SCP-1045-RU
notation: +4+x
blank.png

Objet no : SCP-1045-RU

Classe : Sûr

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-1045-RU ne nécessite pas de mesures complémentaires de confinement, de sorte que tout espace libre peut être utilisé pour son confinement. Lorsque SCP-1045-RU est dans sa cellule, un psychologue qualifié doit être disponible en permanence (en l'occurrence, le docteur K███████), et une équipe de médecins de garde vingt-quatre heures sur vingt-quatre doit se tenir à proximité de la cellule de confinement.

Toutes les expérimentations et recherches doivent être approuvées par le docteur K███████. Tous les █ jours, SCP-1045-RU doit déménager dans un nouveau local, le précédent pouvant être utilisé pour confiner des objets de Classe "Sûr" pendant une durée maximale de █ jours, sauf cas particuliers.

Pendant ses déplacements, SCP-1045-RU doit être accompagné d'au minimum une personne.

Description : SCP-1045-RU est un homme âgé de ██ ans, identifié comme [DONNÉES SUPPRIMÉES]. Il ne possède pas de maladies congénitales ou chroniques. Cependant, l'état psychique de SCP-1045-RU est considéré comme extrêmement perturbé, des tentatives répétées de suicide ayant été observées. À l'exception de ses principales anomalies, SCP-1045-RU ne possède pas d'autres capacités spéciales.

Les propriétés anormales de SCP-1045-RU lui permettent de transformer n'importe quelle pièce dans laquelle il se trouve en sa cellule de confinement. Lorsque SCP-1045-RU tente de quitter la pièce concernée (possibilité uniquement entravée par la possibilité du sujet à se déplacer), l'espace commence à subir des métamorphoses empêchant la tentative de SCP-1045-RU d'enfreindre son confinement ; en cas d'inactivité de SCP-1045-RU, les changements se déroulent beaucoup plus lentement et sont de nature différente. Il s'agit généralement d'une augmentation de la résistance des murs, portes, fenêtres et autres barrières, combinées avec l'ouverture de passages vers d'autres pièces de ce système.

Il est à noter que les propriétés spatiales concernent exclusivement SCP-1045-RU ; les autres individus peuvent sans difficulté se déplacer autour de la cellule de confinement de SCP-1045-RU et la quitter sans que les systèmes de protection ne réagissent à leur présence. SCP-1045-RU est capable de quitter la pièce transformée seulement si une autre personne l'accompagne.

Les systèmes de sécurité transformés par SCP-1045-RU ne peuvent pas causer de dommages irréparables à sa santé. Presque tous les █ jours après le début de la transformation, un système de survie approvisionnant SCP-1045-RU en nourriture, eau et oxygène commencera à se former afin de l'empêcher de se suicider. Cependant, SCP-1045-RU n'est pas invulnérable ou immortel.

Après cet événement, SCP-1045-RU abandonnera sa cellule précédente et celle-ci reviendra rapidement à sa forme d'origine (le lieu d'origine se rétablira en ██ jours ; les conditions de confinement actuelles permettent la restauration des locaux en ██ jours), sauf si SCP-1045-RU y revient. L'espace en question peut être temporairement utilisé comme cellule de confinement pour d'autres objets, étant donné que les systèmes de sécurité ne répondent qu'à SCP-1045-RU.

Addendum 1 : Transformations de l'espace autour de SCP-1045-RU.

Cellule : Chambre en béton de 5 × 5 mètres.
Temps : 5 jours.
Activité : SCP-1045-RU n'entreprend aucune tentative de quitter sa cellule.
Transformations : Aucune remarque.

Cellule : Chambre en béton de 5 × 5 mètres.
Temps : 5 jours.
Activité : Le cinquième jour, SCP-1045-RU tente d'ouvrir la porte de la cellule de confinement.
Transformations : SCP-1045-RU n'a pas réussi à faire tourner la poignée, puisque la serrure est fermement verrouillée. Il est à noter une augmentation significative de la résistance de la porte ; lorsque SCP-1045-RU tenta d'utiliser un tournevis afin de retirer les charnières de la porte, il s'avéra qu'il lui était impossible de retirer les vis.

Cellule : Chambre en béton de 5 × 5 mètres.
Temps : 10 jours.
Activité : SCP-1045-RU tente de quitter le local par tous les moyens possibles, incluant l'utilisation de diverses armes lourdes et de mécanismes.
Transformations : Lors des premières tentatives de SCP-1045-RU de détruire le mur de la cellule, celle-ci se fend, exposant une couche métallique argentée non-identifiée extrêmement résistante (il devait y avoir un mur en béton ordinaire selon les plans). En essayant de crocheter la serrure de la porte, il s'avère qu'elle est connectée à un certain dispositif clairement visible depuis le trou de la serrure. D-10997 a cependant sans difficulté ouvert la porte de la cellule de l'extérieur sans activer le mécanisme. Des recherches approfondies ont montré que ce dispositif pouvait enclencher une multitude de boulons agissant comme une perceuse afin de visser la porte sur l'ensemble du périmètre.

