SCP-1098
notation: +3+x

Objet # : SCP-1098

Classe de l'Objet : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : Toutes les instances écrites de SCP-1098 doivent être brûlées, recouvertes de peinture ou détruites. Une seule instance enregistrée est gardée sur une audiocassette standard pour étude. En aucune circonstance cet enregistrement ne doit être numérisé.

Toutes les instances de SCP-1098-1 doivent être contenues dans des quartiers de Classe-D convertis. Ils doivent être fournis en nourriture de la cafétéria du site aux heures de repas régulières. Sous aucune circonstances des outils d'écriture ou d'enregistrement ne doivent leur être donnés. Une télévision, des casse-têtes et des jeux doivent être fournis aux instances de SCP-1098-1 pour leur divertissement. Les quartiers doivent être insonorisés aux ITS de 60+.

Deux gardes doivent être postés devant la porte des quartiers des instances de SCP-1098-1. Tous les gardes doivent porter des casques équipés de filtres actifs brouillant la voix humaine.

Description : SCP-1098 est un mot de █ syllabes, avec un motif de phonèmes cohérent avec l'origine des premiers locuteurs modernes de l'anglais américain. Il apparaît n'avoir aucun effet sur des personnes ne parlant pas anglais. Toute personne lisant ou entendant SCP-1098 dans son contexte rapportent le trouver euphonique et légèrement comique. Une exposition à SCP-1098 hors contexte semble être sans danger, mais cela n'a pas été définitivement établi.

Une exposition à SCP-1098 sous sa forme écrite ou orale peut conduire à une infection, avec de plus grandes probabilités pour chaque exposition supplémentaire. Il y a une corrélation inverse entre la taille du vocabulaire d'un individu et sa susceptibilité à être infecté, mais cela n'a pas été rigoureusement quantifié. Les individus se trouvant dans les premières phases de l'infection semblent être les plus contagieux.

Les individus infectés (dorénavant appelés SCP-1098-1) vont commencer à utiliser préférentiellement SCP-1098 plutôt que d'autres mots génériques (comme "bidule-truc", "machin-chouette" ou "untel") et va répondre positivement à son utilisation par d'autres individus.

Exemple d'usage :

Hé Ray, tu peux me donner le [SUPPRIMÉ] ? Non, pas ça, le fichu [SUPPRIMÉ] juste là."

Après 2 à 3 semaines d'exposition, les instances de SCP-1098-1 vont commencer à substituer SCP-1098 à d'autres parties de phrases, avec une fréquence qui s'intensifie. Dans un premier temps, il est possible de communiquer avec des instances de SCP-1098-1 en déduisant la signification de SCP-1098 dans le contexte, mais très vite la prévalence de SCP-1098 dans les phrases devient si haute que seules les autres instances de SCP-1098-1 pourront les comprendre. Lors des phases finales de l'infection, chaque déclaration de SCP-1098-1 devient un ensemble d'instances de SCP-1098 modulées de différentes façons. Ces effets apparaissent aussi dans une communication écrite.

Les instances de SCP-1098-1 sont généralement coopératives, mais expriment une détresse quand elles découvrent qu'elles ne peuvent pas être comprises. Lorsque quelqu'un parle avec une instance de SCP-1098-1, celle-ci semble soulagée et même folle de joie. Des tests standardisés confirment que les instances de SCP-1098-1 n'ont pas d'autres déficiences cognitives que leur discours confus.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License