SCP-1048
notation: +15+x
1048.jpg

SCP-1048

Objet # : SCP-1048

Classe : Sûr Keter

Procédures de Confinement Spéciales: SCP-1048 parcourt actuellement le Site 24 en toute liberté, étant donné qu’il ne présente pas de danger et qu’il a été observé que sa présence améliore grandement le moral du personnel qui interagit avec lui. La localisation de SCP-1048 est actuellement inconnue, bien que l’on suppose qu’il se trouve toujours quelque part dans le Site 24. Le sujet doit être appréhendé à vue et placé sous confinement ; toute création de SCP-1048 doit être détruite à vue, à moins que des découvertes ultérieures ne permettent d’établir un protocole moins extrême. Aucun ours en peluche n’est autorisé dans le Site 24, pour éviter toute confusion ou toute usurpation d’identité. Tout objet ressemblant à un ours en peluche doit être immédiatement signalé à l’équipe de sécurité.

Ceci n’est pas une blague. Nous n’avons aucune idée des limites des capacités de SCP-1048. Qui sait combien de ces foutus trucs se baladent dans la nature en ce moment ? - Dr. Carver

Description : SCP-1048 est un petit ours en peluche, mesurant approximativement trente-trois (33) cm de haut. Les tests sur la composition du sujet n’ont révélé aucune qualité inhabituelle le rendant différent d’un ours en peluche non-conscient. Le sujet est capable de bouger tout seul, et communique grâce à une série de gestes peu variés. Le sujet démontre régulièrement son affection à d’autres individus par des moyens jugés attendrissants par la plupart des personnes. Cette affection est en général démontrée par un câlin du mollet, mais le sujet a déjà été observé en train de danser, de sautiller sur place, et dans deux cas particuliers, il a même tracé des dessins enfantins pour l’équipe de nettoyage. Tous les membres du personnel de la Fondation ayant interagi avec le sujet ont répondu positivement à son affection, y compris des membres du personnel de Classe D ayant des tendances sociopathes.

Les tentatives de communication directe avec SCP-1048 n’ont pas été concluantes. Même si le sujet est capable d’effectuer des gestes simples pour répondre par "oui" ou "non", il ne répond souvent pas aux questions portant sur sa nature ou son origine. Il n’est pas possible de savoir si SCP-1048 ignore les réponses ou s’il préfère ne pas répondre à ces questions. Même si le sujet est capable de dessiner, il n’a pour le moment jamais utilisé l’art comme forme de communication à part pour montrer son affection, même lorsqu’on l’encourage à le faire.

Le comportement le plus anormal de SCP-1048 ne fut observé que sept (7) mois après son arrivée sur le Site. L’hypothèse veut que le sujet soit capable de construire des répliques grossières de lui-même en utilisant des matériaux variés, par un procédé qui n’a pas encore pu être observé directement par les membres de la Fondation. Le Dr. Carver a suggéré que SCP-1048 se sert de son aspect attendrissant pour leurrer son entourage, en lui donnant un faux sentiment de sécurité, ce qui lui permet de collecter suffisamment de matériaux pour produire ces créations. Actuellement, il existe trois (3) créations connues de SCP-1048, désignées comme SCP-1048-A, SCP-1048-B et SCP-1048-C. L’attitude de ces créations contraste radicalement avec le comportement de SCP-1048, puisqu’elles ont toutes démontré une extrême violence envers les êtres humains.

