SCP-1123
notation: +7+x
blank.png
SCP-1123.jpg

Photo légèrement retouchée de SCP-1123 montrant l'écriture Khmer sur le squama frontalis.

Objet # : SCP-1123

Classe : Sûr

Procédures de Confinement Spéciales : Afin d'empêcher toute détérioration de SCP-1123 et des inscriptions présentes sur celui-ci, SCP-1123 doit être conservé en permanence dans une atmosphère saturée en gaz d'argon à l'aide d'un conteneur hermétiquement fermé, en dehors des phases de test. En outre, que ce soit pendant les tests ou le stockage, la température doit être comprise entre 20 et 24 degrés Celsius, la luminosité doit être limitée à 50 lux et l'humidité inférieure à 55%. SCP-1123 devra être transporté exclusivement dans le conteneur qui lui a été attribué et ne devra pas être manipulé en dehors des expériences planifiées. Lorsqu'il n'est pas soumis à des tests, l'objet doit être stocké au Site-19 dans une enceinte climatique sécurisée.

Description : SCP-1123 est un crâne humain auquel il manque la mâchoire inférieure et toutes les dents. Sur le squama frontalis extérieur, des symboles en khmer moderne sont écrits avec du sang humain et peuvent se traduire ainsi : "Souviens-toi". Le crâne et le sang ont été datés avec certitude de 197█ et des tests génétiques ont confirmé que tous deux proviennent du même individu.

SCP-1123 a été découvert en 198█ par le Colonel Hu ████ de l'Armée Populaire Vietnamienne parmi une collection de restes humains en possession du musée de ████ █████ ███████ à █████ ████, au Cambodge. SCP-1123 a été intercepté par des agents de la Fondation pendant son transfert à Hanoï.

L'inscription en khmer est en partie effacée et n'est pas visible pour la plupart des sujets au-delà d'une distance de 5 mètres. Cependant, tout sujet s'approchant de SCP-1123 rapportera que l'inscription devient progressivement de plus en plus visible, et ce jusqu'à moins d'un mètre de distance, où celle-ci sera décrite comme récemment réalisée. Quelques sujets à cette distance rapportent que l'inscription est "encore fraîche." Cet effet ne peut être reproduit avec du matériel optique. L'enregistrement visuel de l'inscription nécessite l'utilisation d'appareils optiques de pointe ou un éclairage UV. (Cette dernière méthode n'est pas autorisée pour des interactions avec SCP-1123 car elle contribue à la détérioration de l'objet). À cette distance, les sujets rapporteront également souvent d'autres phénomènes sensoriels anormaux, comprenant des odeurs (comme de la viande cuisinée ou des cendres), des sons (comme des cris assourdis, une faible respiration, de faibles battements de cœur, ou encore des pas éloignés) et des réactions tactiles (comme des grains de sable dans les yeux, des fourmillements sur le dos de la main, ou des éclats de verre dans la plante du pied.)

Quand les sujets touchent la surface de SCP-1123, ils entrent dans un état de fugue dissociative. Cet état apparaît instantanément et n'est pas affecté par la rupture de contact avec SCP-1123. Les symptômes de la fugue dissociative persistent entre quatre-vingt-dix (90) minutes et six (6) heures. La fugue dissociative est caractérisée par un état de confusion et de désorientation, ainsi que l'adoption d'une nouvelle identité et de souvenirs qui consistent en des connaissances, incluant la maîtrise d'une langue, auparavant inconnues au sujet. Durant l'état de fugue dissociative, le sujet perd tous les souvenirs de sa précédente identité. Les sujets ont montré des réactions variées, allant de la presque catatonie à des tentatives d'évasion ou d'agression envers le personnel de la Fondation. Au fur et à mesure que l'état de fugue dissociative se dissipe, les sujets regagnent les souvenirs de leur identité précédente, mais conservent aussi ceux de leur nouvelle identité obtenue ainsi que toutes les connaissances associées. Les sujets ont décrit l'expérience entre le contact avec SCP-1123 et la fin des symptômes de la fugue dissociative "comme s'ils avaient vécu l'intégralité d'une autre vie dans le corps d'une autre personne".

Les entretiens post-fugue ont fourni suffisamment d'informations corroborantes dans ███ des ███ cas étudiés pour que les chercheurs puissent, avec l'appui de documents historiques, confirmer que les souvenirs de la personnalité imprimée dans l'esprit du sujet correspondent à ceux d'une personne réelle ayant vécu avant que le sujet ne soit mis en contact avec l'objet. Aucun lien entre les identités acquises et les sujets n'a pu être établi, que ce soit au niveau de l'âge, la généalogie, le genre, l'appartenance ethnique ou la nationalité.

Les identités acquises par les sujets partagent les caractéristiques suivantes :

  1. L'empreinte mémorielle correspond à celle d'une personne décédée avant la naissance du sujet. (La plus ancienne remonte à 90 ans, la plus récente à moins d'un an.)
  2. L'empreinte mémorielle correspond à celle d'une personne qui fut une victime d'oppression, de torture et/ou d'emprisonnement.
  3. L'empreinte mémorielle correspond à celle d'une personne ayant eu une mort violente, habituellement par homicide. (Parfois, la mort a été occasionnée par une cause secondaire, comme la malnutrition ou une infection.)
  4. La mort de la personne était directement liée au fait d'être la cible d'un mouvement politique de masse, le plus souvent sous forme de sanction d'état et/ou d'actes couverts de façon complice.

Les sujets ne subissent aucune répercussion anormale évidente résultant de leur exposition à l'objet, mais montrent des séquelles psychologiques communes aux types de traumatismes expérimentés par les personnalités acquises durant les expériences. La détresse émotionnelle, le syndrome du survivant et la dépression sont des cas typiques. Les pensées suicidaires sont rares, mais ont été observées dans une petite partie des cas. Il doit être noté que dans le traitement de ces répercussions, l'utilisation d'amnésiques n'a pas permis d'observer d'améliorations psychologiques et s'avérait souvent avoir des conséquences néfastes.

Addendum 1 :

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License