SCP-1053
notation: +2+x

Objet # : SCP-1053

Classe : Keter

Procédures de Confinement Spéciales : Du fait des propriétés destructrices de SCP-1053, celui-ci est actuellement confiné dans la Zone-1053. La Force d'Intervention Mobile Omicron-7 ("Châteaux Gonflables") est toujours en alerte, stationnée à l'extérieur de la Zone-1053 afin de stopper tout cas d'Émergence. SCP-1053 lui-même est encastré dans une boite en acier, avec en dessous une gâchette sensible servant de système d'alerte pour les cas d’Émergence. Tous les tests sur SCP-1053 ont été interrompus, et l’accès à la Zone-1053 est prohibé en toutes circonstances.

Description : SCP-1053 semble être une carte des rues de [SUPPRIMÉ], centrée sur les portions les plus urbanisées de la ville. La date "année 19██" est inscrite sur la carte, et le plan correspond à celui de la ville à la même époque. La plupart du temps, la carte ne fait preuve d'aucune propriété anormale, à l'exception de faibles propriétés de régénération (voir plus bas). La carte est composée de papier, lequel ne présente aucune caractéristique anormale. Déplié, SCP-1053 fait 0,25 m x 0,4 m, et mesure 8 cm x 5 cm plié.

Régulièrement1, SCP-1053 cause une anomalie spatiale de niveau Lamed-Gamma, désignée sous le nom d’Émergence. Le terrain présent dans un rayon de 50 m autour de SCP-1053 se change en rues, immeubles, trottoirs, et autres éléments compatibles avec le décor de la ville de [SUPPRIMÉ] en 19██. Les repères, noms de rues, ou quartiers de [SUPPRIMÉ] ne sont pas recréés tels quels; cependant, de petits détails (tels que les lampadaires, le style des bâtiments, etc.) se réunissent pour former la nouvelle zone (nommée "Zone-1053" par la suite). Le paysage de la Zone-1053 a été décrit comme "extrêmement urbanisé" ou encore "un labyrinthe de rues," et les sujets ont détaillé la zone comme étant un mélange de rues d'asphalte et de terre, de petits chemins, et de grands immeubles de verre.

Le rayon de la Zone-1053 s'étend plutôt lentement, cependant l'observation de la Zone-1053 depuis l’extérieur est imprécise, étant donné qu'il s'agit d'une anomalie spatiale. Des mesures précises peuvent bien être prises depuis l’extérieur, toutefois les sujets placés à l’intérieur de la Zone-1053 ont indiqué que celle-ci est bien plus grande qu'il n'y parait depuis l’extérieur. Les mesures effectuées depuis l’intérieur indiquent un périmètre interne correspondant à environ ███ % du périmètre externe, mais il n'est pas exclu que la taille de l’intérieur fluctue fortement, ce qui causerait une marge d'erreur pouvant être de l'ordre de 15 %.

Le climat dans la Zone-1053 est similaire à celui de l’extérieur, cependant les gouttes de pluie et flocons de neige se multiplient en entrant dans la zone, tout en gardant la même taille. Les autres forces naturelles affectent également la Zone-1053. Cependant, les phénomènes naturels tels que le vent, le brouillard, et la foudre ne semblent pas anormaux.

Aucun organisme vivant n’a jamais été découvert dans la Zone-1053. Des bâtiments vides ont été aperçus, tels que des appartements et des immeubles de copropriété. Cependant, aucun effet personnel n’a été retrouvé à l’intérieur : des armoires sont présentes mais vides, les murs sont dépourvus de posters, de cadres etc.

Après l’Incident 1053-1, il a été déterminé que lorsque SCP-1053 est suffisamment endommagé, la Zone-1053 cesse immédiatement de s’étendre. En moins de 30 % du délai d’expansion, la totalité de la Zone-1053 est totalement désintégrée. Pendant son délai de récupération, SCP-1053 se reconstitue intégralement, selon un processus inconnu. L’état de SCP-1053 avant l’expansion de la Zone-1053 n’a pas d’effet néfaste sur sa croissance ; de fait, il semblerait que l’altération subie par SCP-1053 avant que la Zone-1053 ne soit générée soit directement proportionnelle à la quantité de dommages qu’il avait fallu lui infliger pour détruire la Zone-1053. Il est supposé que si SCP-1053 endure suffisamment de dégâts avant la génération de la Zone-1053, l’arrêter deviendra impossible et déclenchera un événement de type XK.

La FIM Omicron-7 ("Châteaux Gonflables") est chargée de pénétrer dans la Zone-1053 pendant les Émergences. La précocité de la réponse est la clé pour mettre un terme aux Émergences, puisque plus la durée d'expansion est importante, plus la distance pour atteindre SCP-1053 augmente de manière exponentielle. De plus, les dispositifs technologiques sont, pour une raison inconnue, en grande partie inutilisables à l’intérieur de la Zone-1053. À ce jour (██/██/20██), le plus grand rayon jamais atteint par la Zone-1053 est de ██ kilomètres.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License