" appropriée. Aucun effet supplémentaire n'a été observé après les manipulations et l'application d'un courant électrique directement dans les fentes métalliques. L'objet s'est montré jusqu'à maintenant insensible à la détérioration et aux dommages, rendant la datation de l'objet impossible.

SCP-1139 a été découvert durant l'Incident 98564/k. La Force d'Intervention Mobile Delta-5 ("Les Traqueurs") a effectué un raid dans un avant-poste de l'Église du Dieu Brisé à Normal, Illinois. Un sous-sol fut découvert, avec à l'intérieur un vieil homme dément et violent, qui fut rapidement éliminé, et qui a été retrouvé tenant SCP-1139. Dans cette pièce se trouvait ███████ documents écrits à la main et rangés en ordre chronologique, incluant des tablettes de pierre datées de plus de 2000 ans à du papier moderne montrant une usure minimale. Les documents les plus récents précèdent la création de l'Église du Dieu Brisé de plus de ████ ans. Les documents ne sont pas rédigés dans une langue connue, et ███ langages différents ont été identifiés. Les analyses linguistiques indiquent que tous les documents sont rédigés dans des langues complètes, mais toutes les tentatives pour traduire ces documents ont échoué.

En cas d'application d'électricité de courant direct, l'objet affecte tous les individus dans un rayon donné, indépendamment des protections et des interférences. Le rayon de l'effet est exponentiellement proportionnel au wattage appliqué à l'objet, avec une "décharge statique" créant un rayon de zéro virgule huit (0,8) mètres et un éclair direct créant un rayon estimé à plus que [DONNÉES SUPPRIMÉES], déclenchant potentiellement un scénario [CENSURÉ]. Les tests visant à trouver une méthode pour confiner ou controller cet effet sont en cours et doivent être considérés comme priorité de Niveau Chi, malgré l'absence de résultats jusque là. Une utilisation possible comme "dernier recours" de défense planétaire est en cours de considération.

Toute personne dans le rayon de la zone d'effet commence à parler et écrire une nouvelle langue, bien que les sujets pensent parler leur langue maternelle. Les sujets perdent la capacité de parler ou de comprendre tous les langages connus. Les analyses linguistiques indiquent que ces nouveaux langages sont de véritables et complètes langues structurées, mais toutes les tentatives de les traduire ont été un échec. Les tentatives de traduction continuent. Les sujets se sont montrés incapables d'apprendre ou de de réapprendre une langue existante dans le monde après leur exposition à SCP-1139. Des amnésiques de classe AA ont été le seul moyen de contrer cet effet, bien que les sujets soient par la suite d'aucune aide à la Fondation ; les amnésiques de classe AA ne sont pas conseillés lors de prochains tests.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License