SCP-087-FR
notation: +11+x
Cuba_Nasa.jpg

Image satellite du territoire occupé par SCP-087-FR. Ce territoire est considéré comme étant une hallucination collective.

Objet # : SCP-087-FR

Niveau de menace : Rouge

Classe : Keter

Procédures de Confinement Spéciales : Du fait de ses caractéristiques, il est évident qu’il est à l’heure actuelle impossible de confiner proprement SCP-087-FR, et il ne le sera probablement jamais.

Afin d’isoler SCP-087-FR du reste du monde, un accord a été passé avec le gouvernement étasunien pour mettre en place un blocus autours du territoire occupé par l’objet. Un organisme semi-indépendant nommé D.C.M.C. (Directoire pour le Confinement de la Menace Cubaine) fut formé à partir d’éléments de la Fondation et des services secrets US. Dans la limite de son pouvoir, il a ainsi été chargé d’empêcher un maximum d’échanges de quelque nature que ce soit entre les autres pays de la communauté internationale et SCP-087-FR. Le blocus devra être d’ordre militaire, afin d’empêcher toute instance de SCP-087-FR-1 créée par l’objet de tenter d’étendre le territoire de ce dernier.

La base militaire US de Guantanamo a été installée sur le territoire occupé par SCP-087-FR afin de permettre une surveillance rapprochée de celui-ci. La base est occupée conjointement par les services secrets étasuniens et un détachement de la Fondation, et est officieusement contrôlée par le D.C.M.C. De plus, sa fonction de prison haute-sécurité permet de maintenir à un niveau élevé le personnel de Classe-D disponible sur place. La base de Guantanamo est répertoriée dans les bases de donnée de la Fondation sous le nom de code Zone-113.

Le Scénario de Couverture à Grande Echelle SCGE-087-Alpha a été mis en place dans le monde entier afin de préserver le secret de l’existence de SCP-087-FR. Il implique une révolution armée ayant pris place sur le territoire occupé par l’objet, ainsi que la mise en place d’un régime dictatorial sur ce territoire. Dans ce sens, une coopération a été établie avec l’objet, les Agent de Désinformation de la Fondation reprenant certaines illusions créées par SCP-087-FR, les impliquant dans le Scénario de Couverture, créant ainsi une simili-évolution de la situation au jour le jour.

Du fait de la relative passivité de l’entité sur la scène politique internationale, celui-ci peut maintenant être considéré comme une nation normale, afin de faciliter les échanges encadrés et peut être permettre une infiltration à long terme.

NOTE : Dès la mise en place du Scénario de Couverture, le gouvernement de l’ex URSS a pris parti, sans toutefois connaître la vérité sur l’affaire, dans les conflits entourant la « face publique » de l’objet, et ce malgré les efforts de la Fondation pour effacer ce dernier de la scène internationale. Il fut décidé par le Conseil O5 que la puissance politique et militaire de l’URSS représentant un trop grave danger pour le secret de l’objet, celle-ci devrait être impliquée dans le scénario de couverture. Son gouvernement et ses divisions de guerre paranormale furent alors contactés afin de trouver des accords. Ainsi, des représentants du Kremlin furent invités à rejoindre le D.C.M.C., alors composé d’agents de la Fondation et de représentants de Washington.

Description : SCP-087-FR est une entité consciente et intelligente, à la forme et à l’origine inconnue, supposée habitant l’intégralité du territoire de l’île antillaise de Cuba.

SCP-087-FR est capable, par un moyen encore inconnu, de générer des illusions et des hallucinations collectives complètes et d’une complexité extrême et jamais observée à l’état naturel. Son rayon d’action s’étend sur tout le bassin caribéen, mais il a à plusieurs reprise prouvé être capable, en passant par des réseaux de communication à distance (téléphonie, internet,…) d’en créer à une distance considérable. Par mesure de sécurité, son rayon d’action indirect devra être considéré comme s’étendant sur l’intégralité du globe. D’après les estimations, il aurait pour l’instant réussi à simuler (entre autres) entre 50 et 90% de l’apparence actuelle du territoire cubain, une population entière (désignée dans ce rapport sous le nom de SCP-087-FR-1), une économie, une présence sur la scène politique internationale, ainsi qu’une histoire récente.

Il a été remarqué lors des études en situation de l’objet que la puissance et le réalisme de ses illusions augmentait avec la densité de population de SCP-087-FR-1 à l’endroit de l’illusion. Les instances de SCP-087-FR-1 semblent aussi agir comme relais au rayon d’action de l’entité. Ainsi, elles sont théoriquement capables d’étendre peu à peu la zone d’effet de SCP-087-FR. Cependant, jusqu’à ce jour, très peu ont exprimé la volonté de s’éloigner du territoire occupé par l’objet.

