SCP-1046
notation: +6+x

Objet #: SCP-1046

Classe: Euclide

Procédures de Confinement Spéciales: Le bâtiment dans lequel SCP-1046 est actuellement intégré doit être contenu dans une unité de confinement domicile standard. Toutes les surfaces en contact avec le bâtiment doivent être fabriquées à partir de matériaux en bois. Dans l'éventualité d'une brèche de confinement, toutes les portions de SCP-1046 trouvées à l'extérieur du confinement doivent être enlevées chirurgicalement et transplantées dans le bâtiment d'origine ou dans un bâtiment de remplacement convenable.

Description: SCP-1046 est un ensemble de 781 parties séparées d'un corps humain, anciennement un homme nommé ████ ██████. Les parties du corps de SCP-1046 sont vivantes et entièrement fonctionnelles, malgré le fait qu'elles ne reçoivent aucune nourriture ou qu'elles ne contiennent pas de sang.

SCP-1046 est situé dans l'ancienne maison de ████ ██████. Les parties de SCP-1046 sont situées partout à travers la maison, avec certaines parties du corps remplaçant des éléments fonctionnels au sein de la maison (tel que des portions de la peau remplaçant trois rideaux et un abat-jour) et certaines bloquant la fonction d'objets au sein de la maison (comme un évier bouché par une artère et une grande partie du visage fixée de façon permanente à la télévision du salon). 

A des intervalles aléatoires, les parties de SCP-1046 vont se déplacer à travers toute surface non-biologiques dans lesquelles elles sont actuellement intégrées. Ce déplacement peut durer de 45 minutes à plusieurs semaines. Additionnellement, la portion du visage intégrée à la télévision et toute autre partie de SCP-1046 capable de produire du son vont commencer à émettre des vocalisations désemparées. Les robinets situés dans SCP-1046 vont commencer à produire de petites quantités de solution saline durant cette période, malgré le fait que le bâtiment ne soit pas connecté à toute autre source d'eau. 

SCP-1046 a été découvert le 18/09/1994, après que des agents de la Fondation au Département du Shérif de Davie se soient penchés sur des compte-rendus d'une "maison avec des morceaux de personnes". L'enquête dans ladite maison ont révélé les propriétés anormales de SCP-1046. L'intervention chirurgicale qui suivit permis aux agents d'effectuer un confinement réussi. SCP-1046 a été confiné le 11/19/1994 et classé Euclide.

Addendum Des documents retrouvés dans la résidence où SCP-1046 est situé se sont avérés révélateurs de la condition actuelle de SCP-1046. Une enquête plus poussée sur la "Malva Real Estate Corporation" est en cours. Les lettres ont été trouvées dans un tiroir de bureau, et semblent être des copies de lettres ayant été envoyées à un inconnu. 

Cher M. Baer,
Je me suis récemment installé dans une des merveilleuses nouvelles maisons de votre entreprise, et je l'ai trouvé plutôt luxueuse. Les pubs ont raison, on se sent vraiment comme une partie de la maison. Cependant, je vous écris cette lettre à cause du fait que ma nouvelle maison ne contient pas de chambre à coucher. Serait-il possible d'avoir un entrepreneur ici pour remédier à la situation?
Cordialement,
████ ██████

Cher M. Baer
Je ne crois pas que vous ayez reçu ma dernière correspondance, c'est pourquoi je vous écrit à nouveau. Puisque vous n'avez pas envoyé d'entrepreneur, comme je vous l'avais demandé, j'ai décidé d'en engager un moi même. Malheureusement, plusieurs blessures subies sur ma propriété les ont contraint de partir sans terminer. Je vous demande une fois encore de remédier à l'erreur.
Cordialement,
████ ██████

M. Baer
C'est la troisième fois que je vous contacte, et je ne crois pas que votre ignorance de mon problème soit accidentelle. Je demande que vous envoyiez un entrepreneur pour terminer ma maison une fois pour toute. Il est inacceptable pour un gentilhomme de ma stature d'en être réduit à dormir dans le salon. Si ma maison n'est pas équipée avec une chambre de maître dans les trois prochaines semaines, je serais forcé de faire appel à mon avocat.
████ ██████

A ceux que ça peut concerner
Je suis seul et piégé dans le noir. Je suis partout. Je sens les grincements des poutres. je goûte le rassis du mur. je suis sec. j'ai besoin de ma chambre. il y a quelques jours au lever du soleilcère lettre envoyée e un homme malhonnête il a dit que je serais ma maiso je suis un homme ne me prenez pas plus pitié
je peux pasdormirO[le reste de la note est inintelligible.]

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License