SCP-1022
rating: +3+x
coat.jpg

SCP-1022.

Objet # : SCP-1022

Classe : Sûr

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-1022 doit être conservé sur un cintre à l’intérieur d'un casier verrouillé standard. Des étiquettes d'avertissement doivent être apposées afin d'éviter toute confusion de la part des membres du personnel utilisant des tenues similaires.— Une évaluation psychiatrique complète ainsi qu'un cours de sensibilisation aux effets de SCP-1022 sont requis pour le personnel souhaitant utiliser SCP-1022.— Après l'incident 1022-1, l'utilisation de SCP-1022 est limitée au personnel de Classe-D et aux personnes approuvées par au moins un membre du personnel de Niveau 4.

Description : SCP-1022 est une blouse de laboratoire blanche en coton polyester de taille M. Rien ne permet son identification mise à part une étiquette imprimée présente à l’intérieur du col qui porte le nom du 'Dr E████', son propriétaire d'origine. Toute la surface de SCP-1022 est résistante à la colonisation bactériologique ; les micro-organismes introduits sur la blouse ne parviendront pas à se reproduire et mourront. Elle reste donc stérile sauf dans la période immédiate suivant le contact avec une surface contaminée1. Les autres propriétés physiques de SCP-1022 n'ont rien d'anormal.

Quand un sujet porte SCP-1022, il devient capable de percevoir les organismes procaryotes (principalement des bactéries mais les archées peuvent également être visualisées par le sujet) dans l’environnement avec un grossissement fortement augmenté. Les effets de grossissement persisteront indéfiniment même après le retrait de SCP-1022. Cet effet visuel est comparable à un microscope réglé à haute puissance (x1000) ; les tests ont démontré que la plupart des organismes visibles apparaissaient mesuré entre 1 et 5 mm de longueur ou de diamètre. L'effet est non cumulable avec des appareils d'agrandissement ; l'utilisation d'un microscope n'agrandira pas les organismes et même si le sujet est en capacité d'utiliser des techniques d'agrandissement plus puissantes, comme le microscope électronique, sa vision ne changera pas. Les organismes présents sur la surface de l’œil ne sont pas visibles, par contre les organismes sur des lunettes ou des lentilles de contact le sont et conduisent à une vision obscurcie de leur utilisateur ainsi qu'aux inconvénients liés à leur stérilisation fréquente permettant une vision normale.

Les organismes observés par le sujet sont agrandis avec une grande précision et peuvent être observés en mouvement, en train de grandir ou de se reproduire. Le sujet peut même percevoir des organismes bioluminescents. Les propriétés physiques des organismes elles-mêmes ne sont pas affectées. Avec une formation appropriée en microbiologie, les sujets ont prouvé qu'ils étaient capables de distinguer et classifier les organismes avec précision. Seules les cellules procaryotes sont visibles ; les cellules eucaryotes et les corps inanimés ne sont pas agrandis. Une expérimentation sur les virus est en cours de préparation ; elle est en attente d’un sujet et d’un environnement de test adéquats (il est supposé que seul les plus gros virus (>400 nm) pourront être visualisé et que le sujet devra avoir une acuité visuelle supérieure à la normale).

Toutes les surfaces non stériles, y compris les êtres vivants, apparaîtront au sujet comme recouvertes par les organismes avec une densité proportionnelle au niveau de contamination de la surface. Sur les surfaces suffisamment colonisées (>10 000 organismes/cm²) une couche tri-dimensionnelle de plus de 10 cm d'organismes a pu être observée. Ces effets sont uniquement des effets visuels, il est donc possible de passer à travers sans aucun résultat mis à part la contamination microbiologique normale due au contact avec une surface contaminée.

L'utilisation de SCP-1022 comporte un risque de développement de maladies psychologiques chez le sujet. Après avoir expérimenté les effets de SCP-1022, le sujet peut développer de l'anxiété, des troubles obsessionnels compulsifs (sans surprise, le comportement le plus récurent est de laver ses vêtements de manière anormalement fréquente), anorexie et comportements asociaux. Les autres problèmes comportementaux sont moins fréquents. Les causes de ces symptômes varient en fonction des individus et dépendent de facteurs tels que la personnalité, la psychologie du sujet, la profession et le niveau d'éducation. Une éducation biomédicale ainsi qu'un seuil de tolérance élevé au dégoût permettent de se protéger de ces effets. Les effets psychologiques liés à SCP-1022 peuvent être traités par des méthodes standards impliquant des thérapies cognitive-comportementales afin de renforcer la perception de ces visions comme étant innofensives et normales, couplées à des médicaments anxiolytiques.

