SCP-1110
notation: +1+x
blank.png
SCP-1110.jpg

Image de SCP-1110 la plus claire disponible. Notez le masque de crâne visible sur SCP-1110-2.

Objet # : SCP-1110

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : La FIM Gamma-5 ("Diversion") doit surveiller tous les radars routiers de la police dans un rayon de 72 kilomètres autour de la plus récente manifestation de SCP-1110 afin de détecter et brouiller tout signalement potentiel des activités de SCP-1110 aux forces de l’ordre. Dès qu’un signalement est détecté et stoppé, les agents de Gammma-5 devront se rendre sur le lieu d’origine déguisés en membres des forces de l’ordre locales selon le protocole de désinformation sept et confisquer tout enregistrement de SCP-1110. Toutes les pertes d'argent devront être remplacées via les fonds de la Fondation. En conséquence, des comptes spéciaux dédiés au remplacement des pertes subies par les banques privées ont été créés et mis à disposition des responsables de la FIM.

Une force d’intervention spéciale de la FIM Gamma-5 (Gamma-5-FIS-7 "Réparateurs de Réservoir") a été créée et chargée de se faire passer pour une firme de sécurité privée (SecureCorp Professionals) et de prendre le contrôle des systèmes de sécurité des banques dans les alentours directs des manifestations récentes de SCP-1110 afin de détruire les enregistrements de SCP-1110 pendant le déroulement de l'événement et d’interférer si possible.

Description : SCP-1110 est une série de phénomènes qui, jusque-là, semblent apparaître uniquement sur les caméras vidéos fabriquées après 19██ et qui se produit autour des institutions financières telles que les banques ou autre dépôts monétaires dans le ████████████, aux États-Unis. À ce jour, ██ instances de manifestation de SCP-1110 ont été confirmées et entre █ et ██ cas non confirmés sont suspectés d’impliquer SCP-1110, dont au moins un cas coïncidant à un braquage de banque classique qui eut lieu simultanément dans la même institution, rendant la vérification des pertes impossible. Les pertes inexpliquées d’institutions financières ne possédant pas de systèmes de vidéo-surveillance sont incluses dans cette approximation.

Au cours d’une manifestation classique de SCP-1110, deux entités humanoïdes au visage obscurci par des tissus sombres désignés SCP-1110-1 et SCP-1110-2 peuvent être vus sur les enregistrements des caméras entrant dans l’institution financière en brandissant des pistolets de manière menaçante, accompagné d’un langage corporel agressif. SCP-1110-1 et SCP-1110-2 portent habituellement des vêtements sombres et sont distingués par un masque gris sur SCP-1110-1 et ce qui semble être un masque en forme de crâne dissimulant SCP-1110-2. La paire va généralement s’approcher d’un caissier et bouger d’une manière indicative d’une demande de braquage. À partir de ce moment, le caissier dans la vidéo va sembler obtempérer à ces demandes en levant les bras au-dessus de sa tête et en donnant prudemment de l’argent que SCP-1110-1 va placer dans une mallette tandis que SCP-1110-2 maintient sa pose menaçante envers le caissier. Une fois qu’une somme d’argent entre █████ et █████████ a été donnée, SCP-1110-1 va fermer la mallette, faire un signe de tête à SCP-1110-2 et les entités vont sortir du bâtiment.

Il est à noter que les entités et phénomènes ne se produisent que sur la vidéo. Pendant l'intervalle de temps où la vidéo enregistre les activités de SCP-1110, les affaires dans la banque se dérouleront comme d’habitude. Aucun caissier ou client présent durant un événement impliquant SCP-1110, incluant le personnel de la Fondation sur place, n’a jamais vu, entendu ou ressenti SCP-1110-1 ou SCP-1110-2, même dans des cas où ils ont été vus sur la vidéo agressant physiquement ou [DONNÉES SUPPRIMÉES]10-a.)

À la suite d’une manifestation de SCP-1110, une somme d’argent approximativement égale au montant vu être volé dans l’enregistrement vidéo manquera au lieu de la manifestation. Il existe des cas confirmés lors desquels les entités ont volé d’autres objets durant la manifestation, incluant un incident où SCP-1110-2 demande apparement au patron de la banque de céder sa montre. À la suite de la manifestation, ledit patron indiqua aux enquêteurs de la Fondation que sa montre était présente, mais s’était arrêtée au moment où on le voit la retirer dans la vidéo.

Addendum-1110-a : Le █/█/19██, un caissier a été vu résister sur l’enregistrement de SCP-1110 et a été par la suite abattu par SCP-1110-2. L'interrogatoire des autres employés à la suite de l'incident montra [DONNÉES SUPPRIMÉES].

Addendum-1110-b : Oui, je suis conscient que les protocoles de confinement pour SCP-1110 permettent actuellement la possibilité que des crimes légitimes soient et aient été non signalés à cause d’une interférence accidentelle de la FIM Gamma-5. Je vous assure que ceci est un risque que nous devons accepter dans l’optique de maintenir le confinement et d'empêcher une connaissance publique de SCP-1110. –Commandant de FIM ████

Addendum-1110-c : Le █/█/████, les caméras de sécurité d’un petit parking commercial adjacent à une institution financières prise pour cible par SCP-1110 enregistrèrent la fuite à pied de SCP-1110-1 et SCP-1110-2 du bâtiment et leur entrée dans un véhicule de livraison sur le parking payant. Le véhicule ne figurait pas dans les notes de paiement du gérant du parking, de même qu’il n’a pas été aperçu par l’employé contrôlant la barrière de péage, et était conduit par ce que l’enregistrement montrait être une personne de type caucasien et de carrure indéterminée. D’après l’agent qui a récupéré l’enregistrement, le logo sur le véhicule aurait une similarité frappante avec [DONNÉES SUPPRIMÉES] et la possibilité d’une connexion est actuellement étudiée. Une proposition par la FIM-G-5-FIS-7 d’ajouter les modifications des systèmes de vidéosurveillance pour inclure l’extérieur et les aires de stationnement de toutes les institutions financières sous leur surveillance aux protocoles de confinement de SCP-1110 est examinée et en attente de l'autorisation du Commandant ████.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License