SCP-101
notation: +1+x
SCP-101.gif

SCP-101 lors de sa découverte

Objet # : SCP-101

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-101 est actuellement stocké dans le sous-sol 0-2 du Site-19, dans une boîte ignifugée et verrouillée, à l’intérieur d’une salle de taille moyenne en béton. La salle est complétée à l’extérieur par un double sas, et à l’intérieur par un équipement de sécurité approprié ainsi qu’un équipement contre les dangers biologiques.

Seuls les membres du personnel de Niveau 3 ont l’autorisation d’accéder à la salle de SCP-101 ; les membres du personnel de Niveau 2 ou moins ont l’autorisation d'interagir avec SCP-101 s'ils en reçoivent l’ordre par membre du personnel de Niveau 3 ou plus, ou si les procédures de confinement l'exigent. Le sas menant à la salle de SCP-101 est configuré pour un cycle de dix (10) minutes durant lequel sera effectué un scan de détection d'anomalies biologiques ou environnementales. Le confinement de SCP-101 doit respecter les règles d’utilisation entre 06:00 et 20:00 heures. Deux (2) gardes de Niveau 2 doivent être postés en permanence à la sortie du sas de la salle de confinement, avec des roulements d'équipe se chevauchant.

Description : SCP-101 est un sac ou une sacoche de taille variable. Les observations menées à distance ont déterminé que l’ouverture pouvait varier de quinze (15) centimètres de diamètre à soixante-dix (70) centimètres de diamètre. La profondeur du sac peut varier indépendamment de son diamètre.

La principale caractéristique de SCP-101 est ce qui paraît être une bouche humanoïde à l’intérieur de l’ouverture et de trente et un (31) centimètres de profondeur, dont l’écart moyen entre les deux parties de la mâchoire ne tient pas compte de la profondeur du sac. La bouche, large d’environ dix (10) centimètres, comporte trente-deux (32) dents de couleur blanchâtre, de formes identiques et de la taille d’une incisive normale. Il a été observé, quoique non mesuré avec précision, que cette bouche contient une langue d’une taille estimée entre cinquante (50) centimètres et trois virgule cinq (3,5) mètres.

La bouche semble humide et spongieuse, néanmoins, toutes les tentatives de prélever des échantillons de fluides ont échoué en entraînant des dommages aux instruments et des blessures au personnel concerné. L’hypothèse actuelle veut que SCP-101 soit une partie d’une entité plus grande d’une origine extra-dimensionnelle. SCP-101 n'est pas mobile de l’extérieur mais de petits mouvements de l’intérieur du sac peuvent légèrement déplacer l’ensemble de SCP-101. Le sac semble être une sorte coquille pour SCP-101.

Il a été démontré, grâce au caractère improbable de la taille du sac et de l’objet à l’intérieur, que l'objet avait des propriétés extra-dimensionnelles et qu'il s'agissait peut-être son origine.

SCP-101 a démontré des capacités de polymorphisme, ainsi qu’un niveau de conscience basique. La photo de ce rapport représente l’objet comme il fut découvert en 1979 dans une zone isolée des Cascade Mountains dans le Nord-Ouest des Etats-Unis. SCP-101 fut trouvé aux côtés des restes d’un homme, vêtu d’une combinaison noire abîmé, situé sur un parachute lui aussi abîmé, et dont il manquait le bras droit à partir de l’épaule. Les os de l'épaule présentaient des marques de morsures, certainement infligées par SCP-101. Des recherches sur l’identité de cette personne ont amené les scientifiques à conclure qu’il s’agissait de D.B. Cooper mais ces recherches n'ont pas été publiées dans le but de dissimuler l’existence de SCP-101.

SCP-101 a depuis changé d’apparence et de couleur dans le but de pousser un sujet à glisser son bras à l’intérieur du sac. Son apparence est successivement passé par un sac de billets, un colis, un panier repas de Krispy Kreme1, des sachets de bonbons. Chacune de ces apparences était impossible à discerner des originaux. Le Dr. █████████ a émis l'hypothèse que SCP-101 était semi-conscient et tentait d'appâter ses proies.

Sur les recommandations de [DONNÉE SUPPRIMÉE], SCP-101 est actuellement utilisé comme moyen d’élimination des déchets pour le Site-19. SCP-101 n’a pas démontré de réaction à l’ingestion de substances qui lui étaient inconnues (vieux papiers, eau usée, métaux, polymères, pétrole, restes de la cantine du site) et d'autres substances non comestibles par l’intégralité des êtres vivants connus.

Addendum 1 : Jusqu'à maintenant, SCP-101 ne fait preuve d’aucun comportement anormal et n’a émis aucune substance inconnue, extra-dimensionnelle, ou anormale. Toutefois, le Dr. █████████ est persuadé que SCP-101 en produira dans le futur.

Addendum 2 : Un examen approfondi sous la direction du Dr. █████ a déterminé que SCP-101 était idéal pour la destruction de déchets produits par d’autres SCP. Le Dr. █████████ s’est opposé à cette mesure, même si O5-█ a approuvé le projet.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License