SCP-093-FR
notation: +9+x
piece.jpg

Pile et face de SCP-093-FR-1 à son arrivée au Site-07-FR.

Objet # : SCP-093-FR

Niveau de Menace : Jaune Orange

Classe : Sûr Euclide

Procédures de confinement spéciales : SCP-093-FR-1 et SCP-093-FR-2 ainsi que son hôte sont confinés au Site-07-FR.

SCP-093-FR-1 doit être conservé dans une chambre de confinement de dimension 5x5x3 mètres disposant d'un blindage standard. La porte doit être gardée en permanence par deux gardes armés. L’accès est autorisé à tout personnel de niveau 2 ou plus qui aura vu sa demande approuvée par le Dr. Rubsen en charge de l'étude de SCP-093-FR. L’accès est réservé au personnel de niveau 3 ou plus qui auront vu leur demande d'expérimentation préalablement validée par le Dr. Nauris en charge de l'étude de SCP-093-FR. La manipulation de SCP-093-FR-1 doit être effectuée par un membre du personnel de classe D ou par l'intermédiaire de moyens robotisés.
L'objet doit être déposé dans un coffre de dimension 30x15x10 centimètres fermées par verrouillage magnétique commandé par un digicode à l'entrée de la cellule de confinement et un cadenas à code1 dont les combinaisons sont connues seulement par le Dr. Rubsen. La combinaison du cadenas est connue seulement par le Dr. Nauris et la combinaison du verrouillage magnétique est connue seulement par l'agent Hill, responsable de la sécurité du Site-07-FR. En cas de disparition de l'une de ces deux personnes, l’accès à la chambre de confinement de SCP-093-FR-1 est strictement interdit.

NOTE : Toute personne ayant touché SCP-093-FR-1 doit être exécuté ou confiné de la même manière que SCP-093-FR-2 et son hôte.2

L'entité SCP-093-FR-2 et son hôte3 doit être confiné doivent être confinés dans une chambre de confinement pour humanoïde de 5x5x3 mètres disposant d'un blindage standard ainsi que d'un système de vidéo-surveillance. La porte blindée doit être gardée en permanence par 2 gardes armés. Dialoguer avec SCP-093-FR-2 et son hôte est autorisé, après une fouille corporelle, à tout personnel de niveau 2 ou plus qui aura vu sa demande approuvée par le Dr. Rubsen Dr. Nauris en charge de l'étude de SCP-093-FR. L’accès nécessite cependant la présence de deux gardes de sécurité. De plus aucune pièce de monnaie ne doit pénétrer dans la chambre de confinement.

Description : SCP-093-FR-1 est semblable à une pièce d'un demi (0.5) dinar marocain datant de 1310 (calendrier Hijri)4 . La date de 19105 est visible sur la pile de l'objet.

Lorsqu'un sujet humain touche SCP-093-FR-1 alors qu'aucune autre instance de SCP-093-FR-2 n'existe, le sujet (dénommé SCP-093-FR-2) va commencer à présenter des troubles du comportements à savoir6 ;

  • expression virulente d'une antipathie pour l'avidité humaine lorsque le sujet entend le mot "argent".
  • manifestations erratiques d'une croyance en un dogme inconnu se référant à un "Brasier"
  • volonté marquée de s'approprier toutes les pièces de monnaies qu'il aperçoit pour ensuite les stocker dans son lieu de vie.
  • attitude particulièrement agressive envers toute personne détenant des pièces de monnaie ou tentant de toucher au stock de pièces mentionné précédemment.

Le sujet se comporte normalement en dehors des cas cités ci-dessus malgré une tendance à la mythomanie latente.

