SCP-105
notation: +7+x
2014-07-18%2022.41.47.jpg

SCP-105-B

Objet # : SCP-105

Classe : Sûr

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-105 est équipée d'un dispositif de pistage et est actuellement logée au Site-17. Elle est titulaire du Niveau 3 d'accréditation (Confidentiel) et dispose d'un droit d'échange avec le personnel du Site approuvé, du fait de sa conduite continuellement exemplaire et coopérative avec le personnel de la Fondation.

L'appareil photo personnel de SCP-105 (nommé SCP-105-B) doit rester dans un coffre-fort verrouillé de l'Établissement de Stockage des Objets de Valeur du Site-19. Les mécanismes de sécurité habituels (explosif, chimique, biologique et mémétique) doivent être constamment activés, en accord avec la procédure d'usage standard.

Mettre SCP-105 en contact avec SCP-105-B ou n'importe quel autre appareil photo n'est en aucun cas autorisé sans l'approbation de l'actuel directeur des recherches.

Description : SCP-105 (auparavant connue comme Iris Thompson) est un individu humain de sexe féminin et d'origine européenne. Des enregistrements indiquent que SCP-105 est née en ████, et était donc âgée de ██ ans à l'époque de sa récupération. Elle a les cheveux blonds et les yeux bleus, et à l'heure actuelle, mesure 1,54 m pour une masse de 50 kg. Elle ne semble pas être dotée de caractéristiques physiques hors du commun et est en réalité un être humain normal, et en bonne santé.

SCP-105-B est un appareil photo Polaroid One Step 600 fabriqué en 1982. SCP-105-B ne semble pas présenter de caractéristiques extraordinaires, et est en fait un appareil photo Polaroid normal, fonctionnant comme tel pour toute personne exceptée SCP-105.

Quand SCP-105 prend une photographie à l'aide de SCP-105-B, l'image fixe de la photo devient une image en temps réel du lieu en question. SCP-105 est également capable de l'atteindre à travers la photographie et de manipuler les objets situés dans l'angle dans lequel la photo a été originalement prise. Les personnes témoins de cette manipulation rapportent voir une main de femme désincarnée (déterminée comme étant celle de SCP-105) dont le bras est tendu hors d'un passage invisible et accomplir les actions indiquées. SCP-105-B et les photographies prises par l'appareil mentionné n'ont pas de propriétés inhabituelles lorsqu'elles sont réalisées par n'importe quelle autre personne.

SCP-105 a démontré une capacité limitée à manipuler les objets à travers d'autres photographies, ne pouvant utiliser son plein potentiel qu'avec les photos prises avec SCP-105-B. Jusqu'à maintenant, SCP-105 n'a été capable de ne faire des progrès significatifs qu'en utilisant des photographies prises avec SCP-105-B.

Annexe 1: Circonstance de l'acquisition : SCP-105 a été apportée à l'attention de la Fondation peu de temps après le meurtre de son petit ami. SCP-105 a déclaré être au téléphone avec la victime à l'heure de son décès, qui la poussait à venir en urgence à ses côtés ; cependant, l'enregistrement téléphonique ne correspondait pas à sa version des faits, la désignant comme suspecte dans l'affaire du meurtre. SCP-105 a informé son avocat qu'elle avait, en fait, été témoins de l'assassinat à travers une photographie qu'elle avait prise avec son petit ami quelques jours plus tôt. L'avocat en question a ignoré sa déclaration et a indiqué que le sujet plaidait coupable. Celle-ci s'y est refusé et a ensuite raconté son histoire à la cour, leur proposant de faire la démonstration de sa capacité. La Fondation a ainsi été contactée.

Le sujet a immédiatement été confiné par la Fondation. Le personnel a récupéré SCP-105-B dans le foyer de SCP-105 (le replaçant par un modèle identique), et le lui ont rendu. Les parents de SCP-105 ont été informés que leur fille avait été tuée lors de l'évasion hâtive d'un autre patient, alors qu'ils étaient tous deux en détention provisoire, dans le centre de soin psychiatrique du █████████ ██████.

Annexe 2: Extrait de l'Enregistrement de l'Interview 105-08-4426, du ██/██/████

<Début de l'Interview>

Dr. █████: Veuillez vous présenter brièvement, donner votre date et lieu de naissance, ainsi que votre nom.

SCP-105: Ok… Je m'appelle Iris Thompson, je suis née à Phoenix, dans l'Arizona, le 12 Mai ████.

Dr. █████: Bien. Première question : quand avez-vous pris conscience de vos capacités ?

SCP-105: Je n'en suis pas sûre, mais je crois que j'avais dix ou onze ans. Je m'en souviens parce que je regardais une photo de l'océan, et j'ai remarqué que les vagues commençaient à bouger.

Dr. █████: Que vous ont répondu vos parents lorsque vous le leur avez dit ?

SCP-105: Ils ont juste dit que j'avais une imagination débordante.

Dr. █████: Quand avez-vous découvert que vous étiez capable de manipuler des objets à travers une photographie ?

