SCP-111-FR
notation: +1+x

Objet # : SCP-111-FR

Niveau de menace : Rouge

Classe : Euclide

Procédures de confinement spéciales : SCP-111-FR doit être confiné dans une cellule du Site Yod de 5mx5mx2m. La cellule doit être surveillée par des caméras thermiques afin de vérifier si SCP-111-FR est toujours dans sa cellule. Un membre du personnel de Classe D en vie doit être en permanence dans la cellule afin de nourrir l’entité. L’approvisionnement de la cellule en Classe D doit se faire après libération d’un gaz soporifique pour endormir SCP-111-FR.
Si jamais SCP-111-FR arrive à s'échapper, la FIM Delta-4 (alias : "Safari Time !") doit être appelée pour assurer la capture et le confinement de l'entité.

Description : SCP-111-FR est une entité arachnoïde invisible de 1m59 de haut, munie de six pattes et de deux tentacules situées sous le cou.
SCP-111-FR n’est pas visible à l’œil nu, néanmoins elle peut être repérée à l’aide de caméras thermiques.

SCP-111-FR ne se nourrit pas de manière classique, par absorption de matière afin d’obtenir des nutriments, mais par absorption du « temps de vie » de ses victimes.

Lorsque SCP-111-FR détecte une proie, elle la marque avec ses deux tentacules au niveau de la nuque à l’aide d’une substance chimique encore inconnue aujourd’hui malgré les nombreux tests et prélèvements. Au contact des tentacules, l’épiderme des sujets va s’irriter gravement, et ceux-ci vont rapidement être victime de fièvres et de nausées. Ces symptômes ont été assimilés à une tactique de SCP-111-FR visant à limiter les déplacements de ses victimes en dehors de leur domicile.

Une fois les proies marquées, SCP-111-FR va rester à proximité d’elles, selon les informations recueillies, jamais à plus de 10 mètres. Les proies vont alors voir leur vieillissement s’accélérer de façon exponentielle en fonction de la durée d’exposition à SCP-111-FR.

Les mesures actuelles montrent que l’accélération du vieillissement des cellules reste identique selon les sujets. Les premiers jours, celui-ci double. Au bout d’une semaine, il a déjà été multiplié par ███.

Si les proies arrivent à se soustraire assez longtemps à cette exposition, ils verront leur vieillissement cellulaire revenir à la normale. S’ils n’y arrivent pas, ils meurent en général le 31ème jour après le premier contact avec l’entité.

Afin de pouvoir retirer un maximum de bénéfices de ses cibles, SCP-111-FR semble volontairement choisir des proies jeunes et isolées, comme des étudiants ou des trentenaires célibataires.

Addendum : SCP-111-FR fut découvert suite à de nombreux rapports de plusieurs médecins légistes ayant eu à examiner les corps des proies de l’entité dans la ville de [CENSURE].
Lorsqu’ils s’étonnèrent d’avoir des corps de personnes de 90 ans ou plus alors que les victimes avaient entre 20 et 30 ans, la Fondation fut alertée.

Après plusieurs autres décès similaires et aucun indice supplémentaires, la FIM Delta-4 (alias : "Safari Time!") fut appelée afin d’identifier et de capturer l’entité.

Au bout de trois jours de surveillance à l’aide d’engins de pointes, y compris des caméras et lunettes thermiques, l’entité fut repérée dans une barre HLM, et capturée à l’aide de fusils mitrailleurs 113-B à fléchettes hypodermiques.

L’ensemble des témoins reçurent des amnésiques de classe B.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License