SCP-102-FR
notation: +4+x

Objet # : SCP-102-FR

Niveau de Menace : Jaune

Classe : Sûr

Procédures de confinement spéciales : En raison des conditions très spécifiques nécessaires à l'activation de ses effets, et son inoffensivité outre mesure, l'objet peut être conservé dans une cellule classique.
Néanmoins, jamais plus de deux personnes ne doivent entrer dans celle-ci, quelle qu'en soit la raison. Des échantillons peuvent être prélevés sans autorisation, tant que le ganglion cérébral n'est pas emmené avec ceux-ci; les études portant sur ce ganglion doivent être menées dans la cellule même afin de parer à toute possibilité d'activation des effets anormaux de l'objet.

Description : L'objet est un cube de gélatine culinaire de couleur orangée soutenue, comestible; son goût est décrit comme extrêmement fade. Un ganglion nerveux de cinq (5) centimètres de diamètre, entouré d'un os résistant, est visible en son centre, remplissant supposément les fonctions cérébrales. Au repos, son volume est de cinq (5) m3 et sa masse de 3450 kg. Si un échantillon de quelque taille que ce soit est ôté au sujet, la partie contenant le ganglion se régénèrera jusqu'à atteindre à nouveau ses dimensions initiales, en dépit des lois de conservation de la matière puisque l'objet ne consomme aucune énergie lors du processus.
Hormis cette réaction, l'objet reste habituellement insensible à tout stimuli.

Les effets anormaux du SCP se manifestent lorsqu'il est mis en contact avec un alignement approximatif d'au moins trois objets similaires entre eux (phénomène communément admis comme étant une file, tel une file d'attente, un bouchon routier ou la danse de la chenille).
Malgré l'absence de capteurs sensoriels, le SCP semble apte à détecter et comprendre cette notion abstraite, et celle-ci uniquement.
L'objet va alors se mettre en mouvement pour couvrir la surface du sujet avec lequel il a été mis en contact; il parcourt alors une vitesse de sept centimètres vingt-huit par minute (7,28 cm/mn). La masse et le volume du sujet restent constants durant l'opération. Lorsque l'objet a totalement englobé le premier sujet, il commence à générer une excroissance au sol, s'étendant vers le membre suivant de la file. En parallèle, le sujet situé dans SCP-102-FR commence à se détériorer de manière accélérée, notamment les tissus organiques qui pourrissent et se décomposent en moyenne en vingt-deux (22) minutes. Les espaces laissés vacants au sein de la gélatine ne sont pas comblés, laissant un moulage plus ou moins vide du sujet selon la dégradation des matériaux.
Lorsque l'appendice atteint le membre suivant de la file, il commence à se développer pour reproduire le processus d’engobage, tout en restant connecté au cube d'origine. Cette fois-ci, il y a production de matière jusqu'à atteindre au total le double du volume et du poids initial du SCP.
Le processus est répété tant que la file compte de nouveaux membres, et peut se propager dans les deux sens, mais jamais latéralement; le SCP essayera toujours d'atteindre exactement son volume et son poids d'origine multipliés par le nombre de sujets englobés. Malgré la couleur très visible de l'objet, ces événements semblent passer inaperçus aux yeux des témoins. Les assemblages complexes uniques de phéromones ayant été détectées aux alentours des lieux où l'objet à été trouvé peuvent être une explication et sont actuellement à l'étude.
De plus, lorsque le processus est terminé, les témoins voient la forme de l’ancien sujet au sein du SCP comme si il était toujours vivant, dans son état d'origine, si ce n'est qu'il apparaît "relativement immobile". Connaître l'existence du SCP permet d'être moins sensible à ce camouflage.
Lorsque les extrémités de la file sont atteintes, l'objet retourne automatiquement à ses dimensions d'origine et s'écarte de quelques mètres en laissant les restes des sujets sur place, avant de rentrer dans son état passif. Il y restera jusqu'à ce qu'il soit mis en contact avec une autre file. À noter que cela arrive rarement, du fait qu'une file figée aura tendance à se remplir assez vite.

L'objet a été trouvé dans un parc DisneyLand, à █████ en ██████. Il avait détruit ███ visiteurs ayant dormi devant la nouvelle attraction █████████ ██████████ ██████ ██ ████, afin d'être déjà présents à son ouverture. Il a été repéré par un agent en vacances sur place, qui a remarqué l'immobilité suspecte de la file au vu de l'importance de l'événement.
Les quelques pannes de la nouvelle attraction ont permis de prétexter une intervention en son sein pour en enlever les corps/débris et l'objet; les quelques témoins se sont vu administrer des amnésiques de classe A.

Addendum SCP-102-FR-1 :
Après avoir étudié la paroi osseuse du ganglion, il y a été détecté des microgravures constituant la phrase :

"CA LeUr APPreNDrA, A CeS eSPeCeS De MoUToNS!
Propriété de Moi et Moi seul"

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License