SCP-105: Ça s'est passé la première fois quand j'avais… onze, douze ans ? Ma famille avait organisée un voyage dans le Grand Canyon. J'ai regardé l'album photo lorsque nous étions rentrés à la maison, et ma main a effleuré l'une d'entre elles par accident. J'ai poussé un rocher par-dessus la falaise, qui est tombé dans le canyon ; je pouvais même l'entendre s'écraser en contrebas.

Dr. █████: Poursuivez.

SCP-105: Je suis me suis pris de passion pour la photographie depuis. La plupart du temps, ça ne fonctionnait pas avec les photos que je prenais, mais mes parents m'ont offert un Polaroid One Step 600 - que je leur réclamais depuis Noël. <SCP-105 commence à sourire.> Une fois que j'ai eu cet appareil, c'est devenu… plus simple d'interagir avec les photos.

Dr. █████: Est-ce l'appareil que nous appelons SCP-105-B ? Votre appareil personnel.

SCP-105: Oui, monsieur.

Dr. █████: Sur combien de photos pouvez-vous vous concentrez à la fois ?

SCP-105: Je l'ai déjà fait avec dix photos en une seule fois, mais je suis sûre que je pourrais éventuellement le faire encore plus de photos.

Dr. █████: Quelle impression avez-vous de la Fondation jusque-là ?

<SCP-105 reste silencieuse>

Dr. █████: Répondez, s'il vous plaît. Nous ne nous offensons pas de ce genre de choses.

SCP-105: C'est comme une sorte de… Nouvelle prison, avec d'autres gardiens. Mais je sais que c'est toujours mieux que ce qui aurait pu m'arriver.

Dr. █████: Vous avez été très coopérative durant votre séjour ici.

SCP-105: Je suis quelqu'un d'assez sage. J'aime prendre part aux expériences. Il y en a certaines que je n'aurais jamais pensé faire avec des photos.

Dr. █████: Savez-vous pourquoi je vous pose ces questions, Iris ?

SCP-105 : Non, monsieur.

Dr. █████: Nous sommes en train de mettre en place un programme spécial. S'il aboutit, vous serez autorisée à quitter le Site et faire des allers-retours en dehors de celui-ci. Tout ce que nous vous demandons en retour se résume à quelques faveurs. Cela vous intéresse-t-il ?

<Fin de l'Interview>

Addendum 3: Historique de son service au sein de la Force d'Intervention Mobile Omega-7:

SCP-105 était le second SCP humanoïde recruté par la Force d'Intervention Mobile Omega-7 dans le cadre du projet Boîte de Pandore. Contrairement à l'"Équipe Able" (rattachée à SCP-076-2), qui était assignée aux opérations de frappe et de capture, l'"Équipe Iris" s'occupait des missions primaires d'intelligence et de reconnaissance. L'"Équipe Iris" a mené à bien plus de vingt missions en coopération avec la Commission Bowe. Ces missions ont été accomplies dans les plus brefs délais et sans incident.

Le premier incident disciplinaire impliquant SCP-105 était relatif à l'intensification des missions de l'Équipe Iris, qui sont passées de la reconnaissance à l'élimination. SCP-105 s'est violemment opposée à l'utilisation de ses capacités pour commettre des assassinats, même après que les membres de la Commission Bowe aient tenté à maintes reprises de s'assurer de sa coopération (voir l'enregistrement de l'interview 105-21-6543).

Lors de ces évènements, SCP-105 est entrée dans un état de stress émotionnel et a tenté de tromper le personnel de la Fondation en lui faisant croire que ses caractéristiques anormales avaient disparus. Le Dr. D███████ a envoyé un rapport à cet effet recommandant que SCP-105 soit reclassée comme Neutralisé, soumise à un traitement amnésique, et relâchée dans la vie civile avec un suivi régulier. Cette recommandation a été rejetée.

Le Dr. D███████ a par ailleurs permis une brèche de confinement visant à aider SCP-105 à échapper à la garde de la Fondation. Cette brèche s'est révélée infructueuse et SCP-105 a été reconfinée (voir Incident x45-Site-17).

Une enquête à titre postérieur a prouvé que le Dr. D███████ avait volontairement incité SCP-105 à déclarer la perte de ses capacités anormales. SCP-105 a de nouveau fait la démonstration de celles-ci en échange de la restauration de certains de ses anciens privilèges.

Suite à la fin du Projet Boîte de Pandore, toutes les équipes de la Force d'Intervention Mobile Omega-7 ont été dissoutes, et SCP-105 est retournée au Site-17. À cause du risque
qu'elle représente pour la sécurité et d'un présent manque d'utilité de son anomalie, SCP-105 n'est actuellement plus autorisée à accéder à SCP-105-B.

Toute information supplémentaire concernant la Force d'Intervention Mobile Omega-7 est considérée comme classée sur l'ordre de l'Administration de la Sécurité de l'Enregistrement et de l'Information.

Directeur ██████ ███, Administration de la Sécurité de l'Enregistrement et de l'Information

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License