SCP-093-FR-2 est une entité consciente aux connaissances étendues. L'entité est capable de se projeter dans tout être humain touchant SCP-093-FR-17 , SCP-093-FR-2 prend ainsi le contrôle du corps du sujet, on parle alors de corps "hôte". Tant que SCP-093-FR-2 est en possession du corps hôte, toute interaction physique avec l'objet affecte alors le corps hôte (voir rapport de test 093-a). Le corps hôte présente les mêmes besoins qu'un être humain normal (alimentation, sommeil) et les mêmes caractéristiques physiques (résistance aux maladies, mortalité, séquelles post-traumatiques). L'entité satisfait les besoins du corps hôte et essaie de ne pas l'endommager quand cela est possible et que ceci n'entrave pas sa volonté première. En effet, SCP-093-FR-2 tente d'obtenir toute sorte de pièce de monnaie par n'importe quel moyen avant de les stocker dans le lieu où le corps hôte se repose8. SCP-093-FR-2

SCP-093-FR-2 reste dans le corps hôte jusqu'à ce qu'il décide de réintégrer SCP-093-FR-1 (voir rapport d'incident 093-a), le sujet reprend alors le contrôle du corps hôte. Lorsque SCP-093-FR-2 contrôle le corps hôte, la conscience du sujet est piégée dans SCP-093-FR-1 (voir interview 093-b). Nous ne savons pas de ce qu'il advient de la conscience du sujet une fois quand le corps hôte passe en état de mort clinique et que SCP-093-FR-2 revient dans SCP-093-FR-1.

[DONNEES SUPRIMEES]

vitrine.jpg

SCP-093-FR-1 tel qu'il était entreposé chez E███ N███████, premier hôte connu de SCP-093-FR-2.

Historique : L'objet fut trouvé la première fois dans le presbytère de la paroisse du village de ██████████ en Allemagne le 09/01/1983 suite à la rumeur de l'apparition d'une pièce sur l'autel en plein office suivie par un comportement anormalement agressif du prêtre, E███ N███████, lors de la quête. Après une courte enquête, le presbytère fût fouillé le 13/01/1983 au soir, on y retrouva SCP-093-FR-1, 148 pièces de monnaie entassées dans un coin de la chambre ainsi que E███ N███████. E███ N███████ fut emmené au Site-07-FR pour être interrogé (voir interview 093-a). SCP-093-FR-1 fût confinée au Site-07-FR après avoir été manipulé par des pinces puis placé dans une valise pour échantillon de catégorie B selon la procédure habituelle pour les objets soupçonnés de posséder des propriétés psychiques anormales. Des amnésiques de classe B furent distribués à toutes les personnes présentes à l'églises ce jour là ainsi qu'à toute personne ayant pu entrer en contact direct ou indirect avec ces personnes là. Les premières procédures de confinement spéciales furent établies après l'interrogatoire de E███ N███████.

Addendum 093-01 :

  • Interview 093-a :

Interviewé : E███ N███████
Note additionnelle : premier hôte de SCP-093-FR-2 connu.
Interviewer : Dr. Rubsen

Avant-propos : Interrogatoire de E███ N███████ le 14/01/1983, suite aux événements du 09/01/1983 (consultable dans l'historique)


Dr. Rubsen : Monsieur N███████, pouvez vous nous expliquer les événements du 09/01/1983 ?

E███ N███████ : J'ai célébré la messe, comme tous les dimanches, puis je suis rentré au presbytère pour me restaurer. Après ma prière de l'après midi, j'ai lu ensuite quelques passages de la Bible avant de dîner et de partir me reposer.

Dr. Rubsen : Comment expliquez vous que différents témoins rapportent avoir vu une pièce de monnaie apparaître sur l'autel ? Une pièce dont vous vous seriez saisi avec un air étonné avant de reprendre la messe. Vous auriez ensuite quitté le chœur pour vous ruer vers Cornelia H█████ qui récoltait alors l'argent de la quête.

[E███ N███████ eu un air contrarié lorsque le mot "argent" fût prononcé.]

E███ N███████ : L'argent, pourquoi les hommes ont toujours ce mot à la bouche ? Ce n'est qu'une invention de l'esprit. Vous êtes tous aveugles. La seule lumière qui vous rendra la vue sera celle des flammes embrasant vos bassesses, celles qui vous réduiront en cendres, vous et toute votre espèce.

Dr. Rubsen : Pardon ? Vous êtes bien le prêtre de la paroisse de ██████████ ? Bien que n'étant pas un théologien de renom je n'ai jamais rien entendu de tel venant d'une personne de confession catholique.

