SCP-1050
notation: +4+x
scp1050_1image01.gif

Gravure originale sur SCP-1050-1 ; le texte est écrit dans un latin primitif avec un alphabet précédemment inconnu. Daté à 53,5██ av. JC.

Objet # : SCP-1050

Classe : Sûr

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-1050-1 doit être conservé dans un bâtiment de stockage aux dimensions intérieures d'au moins cinq (5) mètres par cinq (5) mètres par trente-deux (32) mètres. Le plafond du bâtiment de stockage, surtout la zone directement au-dessus de SCP-1050-1, doit être protégé afin de bloquer les ondes radios d'une intensité de [CENSURÉ]1. SCP-1050-1 est actuellement stocké dans la Zone-179.

Les occurrences de SCP-1050-2 doivent être localisées après identification des changements de SCP-1050-1 correspondants. Elles doivent être localisées et confisquées par des agents de la Fondation. SCP-1050-2 doit être conservé dans un rangement sécurisé pour documents classifiés.

Les instances de SCP-1050-3 doivent être localisées en utilisant la télémétrie par radiotélescope. Quand une instance de SCP-1050-3 est détectée par un individu non-membre du personnel de la Fondation, tous les enregistrements doivent être confisqués et/ou détruits, et les personnes affectées devront se voir administrer des amnésiques.

Description : SCP-1050 consiste en un objet (SCP-1050-1) et deux phénomènes liés (SCP-1050-2 et SCP-1050-3). SCP-1050-1 fut récupéré dans un centre de recherche secret allemand en [CENSURÉ], après la fin de la seconde guerre mondiale. SCP-1050-2a a été récupéré dans les archives soviétiques du NKVD en 195█. SCP-1050-2b a été récupéré dans les archives de la Couronne anglaise en 195█. L'origine précédente de SCP-1050-1 est inconnue.

SCP-1050-1
SCP-1050-1 est un grand obélisque d'obsidienne solide, aux dimensions approximatives de 1,48 mètre par 1,48 mètre par 30,5 mètres2. D'après la datation par hydratation de l'obsidienne de l'obélisque, il fut taillé il y a approximativement 48 9██ ans. Des scanners microscopiques indiquent qu'il est parfaitement formé au niveau moléculaire, indiquant que sa création nécessitait une technologie plus avancée que celle disponible actuellement. L'obélisque est couvert d'une variété de textes écrits, tous contenant apparemment le même message, et tous apparemment taillés avec la même précision exacte que le reste de l'obélisque lui-même. La surface de l'obélisque semble être divisée en quatre-vingts sections de 1,48 mètre par 1,48 mètre, chacune ayant une forme d'écriture différente. Des quatre-vingts sections, ██ ont été remplies. Des images de plusieurs des gravures sur SCP-1050 peuvent être trouvées dans l'Addendum 3. Des analyses linguistiques des textes indiquent la présence des points suivants (dans l'ordre chronologique par âge, excepté si noté) :

  • ██ séries de symboles non-identifiés à ce jour n'ayant aucune ressemblance avec toute langue ou style d'écriture connus, passés ou présents, avec des dates de taillage allant d'il y a 48 ███ à ██ ans. Il est supposé qu'ils contiennent le même message que les autres textes.
  • Un texte d'origine inconnu datant de la création de l'obélisque, dont l'orthographe et la structure grammaticale ressemble à des formes primitives de latin, bien que l'alphabet et le système numérique soient complètement différents.
  • Des symboles jiahu3
  • Du cunéiforme akkadien
  • Des hiéroglyphes égyptiens
  • Du linéaire A4
  • Du texte olmèque5
  • Du latin classique
  • Des runes suédoises du haut Moyen-Âge
  • De l'anglais moderne (1851 environ)
  • Du russe moderne (1943 environ)

Les textes semblent tous contenir le même message. Ci-après la version anglaise du message, comme écrite sur SCP-1050-1 (Des notes en bas de page offrent des conjectures de l'équipe de recherche) :6