Le premier contact avec SCP-087-FR a été effectué en 1959 après la perte soudaine de tout contact entre la population cubaine de l’époque et le reste du monde. D’après les estimations et les communiqués de l’objet, il est possible qu’il ait alors exterminé la totalité des êtres vivants sur place, et aurait remplacé l’apparence de l’île par des hallucinations servant ses intérêts. Toutefois, de telles déclarations sont à prendre avec précautions. Des études pour établir la vérité sont en cours.

Dès le contact établi avec l’anomalie, une coopération avec le gouvernement étasunien a été mise en place dans le but de tenter de la confiner.

Bien qu’un contact intermittent ai été mis en place avec SCP-087-FR, qui communique soit au travers des illusions qu’elle crée soit en émettant des ondes radio, ses origines et ses motivations restent floues voir inconnues.

SCP-087-FR alterne entre des phases de coopération absente avec la Fondation et les Etats-Unis, et des phases de comportement inexplicable dangereux pour la paix internationale. Ce comportement lui valut une classification Keter définitive, ainsi que la mise en place de l’Opération Freedom Pending (voir Addendum). Cependant, dans un but de préservation du secret, aucune opération à grande échelle n’a pu pour l’instant être mise en place.


Addendum :

Programme Freedom Pending : Le 3 mars 1961, il fut décidé lors d’une réunion de crise du D.C.M.C. de tenter l’élimination de SCP-087-FR. La montée des tensions sur la scène internationale au cœur desquelles se trouvait l’entité décidèrent les exécutants à lancer une opération d’invasion du territoire cubain afin de trouver et d’éliminer ou de confiner proprement l’entité à l’origine des troubles (Note O5 – bien qu’une telle décision puisse sembler étrange par rapport aux standards de la Fondation, plusieurs paramètres entrent en compte pour l’expliquer : à l’époque, la Fondation SCP telle que nous la connaissons était encore relativement jeune, et ses objectif et méthodes étaient encore mal définis. Feu le Dr. Hermann Keter venait par exemple à peine de théoriser les Procédures de Confinement Spéciales. De plus, le fait que les Etats-Unis aient une part non-négligeable dans la gestion du Confinement de l’objet leur permit de profiter du manque de moyen de notre organisation pour faire pression et forcer la destruction d’une entité qui menaçait leurs intérêts).

Une force armée d’environ 1400 paramilitaires entraînés par la CIA et dirigés par les Agents de la FIM Alpha-1 (la première FIM historique, qui fut créée pour l’occasion) fut rassemblée en vue d’un débarquement sur les côtes cubaines appuyé par des unités d’aviation planifié pour le 17 avril de la même année. L’opération, nom de code : Freedom Pending, avait pour objectif de remonter depuis la Baie des Cochons juste qu’à la pointe Nord de l’île, en ratissant le territoire à la recherche de SCP-087-FR. Ils auraient dû être rejoints à La Havane par une force armée plus important qui aurait eu pour mission de sécuriser l’île et de mettre en place des Procédures de Confinement Spéciales définitives pour l’entité.

Cependant, la forte résistance des instances de SCP-087-FR-1 et leurs moyens matériels inattendus leur permirent de remporter plusieurs victoires contre les troupes d’invasion, les repoussant vers la mer et en capturant la plupart. L’opération fut donc un échec.

L’échec de l’opération semble avoir décuplée sa médiatisation malgré les précautions prises par les Cellules de Désinformation de la Fondation. Des annexes au Scénario de Couverture durent être mise en place en urgence afin d’empêcher à tout prix la révélation au grand public de sa véritable nature. Malgré cela, l’attention de l’URSS fut malgré tout attirée sur l’affaire, causant l’incident 087-Oméga, qui ne put être résolu qu’en invitant le Kremlin à rejoindre le D.C.M.C.

Incident 087-Oméga : Suite à l’échec de l’Opération Freedom Pending, SCP-087-FR trouva un allié providentiel chez l’URSS, qui alors ignorait tout de la nature anormale de l’entité cubaine, malgré l’efficacité reconnue de ses Divisions de Guerre Paranormale. Il fut tâche aisée pour l’objet de jouer sur l’idéologie communiste de l’URSS pour obtenir un soutien idéologique, financier et matériel. L’alliance d’une entité anormale de classe Keter et d’une superpuissance mondiale ébranla la communauté paranormale dans son intégralité, poussant la Fondation à déclencher le Niveau d’Alerte Rouge Solaire pour la première et seule fois dans son histoire. Une réunion de crise du D.C.M.C. vota à 53% le recours ultime à l’arme nucléaire pour en finir avec l’objet. Cependant, celui-ci semblait avoir anticipé cette décision, et manipula l’URSS pour que celui-ci installe un armement atomique sur son territoire, menant ainsi à ce que la communauté internationale appelle depuis « La Crise des Missiles de Cuba ». La situation ne put être désamorcée et une guerre nucléaire, menant à fortiori à un scénario de Classe XK, ne put être évitée qu’en engageant des négociations secrètes avec le Kremlin par l’intermédiaire de l’Agent International ███████ █████████, dans le but d’informer les dirigeants soviétiques de la situation et de les impliquer dans la direction du D.C.M.C.