[E███ N███████ ne répondit pas]

Dr. Rubsen : Il est évident que vous n'êtes plus M. N███████ ou alors que vous avez subi un choc psychologique important. Pouvez vous nous parler de l'apparition de cette pièce ?

[après plusieurs secondes, E███ N███████ répond]

E███ N███████ : Elle est apparue sur l'autel, comme par sorcellerie, je m'en suis simplement saisi pour pouvoir continuer l'office normalement et l'étudier ensuite. Une fois chez moi je l'ai déposée dans la vitrine où je l'avais posée avant de partir à la bibliothèque afin d'essayer trouver de plus amples informations. Je comptais en faire part au diocèse avant que vous ne m’arrêtiez …

Dr. Rubsen : Vous avez mentionnez précédemment être rentré chez vous pour vous restaurer, prier, lire la Bible et dormir. Quelle version suis-je sensé croire ?

[E███ N███████ répondit étonnement calmement.]

E███ N███████ : Vous n'êtes même pas capable de vous faire confiance. Ridicule.

Dr. Rubsen : Voulez vous répondre à ma question ?

[Aucune réponse]

Dr. Rubsen : Très bien. Cette entrevue est close.


Discours de clôture : E███ N███████ n'étant plus lui-même, certainement à cause de l'exposition à SCP-093-FR-1, il sera désormais nommé SCP-093-FR-2. De plus, jusqu'à nouvel ordre les manipulations de SCP-093-FR-1 seront faites par des membres du personnel de classe D ou par des intermédiaires robotisés.

Note complémentaire datée du 18/01/1983 :

Devant le manque de coopération d'E███ N███████, il a été décidé d'employer la torture physique avec l'accord du Département d'Éthique. Il a présenté une exceptionnelle résistance à la douleur, néanmoins il a accepté de remplir une fiche de renseignement très personnelle. Des détails très précis furent fournis, vérifiés par nos services de renseignements administratifs et sociaux. Nous supposons donc que l'exposition de E███ N███████ à SCP-093-FR-1 aie troublé son comportement uniquement.
Fait notable : E███ N███████ n'a mentionné à aucun moment "Dieu", "Seigneur", "Jésus" ou tout autre personnage relatif à la foi catholique pendant la séance de torture.

Addendum 093-02 :

  • Test 093-a - 16/01/1983

Sujet : SCP-093-FR-1
Procédure : prélèvements en vue d'analyse à l'aide d'une pince.
L'usage d'un scalpel a été approuvé par le Dr.Rubsen au cours du test.
Résultats : Le prélèvement s'est révélé être un morceau d’épiderme humain (qui a été identifié comme appartenant à SCP-093-FR-2). Un mouvement de coupe avec un scalpel sur SCP-093-FR-1 a seulement couvert la lame de sang humain (qui a été identifié comme appartenant à SCP-093-FR-2). Une incision nette fût remarquée par l'équipe du service alimentaire sur la face extérieure du bras gauche du sujet. SCP-093-FR-2 ne s'est pas plaint cette journée.
Analyse : Il semble que toute interaction physique avec SCP-093-FR-1 ne l'affecte pas. Les stigmates de ces interactions sont appliqués sur le corps de SCP-093-FR-2 par un procédé encore inconnu.

  • Test 093-a' - 17/01/1983

Sujet : SCP-093-FR-1 et SCP-093-FR-2
Procédure : Modifier le milieu de SCP-093-FR-1 pour en étudier les répercussions sur SCP-093-FR-2.
Résultats : Ci-joint une liste non-exhaustive des expérimentations réalisées ;


Analyse : Les changements de nature du milieu de SCP-093-FR-1 affectent bien SCP-093-FR-2.

Addendum 093-03 :

Addendum 093-04 :
Suite à l'incident 093-a, les mesures suivantes ont été prises :

  • Dr. Nauris est désormais en charge de l'étude de SCP-093-FR.
  • Classe redéfinie en Euclide.
  • Révision des procédures de confinement spéciales de SCP-093-FR-1.
  • Révision de la description de SCP-093-FR-2.
  • E███ N███████ a reçu des amnésique de classe A et a été rendu à la vie civile après un examen psychologique favorable.
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License