Prenez garde aux Destructeurs. Ils viennent par millions des Royaumes Obscurs qui s'étendent là où aucune étoile ne brille.7 Un millier de générations durant Ils sommeillent, attendant leur heure. De grandes nations se lèvent et s'épanouissent. Il y a la paix et la prospérité. Puis les Temps Sombres ; Alors Ils Reviennent. Ils exécutent et brûlent. Ils sont difformes, et se meuvent au delà de l'imagination, plus grands que n'importe quel homme, d'ascendance surnaturelle. Chaque ongle, griffe-écaille et ergot, chaque pointe et zébrure sur la main de ces brutes sauvages est identique à l'acier le plus acéré. Il est dit ici qu'il n'est aucun métal assez affûté pour Les transpercer, aucune lame à l'épreuve du temps qui puisse couper Leurs brutales griffes souillées de sang.8 Des armées sont levées et fauchées comme l'herbe - il est dit que les armées d'Amhorre et de Sudome,9 chacune forte de dix mille hommes, furent balayées entre un seul lever et coucher de soleil. Des héros viennent et sont terrassés. La foudre et le feu pleuvent du ciel et la toute la terre tremble. Ils sont comme un déluge, un implacable flux purgeant de puissants empires et nations.10 Les gens prient les dieux pour leur délivrance. Les dieux combattent les Destructeurs, mais leurs efforts sont vains. Iapetos,11 Ausare,12 Ehecatl,13 Souchang14 - tous périrent. Les Destructeurs sont aux dieux ce que les dieux sont aux hommes et les hommes aux insectes : froids et vastes et indifférents. Les sages Les fuient ; les chanceux s'échappent. Cinquante grands vaisseaux furent lancés pour Leur échapper ; seuls ceux menés par Satyavrata,15 Utnapishtim,16 Noach,17 et Deucalion18 s'échappèrent. Les Sombres Êtres vainquent tous ceux sur Leur chemin. Ils sont venus depuis avant que le temps commence. Maintenant Ils sommeillent. Ils vont revenir. Prenez garde aux Destructeurs. 13 057 935 897.19 13 057 987 212. 13 082 937 367.20 13 082 989 898. 13 097 951 299.21 13 098 004 240. 13 154 950 029.22 13 154 997 841. 13 171 943 486.23 13 171 996 357. 13 175 947 117.24 13 175 997 684. 13 179 942 287.25 13 179 990 180. 13 183 948 781.26 13 183 999 048. 13 232 952 474.27 13 233 001 388. 13 281 951 481.28 13 282 008 364. 13 329 941 108.29 13 329 990 159. 13 348 945 350.30 13 348 994 654. 13 394 942 237.31 13 394 994 635. 13 46 953 628.32 13 417 005 920. 13 454 440 174.33 13 454 492 033. 13 482 944 398.34 13 482 991 663. 13 534 433 334.35 13 534 484 218. 13 566 069 136.36 13 566 119 652. 13 585 446 914.37 13 585 499 555. 13 599 896 703.38 13 599 945 679.39 Proclamé à nouveau par Sa Majesté Victoria, par la Grâce de Dieu, reine du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord, défenseuse de la Foi, impératrice d'Inde, en l'année de grâce dix-huit cent quatre-vingt onze.

La fin du message est différente à chaque fois qu'elle est écrite, variant en fonction du dirigeant qui a "proclamé à nouveau" le message, et en altérant la date en conséquence. Des tests ont révélé que la date du gravage des différents messages correspond avec la date approximative donnée par les différentes itérations du message. Jusqu'ici, les chercheurs de la Fondation ont identifié les dirigeants suivants :

  • Le légat Maximus Romulus, 53 5██ av. J.-C. (La gravure originale, "Proto-Latin" avec un alphabet alternatif)
  • Le roi Gilgamesh d'Uruk, 2 5██ av. JC (cunéiforme akkadien)
  • Le pharaon Khakhaure Senusret III du royaume de Moyenne Égypte, 1 85█ av. J.-C. (hiéroglyphes égyptiens)
  • Le roi Midas de Minos, 8██ av. J.-C. (linéaire A)
  • Le césar Publius Aelius Traianus Hadriani Augusti (L'empereur Hadrien) de Rome, 122 ap. J.-C. (Latin classique)
  • Le roi Erik le victorieux du Suède, 985 ap. J.-C. (runes suédoises du haut Moyen Âge)
  • La reine Victoria de Grande-Bretagne, 1891 ap. J.-C. (anglais moderne)
  • Le président Joseph Staline de L'Union des Républiques Socialistes Soviétiques, 1943 ap. J.-C. (russe moderne, gravure la plus récente)