Cellule : Trois chambres reliées de 5 × 5 mètres.
Temps : 10 jours.
Activité : SCP-1045-RU se déplace librement dans les deux pièces sans entrer dans la troisième.
Transformations : Dans les deux salles ont été retrouvés des appareils électroniques en train de suivre les mouvements de SCP-1045-RU. Lorsque celui-ci s'approche de l'un des murs à une distance d'environ 10 cm ou que SCP-1045-RU tente d'endommager, de quelque manière que ce soit, les haut-parleurs, ceux-ci émettent des ultrasons incapacitants SCP-1045-RU pendant toute la durée d'émission. La troisième pièce n'a pas été transformée.

Cellule : Aire de labyrinthe bidirectionnel de 20 × 20 mètres.
Temps : 10 jours.
Activité : SCP-1045-RU reçoit une carte et d'autres moyens pour sortir du labyrinthe.
Transformations : En dépit de toutes les mesures prises, SCP-1045-RU n'a pas pu parvenir à la sortie, puisque le labyrinthe semble avoir enfreint les règles de la géométrie euclidienne. Des escaliers ont disparu du plan d'origine, mais d'autres sont apparus, menant à des niveaux du labyrinthe telles que des intersections impossibles de couloirs et [DONNÉES SUPRIMÉES]. Envoyé vers SCP-1045-RU et équipé de manière appropriée, D-5362 tomba sur celui-ci en moins d'une minute et le fit facilement sortir de sa cellule. SCP-1045-RU a ultérieurement affirmé avoir parcouru le même chemin plus tôt mais n'avoir pas vu alors de sortie (cependant, aucun déplacement des parties du labyrinthe n'a été noté).

Cellule : Chambre en béton de 10 × 10 mètres.
Temps : [CENSURÉ].
Activité : SCP-1045-RU utilise tous les moyens possibles pour se libérer. Les employés de la Fondation lui fournissent régulièrement divers dispositifs adaptés et de l'équipement.
Transformations : La cellule ressemble à un cube en trois dimensions en mouvement constant. De grands mécanismes visibles reconstruisent la disposition des éléments du système toutes les 5 minutes. À chaque nouvelle combinaison, la cellule de confinement acquiert des propriétés tels que : des murs très chauds, des murs électrifiés à haute tension, des "mains" mécaniques ramenant SCP-1045-RU au centre du cube, [DONNÉES SUPPRIMÉES]. Lors de l'entrée d'une personne dans la cellule, les mécanismes s'arrêtent temporairement, et un chemin suspendu apparaît entre les cubes. Lors des tentatives de SCP-1045-RU d'utiliser le chemin seul, celui-ci disparaît, mais réapparaît si une autre personne se dirige vers la sortie, accompagné de SCP-1045-RU ou non.

Cellule : Chambre en béton de 10 × 10 mètres.
Temps : [CENSURÉ].
Activité : SCP-1045-RU utilise tous les moyens possibles pour se libérer. Les employés de la Fondation lui fournissent régulièrement divers dispositifs adaptés et de l'équipement.
Transformations : La cellule fut décrite par l'agent R███████ comme "le cauchemar d'Escher", représentant apparemment un labyrinthe adimensionnel avec une gravité et une topologie perturbée. Le labyrinthe se compose d'escaliers, d'escalateurs, de chemins suspendus et de plateformes en train de se déplacer aléatoirement dans l'espace grâce à des mécanismes non-identifiés sans support visible. La libération de SCP-1045-RU a pris environ ██ heures, malgré le fait que son emplacement actuel pouvait être atteint par une plate-forme mobile directement à partir de la sortie.

Addendum 2 : SCP-1045-RU a été découvert le ██/██/████ à [DONNÉES SUPPRIMÉES], où ses capacités sont apparues pour la première fois. SCP-1045-RU n'avait pas quitté son appartement depuis longtemps, et ses voisins ont fait part d'inquiétude à ce sujet ; SCP-1045-RU quittait rarement son appartement, travaillait par le biais d'Internet, et rien ne pouvait laisser indiquer son décès. SCP-1045-RU n'a fait preuve d'aucune inquiétude et semblait avoir pris connaissance de son anomalie deux semaines après son apparition. En essayant de quitter son appartement, il accéléra sa transformation. Lorsqu'après environ █ mois, SCP-1045-RU ne réussit pas à quitter son appartement, ses voisins ont appelé les secours. Les individus ayant enfoncé la porte ont vu que [DONNÉES SUPPRIMÉES]. Après le sauvetage de SCP-1045-RU, [CENSURÉ], où il avait été temporairement placé, a commencé à subir des transformations. Les agents de la Fondation ont réussi à intercepter l'appel et à apprendre l'existence de SCP-1045-RU, après quoi il fut transféré au Site-█. Tous les témoins reçurent des amnésiques de Classe B. L'ancien appartement de SCP-1045-RU a été scellé et est complètement revenu en ordre après ██ jours.

Addendum 3 : Que j'entende encore une fois un plaisantin faire la blague de "ma maison, ma forteresse", et je jure que je ferais tout pour qu'il ressente la même chose que SCP-1045-RU. C'est dur pour ce pauvre homme. Docteur K███████

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License