SCP-093
notation: +1+x

Objet #: SCP-093

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : Se référer au document SCP-093-T1 pour les conditions et les modalités de test. SCP-093 doit rester posé sur un miroir à tout moment et sous vidéosurveillance. L'admission dans la zone de confinement de SCP-093 ne doit être faite qu'avec un système d'enregistrement vidéo correct et une procédure de récupération en urgence mise en application. Toute tentative d'utiliser SCP-093 en dehors des tests se terminera automatiquement par l'élimination du sujet.

Description : SCP-093 est un disque principalement rouge constitué d'une roche dont la composition rappelle celle du cinabre, des gravures circulaires ainsi que des symboles non décryptés gravés à 0,5 cm sont présents sur toute la surface de l'objet. Des entailles plus profondes sont présentes à divers endroits sur SCP-093 avec une profondeur allant de 1 à 1,5 cm. SCP-093 a un diamètre de 7,62 cm et tient sans problème dans la plupart des paumes humaines sans abrasion. La teinte de SCP-093 change quand celui-ci est tenu par un individu quelconque, des études sont en cours pour établir un lien entre les changements de couleurs. Les croyances actuelles indiquent que SCP-093 changerait en fonction de l'importance des regrets éprouvés par l'individu.

Si SCP-093 est retiré de son miroir et qu'il n'est tenu par personne, il va rouler jusqu’à la plus proche surface se rapprochant d'un miroir. SCP-093 développe une vitesse phénoménale lorsqu'il se déplace, le mécanisme développant cette accélération est inconnu. Si SCP-093 rencontre un obstacle lors de son déplacement, il augmentera son élan de manière à passer au travers de l'obstacle et continuera sa course à la même vitesse. Il ne s'immobilisera que lorsqu'il sera entré en contact avec une surface ressemblant plus ou moins à un miroir. Malgré l’accélération prodigieuse développée, l'impact n'infligera aucun dommage au miroir ou à SCP-093.

Notes Additionnelles : Aucune donnée ou archive n'explique la découverte de SCP-093 ou sa présence dans la Fondation. Voir document SCP-093-DO. Étant donné qu'aucune information n'explique pourquoi des miroirs doivent être utilisés pour le contenir, des tests ont dû être conduits sur SCP-093. Les résultats des tests SCP-093-T1 ont prouvé que les sujets tenant SCP-093 sont capables de se déplacer à travers les miroirs. La série de tests SCP-093-T2 a permis de déterminer la destination atteinte via ce déplacement.

Document Original de SCP-093

Objet #: SCP-093

Classe : Euclide

Procédures de confinement spéciales : SCP-093 doit être placé sur un miroir à bordures d'argent de 0,3x0,23 m lui-même placé sur un piédestal s’élevant de 1,44 m au dessus du sol de la cellule de de confinement du bloc ████. L'objet ne doit pas être contenu dans une pièce aux dimensions excédant 3,66x3,05 et ne doit pas être placé sur un piédestal en acajou, en pin, en cerisier ou en aluminium. L'objet peut être tenu en toute sécurité, quoique doucement. Les résultats des tests peuvent être consultés dans la Section B:35-1 du rapport ci-joint.

Description : L'objet a été trouvé sur la côte de la Mer Rouge, le ██/██/1968, émettant un léger bruit comparable à un soupir et une faible lueur bleue, l'objet a depuis pris une teinte rougeâtre et émet un bourdonnement de volume variable en présence d'individus de sexe féminin ayant entre 34 et 41 ans. L'objet a repris sa teinte bleue le ██/██/1986 pendant 54 mn et 34 s, au même moment, le corps du chercheur 194-9834 fut découvert dans le Laboratoire de Recherche ████.

Les liens entre SCP-093 et la mort de 194-9834 restent contestés, exception faite des fréquents rapports de périodes de dépression traversées par les chercheurs effectuant des recherches sur SCP-093. L'objet s'est illuminé en violet pendant 2 mn 09 s en présence du chercheur 242-0049 le ██/██/1993. Les causes de cette réaction demeurent inconnues.