Depuis, et malgré les attaques directes à son encontre, l’entité n’a pas manifesté de volonté de riposter, et les incidents l’impliquant furent de moins en moins importants sur la scène politiques internationale.

Enregistrement vidéo 087-FR-Bêta : Suite à l’échec de l’Opération Freedom Pending, SCP-087-FR émis un message vidéo sous la forme d’un discours de SCP-087-FR-1-Alpha, l’illusion à apparence humaine qui incarne le dirigeant de SCP-087-FR-1. Bien que ce message ait la forme d’un discours politique tout-à-fait normal tel qu’il serait retranscrit par la télévision, SCP-087-FR-1-Alpha apparaît vers la fin de la vidéo s’adressant directement à la caméra au lieu de son public, en interpellant directement la Fondation. Il fut heureusement intercepté et brouillé avant qu’une autre organisation que la Fondation ait pu le capter. Son émission cessa trois (3) jours plus tard. Voici une retranscription de ce message.

<Début de l’enregistrement>

<Saut à 04:37:11>

SCP-087-FR-1-Alpha : Et pour les ignobles impérialistes qui ont récemment attaqué cette terre, cette île qui revient au peuple, j’ai un message.

<SCP-087-FR-Alpha se tourne face-caméra>

SCP-087-FR-1-Alpha : Plus de mensonges. Je sais qui vous êtes. Nous savons tous qui vous êtes. Vous vous cachez derrière des secrets éventés il y a déjà des siècles, des secrets qui n’en sont même plus. Vous croyez être invisibles, mais vous ne l’êtes plus. Regardez vos propres agents : un ramassis de monstres de foire, de tueurs et de fous. Vous croyez pouvoir passer inaperçus avec un équipage pareil ? La belle affaire !

<Le public l’acclame>

SCP-087-FR-1-Alpha : Arrêtez de mentir, à vous-même et à ceux que vous prétendez protéger ! Vous vous armez d’idéaux obsolètes et vous espérez couvrir vos exactions avec de belles paroles romantiques ? « Nous mourrons dans les ténèbres afin qu’ils puissent vivre dans la lumière », « Ne craignez pas l’ombres, mais plutôt ce qui se cache dedans » : vous nous avez répété ces refrains jusqu’à l’écœurement ! Propagande, bourrage de crâne ! A vous de m’écouter maintenant ! Plus personne ne vous croit ! L’espoir est devenu désillusion, comme à chaque fois que les vôtres ont tenté de lutter contre ce que vous ne compreniez pas.

<Le public l’acclame à nouveau>

SCP-087-FR-1-Alpha : Mais les temps changent, et vont trop vite pour vous. D’ici cinquante ans, vous qui vous croyiez éternels, serez en proie au doute et aux luttes intestines. Vous vous croyez forts, mais êtes rongés par les vers de vos méthodes et de vos politiques pourries. Vous croyiez être les gentils de l’histoire, mais vous tuez, torturez et emprisonnez pour arriver à vos fins. Vous croyiez être incorruptibles, mais vous êtes menés par des menteurs et des profiteurs. Vous avez l’audace de nous agresser, vous qui pensez avoir toujours raison.

<Le public l’acclame à nouveau>

SCP-087-FR-1-Alpha : Vous feriez mieux de reconsidérer vos priorités, ou vous finirez par perdre votre avance sur le temps qui passe. Et n’osez plus jamais vous attaquer à ce qui vous dépasse. ████████ o muerte !

Le public : ████████ o muerte !

<Fin de l’enregistrement>


Note du Conseil O5 – à l’intention du personnel de Niveau 4 et plus : SCP-087-FR est le premier « gros coup » de la Fondation SCP telle que nous la connaissons. Bien que ce soit loin d’être la première entité anormale à laquelle nous fûmes confrontés, c’est celle qui pour la première fois nous mit vraiment à l’épreuve du fait de la menace internationale qu’elle représente. Par ailleurs, c’est elle qui inaugura la classe d’objet Keter. Mais si nous avons décidé d’inclure cette note dans ce rapport, c’est parce qu’objectivement, le confinement de SCP-087-FR fut un échec colossal. Il n’est même pas confiné à proprement parlé, il est libre de faire usage de ses capacités anormales, et il a manqué à plusieurs reprises d’être rendu public. C’est pourquoi nous encourageons impérativement tous les membres du personnel de Niveau 4 ou supérieur à étudier avec application ce cas de figure. La Fondation a depuis appris de ses erreurs, et vous devriez en faire de même afin que l’histoire ne se répète pas.

Note à l'intention du personnel SCP de la Zone-113 : On m'a rapporté un manque de bonne volonté de votre part dans vos relations avec les agents US travaillant sur la Zone. Les Etats-Unis d'Amérique étant l'un des plus gros actionnaires de cette base, je vous prierai de mieux vous comporter avec vos collègues et de bien vouloir rester professionnels. - Directeur Allen

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License