Addendum 1022-1 :
Bien que les données sur les expositions à long terme aux effets de SCP-1022 soient rares, certains sujets rapportent avoir développé davantage de sensations anormales après 3 mois d'utilisation de SCP-1022. Cela inclut des sensations tactiles anormales (sensations de ‘rampement’), la sensation d'organismes sautant d'une surface vers le sujet, et [DONNÉES CENSURÉES]. Un sujet (D-10225A9) a rapporté de légères sensations d'inconfort provenant de sa gorge, son torse et son abdomen ; aucune cause médicale n'a pu justifier ces impressions. Davantage d'observations sont requises. Actuellement, le développement de ces "sensations" est jugé inoffensif et ne nécessite que la prise de médicaments que si nécessaire.

Addendum 1022-2 :
La capacité d'un sujet à lutter contre les effets psychologiques de SCP-1022 sur le long terme a été confirmée par l’expérience 1022-5A. D-10225A3 [homme, 34 ans, Europe de l'Est, passé pertinent de technicien médical d’urgence] s'est adapté avec succès à SCP-1022 et reste mentalement et physiquement stable après ██ mois ; il ne requiert qu'un examen psychologique bimensuel et n'a nécessité aucune prise de médicament. Le Dr H█████ a soumis la requête d'assigner D-10225A3 au laboratoire microbiologique du Site-██ en tant qu'assistant ; la requête fut acceptée et le Dr H█████ a rapporté l’efficacité de D-10225A3 au sein de l'équipe de recherche.

Par la suite, un grand nombre de propositions ont été faites pour une utilisation étendue de SCP-1022 autant pour les Classe-D que le personnel de la fondation impliqué dans des travaux médicaux nécessitant des environnements stériles ou dans le confinement d'objets SCP représentent un danger biologique comme [CENSURE]. L'utilisation de SCP-1022 sur des Classe-D et membres du personnel volontaires sera approuvée après :

  • Une démonstration de la capacité de SCP-1022 à aider le sujet à remplir ses devoirs envers la fondation
  • Une évaluation psychiatrique complète
  • Un cours de formation aux effets de SCP-1022 au Site-██, impliquant 2 semaines de séances d'éducation et d'isolation dans une chambre simulant les effets de SCP-1022 (en utilisant une combinaison de technologies vidéo et des modèles en papier découpés)

Ces conditions ne sont pas requises pour le personnel de Classe-D, mais sont recommandées pour la recherche et la collecte de données.

Note [15/01/20██] : l'utilisation de SCP-1022 par des membres du personnel a été suspendue à la suite de l'incident 1022-1. L'utilisation de Classe-D reste possible, mais requiert la prudence des superviseurs.

Incident 1022-1 :
Dr A███, un membre du personnel médical de Niveau 3 du Site-██ fut l'un des premiers volontaires à utiliser SCP-1022 ; il a été accepté après avoir subi tous les tests prérequis, son corps a réagi correctement aux effets de SCP-1022 et il est resté mentalement stable après █ semaines d’exposition à l'aide de traitements psychologiques et anxiolytiques. Le 14/01/20██, l'agent R███████ fut envoyé au bloc médical du Site-██ suite à des douleurs abdominales diagnostiquées comme étant une appendicite aiguë. Dès que le Dr A███ entra dans la salle d'opération il devint très agité et administra une dose létale d'anesthésique à l'agent R███████ avant de déclencher une alarme de contamination biologique de Niveau 1. Les protocoles d'urgence furent initialisés et le site ainsi que le personnel furent décontaminés ; les tests qui suivirent ne révélèrent aucune substance pathogène. La dépouille de l'agent R███████ fut autopsiée et se trouva être normale mis à part l’appendicite précédemment diagnostiquée (les agents pathogènes impliqués se sont révélés faire partie la flore intestinal normale). L'agent R███████ était en très bonne santé et n’avait jamais été exposé à des dangers biologiques majeurs. Le Dr A███ fut placé en détention, mais demeura très agité et peu coopératif, exigeant l'incinération immédiate des restes de l'agent R███████ et une autre décontamination du Site. L'interrogatoire a démontré qu'il était persuadé d'une contamination du site par un danger contaminateur de niveau SCP ayant contaminé l'agent R███████ et nécessitant la neutralisation du Site-██ et du personnel non essentiel.

Le Site-██ est à ce jour resté opérationnel sans trace de contamination et le Dr A███ purge actuellement une peine de réclusion à perpétuité. À la suite de cet incident, l'utilisation de SCP-1022 par le personnel de la Fondation a été suspendue et tous les sujets exposés à SCP-1022 doivent à présent être placés sous surveillance.

Addendum 1022-3 : D-10225A1 a signalé des hallucinations auditives et dit entendre 'comme des choses qui se tortillent'. Il fut rassuré et de faibles doses d'anxiolytiques lui furent prescrite.

Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License