SCP-1048-A - Le ██/██/████, SCP-1048-A fut aperçu en train de se promener dans le Site 24, accompagné par SCP-1048. Le sujet ressemblait à un ours en peluche de même taille et de même forme que SCP-1048, mais entièrement constitué d’oreilles humaines. Des témoins interrogés rapportèrent que SCP-1048 était en train de faire "visiter" le Site 24 à SCP-1048-A. Le Dr. Carver fut appelé sur les lieux, accompagné d’une équipe de sécurité.
L’équipe de sécurité arriva la première, et tenta de s’emparer de SCP-1048-A. Le sujet émit alors un cri suraigu qui infligea des douleurs oculaires et auditives intenses à tout le monde dans un rayon de dix (10) mètres. Des excroissances en forme d’oreilles commencèrent immédiatement à pousser sur tous ceux qui se trouvaient à moins de cinq (5) mètres du sujet, recouvrant leur corps en moins de vingt (20) secondes. Toutes les personnes atteintes par ce symptôme moururent au bout de trois (3) minutes, ce qui eut pour résultat la perte de ██ membres du personnel, y compris la totalité de l’équipe de sécurité. Les autopsies révélèrent que la mort était due à une asphyxie, causée par la poussée des excroissances en forme d’oreilles à l’intérieur de la bouche et de l’œsophage des victimes.
SCP-1048 et SCP-1048-A quittèrent les lieux avant que le Dr. Carter n’arrive, et ils n’ont pas pu être placés sous confinement depuis, bien qu’ils aient tous les deux été aperçus à de nombreuses occasions.
Peu après cet incident, on découvrit qu’il manquait une oreille à un chercheur. D’après lui, elle avait été retirée par un moyen inconnu pendant son sommeil. Aucune autre victime d’amputation d’oreille n’a été trouvée ; on ne sait pas si SCP-1048 a obtenu d’autres oreilles via une autre source, ou s’il est capable de dupliquer des objets ou des matériaux.

SCP-1048-B - Le sujet fut découvert par plusieurs membres du personnel de la Fondation à la cafétéria du Site 24 le ██/██/████. L’apparence du sujet était presque identique à celle de SCP-1048, mais il bougeait de façon irrégulière et saccadée. Des témoins rapportèrent que quelque chose semblait bouger à l’intérieur de SCP-1048-B. Le sujet ne fit d’abord aucune tentative d’interaction, jusqu’à ce qu’une de ses coutures se défasse et révèle ce qui ressemblait à une main humaine d’enfant s’agitant dans le vide. En voyant cela, une femme chercheur nommée ████ ██████ hurla, et SCP-1048-B réagit en émettant un cri suraigu similaire à celui d’un bébé humain. Le sujet essaya alors de [DONNEES SUPPRIMEES] le chercheur toujours en train de hurler, provoquant une énorme hémorragie interne. Dans le chaos qui s’ensuivit, une équipe de sécurité fut contrainte de [SUPPRIME] à la fois le chercheur et SCP-1048-B.
Approximativement trois (3) heures après cet incident, le Dr. ██████ fut découverte dans son bureau, inconsciente et en train de saigner. Un avortement avait été pratiqué sur elle pendant son sommeil, et son fœtus de huit (8) mois n’a pas été retrouvé. L’hypothèse veut que SCP-1048 ait utilisé l’enfant du Dr. ██████ pour créer SCP-1048-B. Aucune information concernant l’origine possible de SCP-1048-B ne doit être ébruitée aux survivants en cours de thérapie suite à l’incident impliquant SCP-1048-B, car le Dr. Carver pense que cela pourrait nuire terriblement à leur rétablissement.

SCP-1048-C - Le sujet ressemble à un ours en peluche similaire à SCP-1048, mais entièrement composé de morceaux de métal rouillés. Le sujet fut aperçu pour la première fois le ██/██/████ par le Dr. Carver dans son bureau, pendant qu’il écrivait un rapport concernant l’incident lié à SCP-1048-B. Le sujet quitta la pièce dès qu’il remarqua que le Dr. Carver l’observait. En tentant de poursuivre SCP-1048-C, le Dr. Carver fut témoin de la mort et de la mutilation de █ membres du personnel de la Fondation, le sujet démontrant une extrême violence au cours de sa fuite. SCP-1048-C n’a pas été aperçu depuis, et on ne sait pas s’il se trouve toujours quelque part à l’intérieur du Site 24 ou non. L’origine des matériaux utilisés par SCP-1048 pour construire SCP-1048-C est actuellement inconnue.

Une précaution extrême est de rigueur si jamais SCP-1048-A ou SCP-1048-C sont de nouveau rencontrés.

Je ne vous le fais pas dire. Ce foutu truc a sauté carrément au travers de ces pauvres gens. - Dr. Carver

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License