SCP-1100
notation: +5+x
scp1100.jpg

Bâtiment envahi par des plantes infectées par SCP-1100.

Objet # : SCP-1100

Classe : Sûr Euclide Keter

Procédures de confinement spéciales (modifiées) : (révisées le ██/██/200█)
Un seul échantillon de SCP-1100 est actuellement stocké, il se trouve dans un récipient à triple paroi fermé hermétiquement, qui doit être entreposé dans une chambre de confinement renforcé du site █. L'état de détérioration du récipient doit être vérifié tous les jours. Si nécessaire, l'échantillon doit être transféré dans un nouveau récipient via la procédure 1100-233 / J pour éviter toute vaporisation possible.

Tous expérimentation directe sur SCP-1100 a été suspendue en attendant une enquête plus approfondie.

Pour ce qui est des échantillons de SCP-1100 présents dans la nature, de puissants produits défoliants et desséchants doivent être appliqués dans un rayon de un (1) kilomètre de toutes les régions infectées , et une quarantaine de douze (12) mois sera établie pour surveiller les foyers supplémentaires.




Description (modifiée) : (révisées le ██ / ██ / 200█)
SCP-1100 est une substance organique complexe très dangereuse qui provoque des transformations anormales chez la faune et la flore. En dépit d'être composé principalement de protéines lourdes et [DONNÉES SUPPRIMÉS], SCP-1100 peut se vaporiser spontanément sous forme de gaz, et peut également être transmis par contact physique avec les sujets infectés tel que le pollen, les squames et autres excrétions.

Les plantes et les animaux infectés par SCP-1100 développeront dans les vingt-quatre (24) heures des mutations qui comprennent, mais ne se limitent pas, à:

  • Les plantes comprenant des parties bulbeuses ou possédants de gros fruits subissent une étrange mutation qui remplit ces sections d'acides caustiques ou d'agent explosif qui réagissent à la présence humaine.
  • Les plantes à vrilles ou vigne développent des structures internes similaires à des fibres musculaires qu'elles utilisent pour saisir et broyer leurs proies humaines.
  • Les plantes épineuses et les conifères voient leurs aiguilles durcirent et grandir afin de pouvoir infliger de graves lésions corporelles, dans certains cas elles s'enduisent de substances dangereuses pour l'organisme humain.
  • Les plantes généralement utilisées comme ressource alimentaire par les humains durcissent, deviennent incomestibles, indigestes ou effectuent d'autres changements les rendant inaptes à l'alimentation humaine.
  • Les animaux normalement considérés comme des proies faciles deviennent de plus en plus forts et agressifs et tenteront de nuire à des sujets humains, en perdant tout instinct de conservation.
  • Les prédateurs naturels chasseront en priorité les cibles humaines sans tenir compte des proies les plus faciles.
  • Les animaux d'élevage subissent des mutations qui rendent leur chair impossible à digérer, voir mortellement toxique lorsqu'elle est consommée par les humains.
  • Les animaux domestiques deviennent sauvages et hostiles envers leurs maîtres, il arrive souvent que leur taille et leur force soit alors suffisantes pour causer des lésions corporelles importantes.

SCP-1100 est devenu de plus en plus difficile à contenir et ses effets ont augmenté en ampleur depuis son confinement initial en 1989. La source de SCP-1100 n'a pas encore été déterminée, et l'on ne sait pas comment ou pourquoi il cible spécifiquement des sujets humains. La spéculation actuelle pointe vers un groupe d’écoterroriste qui aurait accès aux ressources et à la technologie de la Fondation. En tant que tel, les actifs de la Fondation à travers le monde ont reçus l'ordre de surveiller les groupes écologistes radicaux et de chercher des preuves qui peuvent nous conduire à la découverte du fabricant de SCP-1100.




CLASSIFIÉ NIVEAU 4 PAR ORDONNANCE O5-LECTURE SEULE


Addendum 1100-023: Journal des incidents Re : Perte du bio-confinement du site 26

À partir de fragments de vidéo surveillance récupérés parmi les restes du site de bio-confinement 26, il a été déterminé que l'incident entraînant la perte totale de BCS- 26 a été initié par les Drs. ██████ et █████. La vidéo montre que le █/██/200█ à 0631L, le Dr █████ a désarmé le gardien du poste de confinement de SCP-1100 avant de le tuer, après que le Dr ██████ ait violé le confinement et se soit emparé de l'échantillon. Les journaux d'accès récupérés sur les systèmes environnementaux de BCS- 26 ont alors signalé une brèche dans le noyau du service primaire à 0637L, ont peut en déduire que SCP- 1100 a vraisemblablement été introduit dans l'ensemble des systèmes d'aération et d’approvisionnement en eau du site.

Une enquête a été mise en place pour chercher des preuves sur l'appartenance des Drs. ██████ et █████ à une organisation écologique radical. Une vérification semblable doit être faite pour tout le personnel du site █.

Addendum 1100-024: Extrait du journal récupéré dans la maison du Dr ██████

██/██/200█
J'ai eu une autre occasion de parler avec █████ aujourd'hui. Il est d'accord avec moi pour dire qu'il n'y a pas d'autre explication. Lorsque vous avez éliminé toutes les possibilités alors ce qui reste doit être la vérité, peu importe combien cela peut paraître fou.

SCP-1100 n'est pas une substance synthétisée. Ce n'est pas la création d'une bande de hippies pour obtenir leur revanche sur une civilisation malade. C'est une réponse immunitaire planétaire. C'est Gaïa, la Terre-Mère, qui riposte contre nous.

Plus nous essayons de la combattre et plus cela empire. Elle veut notre mort à tous, elle veut se venger en raison de ce que nous lui avons fait. Et il n'y a rien que nous puissions faire pour l'arrêter.

La seule chose à faire est de prendre la responsabilité de nos actes et accepter notre punition. Demain, nous allons lancer le plan.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License