SCP-083-FR
notation: +4+x

Objet # : SCP-083-FR

Niveau de Menace : Jaune

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : L'emplacement de SCP-083-FR doit être strictement interdit d'accès aux civils. Celui-ci étant constamment sous haute surveillance via trente-deux (32) caméras de surveillance disposant d'un mode de vision nocturne. L'accès à la zone centrale de SCP-083-FR est strictement interdite excepté dans le cadre de tests approuvés par au moins un (1) membre du personnel de niveau quatre (4). Un contact radio doit être établi avec le Site-Aleph toute les demi-heures, en cas d'absence de contact ou de problème majeur recensé par les membres du personnel présent sur SCP-083-FR, une équipe d'intervention doit être immédiatement envoyée depuis le Site le plus proche.

Une équipe de quinze (15) agents de sécurité doivent quotidiennement faire des rondes sur SCP-083-FR, ceux-ci étant armés de fusils d'assaut FN SCAR équipés de silencieux ainsi que de teasers X26. Ces mêmes agents de sécurité doivent également signaler la présence de civils ou de créations de SCP-083-FR, dans le premier cas, des amnésiques de niveau B doivent être administrés au(x) sujet(s) (le recours à l'armement non-létal est autorisé en cas de résistance), dans le second cas, les créations doivent être détruites à vue. Des lance-grenades MGL XRGL40 est disponible dans la mesure où l'équipement standard manque de puissance de feu. Est actuellement présent sur SCP-083-FR :

- Trois (3) chercheurs logés dans un bungalow situé à l'extérieur de SCP-083-FR.
- Quinze (15) agents de sécurité (dont l'agent █████, supervisant le personnel présent sur les lieux)patrouillant sur SCP-083-FR.
- Quatre (4) agents de sécurité (dont l'opérateur radio), chargés de surveiller SCP-083-FR via les caméras de surveillance et de maintenir le contact entre la zone de confinement et le Site-Aleph. Ces derniers opérant depuis une salle de surveillance aménagée dans un fourgon blindé garé à coté de l'emplacement où se situ SCP-083-FR.

Des agents de terrain et des membres du personnel de classe-D peuvent être réquisitionnés en cas de tests ou d'opérations extérieures.

Description : SCP-083-FR est une déchetterie d'une surface d'environ cinq (5) km², située en [DONNÉES SUPPRIMÉES] dans un lieu isolé. SCP-083-FR a été installé le ██/██/████ et fut fermé puis interdit d'accès par la Fondation huit (8) années plus tard suite à la découverte des effets anormaux s'y produisant. L'ancien propriétaire des lieux, P███ M████████, est portée disparu et est actuellement recherché.

En apparence, SCP-083-FR ne se dissocie pas d'une déchetterie normale. La Fondation a néanmoins découvert que SCP-083-FR peut créer des répliques d'animaux animées à partir des déchets le composant, ceux-ci étant solidement fixés en eux pour une raison encore inconnue. Le comportement de ces créations varie selon l’espèce représentée (les créations de SCP-083-FR semblent se comporter comme des espèces quelconques hormis qu'elles ne semblent ne pas chercher à se reproduire ou à s'alimenter). SCP-083-FR ne peut cependant créer qu'une seule réplique par jour. Il a été découvert que ces mêmes répliques sont incapables de quitter SCP-083-FR, quand cela arrive, les déchets jusqu'ici collés entre eux se détachent subitement, entraînant la destruction de la création en question. La Fondation a relevé cent cinquante six (156) créations de SCP-083-FR dont une (1) gardée en vie suite à la demande de plusieurs chercheurs de niveau trois (3) et quatre (4).

Il a également été découvert que le centre de SCP-083-FR (d'une surface de cent (100) m² et actuellement entouré de murs grillagés de quatre (4) mètres de hauteur), accélère le processus de fabrication des répliques si un être vivant se déplace dessus, passant d'une réplique par jour à deux répliques par minute. Ces créations se sont aussi révélées d'une nature extrêmement hostile envers les membres du personnel présents sur SCP-083-FR (voir addendum).

Il a également été observé que SCP-083-FR semble repousser toute forme de vie, il ne contient aucun déchet d'origine organique. Des morceaux de fruit y ont été jetés, mais une réaction de nature encore inconnue a entrainé la dégradation rapide de ces derniers (ils se sont entièrement décomposés en seulement quelques secondes).

SCP-083-FR peut créer des répliques de n'importe quelle espèce animale ayant vécue sur la terre, y compris les espèces éteintes. La cent-troisième (103ème) création de SCP-083-FR semblait être une réplique de Megalosaurus bucklandii (cette dernière ayant causé la mort de cinq membres du personnel). Les chercheurs présents sur les lieux ignorent encore si SCP-083-FR est capable de créer des répliques d'Homo sapiens. Il semblerait tout de même que SCP-083-FR ne crée uniquement des répliques de vertébrés terrestres.

Addendum : Durant la première exploration de SCP-083-FR, réalisée par trois (3) chercheurs, dix sept (17) agents de sécurité, l'agent de terrain ayant informé la Fondation de l'existence d’éventuelles effets anormaux sur SCP-083-FR ainsi que quatre (4) classe-D. L'un des agents de terrain a pénétré le centre de SCP-083-FR, cela a déclenché une réaction qui réveilla, en l'espace de dix (10) minutes, une meute d'une vingtaine de répliques de Canis canis. Ces dernières ont attaqué et provoqué la mort de trois (3) des classe-D, neuf (9) des agents de sécurité et l'un des chercheurs. Suite à cela, la Fondation a décidé de condamner le centre et d'exterminer les créations de SCP-083-FR, une seule est actuellement maintenue en vie, nommée SCP-083-FR-A.

SCP-083-FR-A :
Espèce représentée : Rattus norvegicus ou rat d'égout.
Statut : Maintenu en vie dans une cage pour rongeur domestique classique à l’intérieur d'un bungalow faisant office de laboratoire mobile situé dans l'enceinte de SCP-083-FR.
Autre : Le sujet se comporte comme un rat domestique normal et semble s'être attaché au Dr ██████.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License