La signification des séries de nombres apparaissant dans le message n'est pas complètement certaine. Cependant, en assumant qu'il s'agit d'années terrestre standard depuis la date du Big Bang, alors les nombres suivent un modèle correspondant (À quatre chiffres significatifs près) aux extinctions de masse majeures dans l'histoire de la planète, suivi par une date approximativement cinquante mille ans plus tard. Des investigations extensives des extinctions de masse préhistoriques n'ont pour l'instant révélé aucun lien entre les événements, mais n'ont de même pas pu infirmer l'existence d'une telle connexion.

SCP-1050-1 émet également SCP-1050-3 de son sommet, malgré son apparente composition d'obsidienne solide.

SCP-1050-2
SCP-1050-2 consiste en des documents contenant des équivalents en texte de gravures sur SCP-1050-1, apparemment écrits par les dirigeants que SCP-1050-1 a allégué avoir proclamé le message. L'existence de SCP-1050-2 fut découverte quand le message russe, apparemment proclamé par Staline, apparut mystérieusement du jour au lendemain sur SCP-1050-1 pendant que l'obélisque était dans un laboratoire de recherche Nazi durant la seconde guerre mondiale en 1943. Des chercheurs SS, en découvrant le nouveau message mystérieusement ajouté, rapportèrent ce développement à leurs supérieurs, mais aucune preuve sur l'origine de la nouvelle gravure ne fut trouvée par l'équipe de recherche Nazie. SCP-1050-2a, une version du message écrite avec l'écriture de Staline, fut découverte après la guerre par des agents de la Fondation. Elle était située dans les archives du Commissariat du peuple aux Affaires intérieures (NKVD), même s'il n'y a aucune preuve claire que Staline ait écrit ce message. SCP-1050-2b, une version manuscrite du message apparemment écrite par la reine Victoria , fut récupérée dans les archives britanniques en 195█, où elle a apparemment été déposée sans être remarquée. En dehors du fait que -2a et -2b correspondent tous deux à l'écriture de leurs auteurs apparent respectifs et semblent tous deux être apparus sans explication, aucune propriété anormale n'a été notée à propos de SCP-1050-2. Aucune autre instance de SCP-1050-2 n'a été découverte à ce jour.

SCP-1050-3
SCP-1050-3 consiste en une série de messages radios découverts à différents moments par des télescopes radios sur quatre continents et en orbite. Ces messages consistent en les caractères suivants :

Caue qui destruunt. 131 520 067 324. 131 520 231 714. 131 735 163 354. 131 735 330 606. 132 114 132 402. 132 114 273 440. 132 310 742 546. 132 311 106 102. 132 505 700 122. 132 506 047 214. 132 671 063 271. 132 671 232 140. 133 002 357 774. 133 002 520 311. 133 166 775 636. 133 167 134 163. 133 505 463 131. 133 505 627 216. 134 026 556 234. 134 026 714 120. 134 260 240 562. 134 260 405 153. 134 447 340 406. 134 447 501 115. 135 004 066 506. 135 004 236 030. 135 305 137 065. 135 305 277 056. 135 506 335 426. 135 506 475 565. 135 532 471 335. 135 532 634 763. 135 551 527 350. 135 551 675 475. 135 774 357 077. 135 774 515 471. 136 131 626 002. 136 131 767 340. 136 376 623 165. 136 376 772 515. 136 553 570 623. 136 553 727 457. 136 655 237 566. 136 655 377 612. 136 774 033 615. 136 774 172 265. 137 111 653 240. 137 112 017 667. 137 412 021 517. 137 412 170 737. 137 660 541 073. 137 660 677 750. 140 027 376 424. 140 027 535 524. 140 223 042 076. 140 223 202 372. 140 363 774 534. 140 364 136 676. 140 712 326 512. 140 712 467 531. 141 224 045 031. 141 224 211 214. 141 363 344 027. 141 363 512 512. 141 454 560 103. 141 454 727 420. 142 006 115 615. 142 006 253 121. 142 106 764 076. 142 107 133 305. 142 126 177 555. 142 126 342 364. 142 145 372 617. 142 145 530 244. 142 164 613 755. 142 164 756 110. 142 457 552 232. 142 457 711 654. 142 752 477 371. 142 752 642 674. 143 241 541 164. 143 241 701 017. 143 352 136 706. 143 352 277 136. 143 631 514 435. 143 631 662 713. 143 755 473 434. 143 755 641 540. 144 174 473 356. 144 174 640 601. 144 351 263 616. 144 351 420 057. 144 655 610 066. 144 655 753 372. 145 046 344 620. 145 046 507 344. 145 160 274 002. 145 160 442 643. 145 247 372 177. 145 247 531 717.