Notes Additionnelles : Les origines de SCP-093 sont inconnues car les documents traitant de sa récupération ont été détruits dans l'incendie qui a ravagé la bibliothèque du Laboratoire de Recherche ████, le ██/██/1989. Les rapports sur les problèmes émotionnels des chercheurs travaillant sur SCP-093 sont restés sans conséquence à ce jour.

SCP-093-T1 : Tests de confinement

Ces tests furent effectués dans le but d’évaluer la viabilité des anciennes procédures de confinement.

Miroir de qualité acheté au détail, cadre en laiton : SCP-093 est resté immobile. Ce simple test prouve l'inutilité des anciennes bordures en argent, trop coûteuses.
Table de bois standard : SCP-093 se redresse et commence à rouler décrivant un cercle jusqu’à ce qu'un miroir soit apporté à proximité, SCP-093 a alors commencé à rouler vers le miroir et s'est posé à plat dessus. Il est à noter que malgré l'aspect rugueux de SCP-093, le miroir n'a pas été rayé.
Deux miroirs posés aux extrémités opposées de la table : SCP-093 s'est déplacé vers le miroir le plus proche avant de s'immobiliser. SCP-093 ne semble pas préférer un type de miroir particulier, favorisant un facteur de distance.
Un miroir tenu par une personne et tourné autour de la table : SCP-093 suit le miroir et gagne en vitesse jusqu’à atteindre ████ km/h. Malgré la vitesse atteinte par SCP-093, le miroir n'a pas été endommagé.
Une personne tient SCP-093 et le met en contact avec un miroir : Le sujet est aspiré dans le miroir.
Addendum : Les tests ont été arrêtés après qu'il ait été établi qu'un miroir simple suffisait à contenir SCP-093.

SCP-093-T2 : Test du miroir

Protocoles de test: Tout sujet testant SCP-093 doit porter un harnais à boucle de Classe 3 attaché à son torse et relié à un système de poulie de tension permettant une liberté de mouvement de 300 m, des bobines supplémentaires peuvent être ajoutées pour augmenter la liberté de mouvement du sujet si nécessaire. Les fermoirs du harnais doivent être capables de supporter une pression de 0,2 tonnes.

Une petite mallette doit être donnée au sujet contenant :

  1. Une (1) lampe de poche montée au poignet avec une durée de vie de trois (3) heures et deux (2) batteries de remplacement.
  2. Quatre (4) bouteilles d'eau de 0,5 litres
  3. Quatre (4) rations de survie et deux (2) barres protéinées
  4. Un (1) Beretta 9mm avec 24 munitions, chargé. Doit être donné au sujet sous supervision armée et doit être réquisitionnée dès le retour du sujet.
  5. Un (1) couteau de combat standard, le sujet ne doit pas être mis au courant du fait qu'il dispose de cet objet et doit le découvrir lui-même en ouvrant sa mallette

Le sujet doit également être relié à un système de surveillance vidéo par le biais d'une caméra placée sur sa tête ou ses épaules. La caméra devra être reliée par câble et permettre la même liberté de mouvement que le système de récupération. Les caméras sans fil ont conduit à des résultats variés, elle ne doivent par conséquent être utilisées que si SCP-093 est d'une couleur connue et testée. Les nouvelles couleurs doivent être testées avec une caméra filaire.

Lors des tests, la couleur que prend SCP-093 doit être notée et comparée au motif de l’incarcération du membre du personnel de Classe-D le tenant. Il semblerait que la couleur que prend SCP-093 soit connectée aux regrets ou à l'absence de regrets dans la psyché du sujet.

SCP-093 Test de la couleur bleue
SCP-093 Test de la couleur verte
SCP-093 Test de la couleur violette
SCP-093 Test de la couleur jaune
SCP-093 Test de la couleur rouge


Les données suivantes ont été classifiées. Toute requête pour avoir accès à ces données doit être approuvée par au moins deux (2) membres du personnel de niveau 4.

SCP-093 : Matériaux retrouvés

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License