SCP-1003
notation: 0+x
SCP-1003.png

Instance pourrie de SCP-1003-2 retrouvée dans une boutique de taxidermie à [DONNÉES SUPPRIMÉES]

Objet # : SCP-1003

Classe : Keter

Procédures de confinement spéciales : La Fondation a actuellement 10 instances de SCP-1003-2 (désignées comme SCP-1003-2-a-k) en sa possession. Chacune d'entre elles est gardée dans des cellules de haute sécurité séparées et étroitement surveillées, situées dans la Zone de Recherche Biologique 13. Tout le personnel de la Zone de Recherche Biologique 13 doit subir régulièrement un test obligatoire pour détecter tout signe d'infection de SCP-1003. L'accès aux SCP-1003-2-a-k est seulement autorisé pour des motifs de recherche et seulement au personnel ayant une habilitation de sécurité de Niveau 4 ainsi qu'une autorisation préalablement écrite par O5-█. Le personnel doit porter une combinaison Hazmat complète avant de rentrer dans les cellules des SCP-1003-a-k et subir par la suite un processus de désinfection intensif. Aucun animal de l'ordre des Carnivora n'est accepté dans la Zone de Recherche Biologique 13 sous aucun prétexte.

Description : SCP-1003-1 est un ver solitaire adulte de l'espèce Echinococcus granulosus, connu pour causer l’hydatidose. Comme les autres individus de son espèce, SCP-1003-1 vit dans l'intestin grêle des carnivores (typiquement les canidés), où il produit des œufs qui sont rejetés par les selles de l'hôte. Les œufs peuvent survivre jusqu'à █ ans en milieu extérieur.

Quand les œufs entrent dans les voies gastro-intestinales d'un sujet humain (désigné ci-après comme l'hôte intermédiaire) par consommation de nourriture infectée, ils éclosent en larves qui creusent dans les tissus organiques de l'hôte. C'est à partir de ce stade que les propriétés anormales de SCP-1003 commencent à se manifester. Au lieu d'évoluer en kystes, les larves se transforment en créatures qui ressemblent à des embryons humains (désignés ci-après comme SCP-1003-2). La grande majorité des spécimens de SCP-1003-2 meurent avant d'avoir une chance de se développer. Ceux qui survivent sont généralement ceux qui ont élu domicile dans les tissus riches en nutriments comme les tissus hépatiques. En se développant, ils absorbent les nutriments présents dans les tissus alentours ce qui cause souvent des complications pour l'hôte intermédiaire.

Le développement de SCP-1003-2 suit en grande partie le schéma de celui d'un embryon humain mais à une vitesse plus rapide. Au bout de 8 semaines, il est aussi mature qu'un nouveau né de 3 semaines, même s'il a une taille similaire à celle d'un embryon de 8 semaines (environ 13-16cm). Une fois ce stade atteint, il se mettra à consommer activement l'hôte de l'intérieur à l'aide de ses dents tranchantes et crochues. La croissance de SCP-1003-2 est encore plus importante lors de cette phase. Lorsqu'il aura consommé entièrement son hôte (après environ ███ minutes), il se sera développé jusqu'à devenir un enfant. L'âge physique de l'enfant varie habituellement entre 11 mois et 11 ans en fonction de la masse de l'hôte intermédiaire bien que dans certains cas extrêmes (où l'hôte intermédiaire est atteint d'obésité morbide) il peut aller jusqu'à 13-15 ans.

Une fois que SCP-1003-2 a fini sa croissance, il perdra ses dents crochues en même temps que ses tendances cannibales. Il deviendra ainsi indiscernable d'un être humain sous tous ses aspects et sans aucune connaissance ou aucun souvenir d'avoir été un parasite. Il possédera même certaines aptitudes (par exemple le langage) qui seraient attendues d'un enfant de son âge physique, bien qu'il n'aurait pu les apprendre d'aucune façon. Les instances de SCP-1003-2 sont habituellement admises dans des orphelinats et quelques fois adoptées par des familles d'accueil. Leurs seules propriétés anormales à ce stade sont leur ADN, qui est d'une façon ou d'une autre toujours identique à celui de Echinococcus granulosus ainsi que leurs fluides corporels (y compris la sueur et la salive) qui contiennent des protoscolex de ver solitaire qui infectent les carnivores et se développent en SCP-1003-1 perpétuant ainsi le cycle.

Addendum : Les tests de SCP-1003 sur des animaux tels que des bovins ou des moutons (qui sont des hôtes intermédiaires communs pour Echinococcus granulosus) ont permis de déterminer que ses propriétés anormales ne se manifestent que lorsque l'hôte est humain. Dans tous les autres cas, son cycle de vie est normal et cause l’hydatidose chez l'hôte intermédiaire.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License