Les nombres sont les représentations en base 8 (Octal) des quarante entiers en base 10 (Décimal) présents dans le message de l'obélisque, précédés par soixante autres entiers suivant un modèle similaire. Il est supposé que ces nombres pourraient faire référence à des événements supplémentaires n'étant pas documentés dans l'histoire paléontologique terrestre. Le message en "Proto-Latin" se traduit, grossièrement, par "Prenez garde aux Destructeurs." SCP-1050-1 émet SCP-1050-3 depuis son sommet. SCP-1050-3 a aussi été reçu depuis ██ autres directions dans l'espace, dont [DONNÉES SUPPRIMÉES]. Ils sont reçus sous forme d'impulsions occasionnelles de 1-3 répétitions du message de SCP-1050-3, suggérant des transmissions directionnelles similaires à celles émises par SCP-1050-1 étant transmises depuis des planètes en rotation orbitant d'autres étoiles.

Addendum 1 : Spéculations par l'équipe de recherche de SCP-1050, 19██.

SCP-1050 semble faire partie d'un système "d'avertissement précoce" interstellaire d'origine inconnue. Avant l'invention des formes de communication rapide moderne, certaines sociétés allumaient des feux sur des tours d'observation, qui seraient ensuite vus par la prochaine tour qui allumerait donc son propre feu, et ainsi de suite. Avec cette méthode, un avertissement à propos d'une armée d'envahisseurs pouvait être relayé sur des dizaines ou des centaines de kilomètres en quelques heures, plutôt qu'en quelques jours. Il semble à l'équipe de recherche que SCP-1050 pourrait être quelque chose de similaire, ce qui expliquerait le signal que nous avons dénommé SCP-1050-3. De la même façon, en ayant le message écrit sur l'obélisque dans des dizaines de langages, et apparemment proclamé par des dirigeants politiques majeurs de l'époque, cela augmenterait les chances que des sociétés soient prévenues de l'existence de ces "Destructeurs", qui ou quel qu'ils soient. SCP-1050-2 pourrait être un moyen d'encourager l'action des pouvoirs politiques majeurs, même si, du au fait que cet avertissement n'ait visiblement pas été pris au sérieux ou même reconnu publiquement suggère que ça n'est historiquement jamais arrivé. Bien qu'il serait tentant d'assumer que des mesures défensives comme le mur d'Hadrien ou le renforcement militaire des Nazis étaient une préparation à la rencontre avec une menace inquiétante surnaturelle, aucune preuve historique ne soutient cette conclusion.

Addendum 2 : Notes sur les procédures de confinement.

Depuis que la Fondation est entrée en possession de SCP-1050-1 en 194█, le commandement O5 a par deux fois amendé les Procédures de Confinement Spéciales, demandant initialement le blocage des signaux radios (194█), puis demandant que les signaux radios ne soient pas bloqués (196█), et ensuite qu'ils soient bloqués (198█). Ces changements ne sont pas le résultat d'altérations de SCP-1050-1, mais plutôt de changements dans la menace perçue posée par les transmissions radios de SCP-1050-1.

La raison du blocage de la transmission de SCP-1050-3 par SCP-1050-1 est qu'il diminue la probabilité d'attirer de l'attention à la Terre, en enlevant cette planète du supposé "réseau d'avertissement préventif". La raison de ne pas bloquer ce signal est que, si les théories d'extinctions de masse futures causées par les "Destructeurs" mentionnées sont vraies, alors cette planète a un certain degré d'obligation de prévenir d'autres planètes en danger. Actuellement, les risques de la transmission sont supposés l'emporter sur les bénéfices.

Addendum 3 Images choisies de gravures de SCP-1050

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License