SCP-079-FR
notation: +32+x

Objet # : SCP-079-FR

Niveau de Menace : Vert

Classe : Sûr

Procédures de Confinement Spéciales : Une zone d'un rayon de dix (10) kilomètres autour de SCP-079-FR doit être déclarée réserve naturelle d'une espèce rare de bison européen et interdite d'accès. La zone doit être grillagée et placée sous surveillance radar, des panneaux d'avertissement doivent être disposés et un poste de garde doit être mis en place afin de raccompagner tout individu civil ayant décidé d'ignorer les avertissements. Le survol aérien de la zone est prohibé.

Il est interdit de porter atteinte à l'intégrité physique des habitants de SCP-079-FR, que ce soit par balle ou par arme blanche.

Description : SCP-079-FR est un petit village situé dans la forêt de ██████████, en Pologne, aux coordonnées ██████°N, ██████°E.

De taille réduite, on y trouve de multiples bâtiments tels que des maisons à colombages, des boutiques, une écurie, une forge, un lavoir, un puits, etc.
Bien que ces bâtiments semblent anciens, ils ne correspondent à aucune époque précise et s'éloignent fréquemment des critères stylistiques d'autres bâtiments semblables à travers le monde.
De plus, de nombreuses anomalies architecturales confortent l'idée que ces bâtiments ne remplissent pas de fonction d'habitation, d'artisanat ou de commerce. Les portes ne ferment pas et ne sont dotées d'aucuns verrous, les fenêtres sont dépourvues de vitres, les cheminées et les gouttières ne sont pas ouvertes à leurs extrémités. Les maisons sont parfois dépourvues de pièces "vitales" telles que chambres, sanitaires ou cuisines, et ne montrent aucun signe d'habitation (nourriture, restes, matériel d'entretien…).

Cela s'explique par le fait que le village et ses habitants semblent exister tout à fait indépendamment.

forgeron.jpg

SCP-079-FR-21, "le forgeron".

SCP-079-FR est peuplé de trente-quatre (34) trente-cinq (35) entités, désignées par les appellations SCP-079-FR-1 à SCP-079-FR-34 -35.


Bien que ceux-là ressemblent à des êtres humains normaux, ils demeurent constamment debout dans la même position en toute condition. Ni les intempéries, ni la menace, ni la douleur ne les ont fait réagir jusque là. Ils ne semblent pas non plus avoir besoin de se sustenter ni de respirer, et leur immobilité ne semble pas provoquer chez eux les crampes, abimements ou diminutions de la masse musculaire que l'on pourrait attendre d'une telle condition. L'étude d'échantillons de tissus organiques prélevés sur eux révèle pourtant qu'ils sont bels et bien en vie et sujets au vieillissement.

Les entités ne manifestent aucun signe de fonctionnement cardiaque ou de pouls. Leur sang semble pourtant continuer de circuler, plus lentement mais de manière continue.

Après examen électro-encéphalographique (EEG), leur activité cérébrale serait proche de celle d'un humain plongé dans un coma léger.

A moins d'une interaction humaine, les entités demeureront parfaitement immobiles et immuables. Aucune force extérieure ne semble pouvoir les faire bouger. Une tractation de SCP-079-FR-15, "Le bûcheron", à l'aide d'un 4x4 Hawkai (pour une force de traction supérieure à 4500 N) a été tentée, sans aucun résultat.

Les entités restent toutefois aussi sensibles aux blessures par balle ou par lame que n'importe quel être humain. En cas de blessure, la plaie s'infectera normalement et se gangrènera, aboutissant au détachement des parties pourries du corps de l'entité. Cela ne semble en rien affecter l'intégrité physique du blessé : SCP-079-FR-03, "Le garde n°2", qui fut accidentellement coupé au niveau de la hanche par l'Agent ██████, a aujourd'hui perdu ses deux jambes et le bas de son abdomen faute de soins. Il n'en conserve pas moins sa position dans l'espace (son tronc "flottant" au dessus du sol) et continue à agir et à parler de la même façon qu'il le faisait précédemment.

En cas d'interaction humaine, les habitants de SCP-079-FR réagiront en entamant le dialogue et en exécutant des actions prédéfinies. Lors d'un dialogue, ceux-ci ne semblent connaitre qu'un choix limité de phrases prédéfinies, qu'ils réciteront lorsque celles-ci seront cohérentes avec les propos de leur interlocuteur. Si l'interlocuteur tient un discours trop éloigné des répliques préconçues pour que l'entité puisse y répondre, celle-ci récitera une phrase prédéfinie lui disant qu'elle ne comprend pas ou lui demandant de répéter la question.

Un schéma détaillé des possibilités de questions-réponses pouvant être posées aux entités est disponible auprès du Dr. Ambrozy.

Une fois le dialogue entamé, les entités commenceront à proposer des objectifs à accomplir à l'interlocuteur. Seuls trois de ces objectifs ont été atteints à ce jours, les autres restant impossibles, soit parce que la demande était trop irréaliste (aller chercher un objet qui n'existe pas ou n'est pas présent au lieu précisé) soit parce que [DONNÉES SUPPRIMÉES]. Lorsqu'un objectif exige d'aller demander un objet à une autre instance, celle-ci mimera l'acte de remettre l'objet tout en gardant les mains vides. Il est supposé que c'est parce que l'objet initial n'existe qu'en un seul exemplaire et a déjà été remis une première fois à quelqu'un d'autre. Remplacer l'objet par un autre objet de même nature ne fonctionnera pas.

Les demandes impliquant de s'enfoncer dans la forêt ne doivent en aucun cas être suivies. S'aventurer dans la forêt en ayant déclaré refuser d'accomplir l'objectif ne représente cependant aucun risque.

Un quadrillage pointilleux et une battue de la zone ont révélés que la forêt aux alentours du village était vide de toute forme de vie animale de taille supérieure à celle d'un insecte. Des traces de pas et d'excréments ont pourtant été découvertes, trahissant l'existence de loups blancs, de sangliers, d'oiseaux d'une taille anormalement élevée, d'insectes ou d'arachnoïdes géants ainsi que de [DONNÉES SUPPRIMÉES] et [DONNÉES SUPPRIMÉES].

Addendum : Après enquête, tous les habitants de SCP-079-FR semblent correspondre aux profils de différentes personnes déclarées portées disparues en Pologne ou en Biélorussie. Huit (8) d'entre elles travaillaient pour le studio d'édition vidéo-ludique [DONNÉES SUPPRIMÉES]. Les autres ont toutes été portées disparues dans un laps de temps allant de la fermeture du studio en question (en 20██) à nos jours.

lavandière2.jpg

SCP-079-FR-18, "la lavandière" en état de dialogue. Notez les traces sur son poignet.

Incident 079-18 :

Le ██/██/20██, SCP-079-FR-18, "La lavandière", a été observée reprendre partiellement contrôle d'elle-même. Alors que son corps restait parfaitement immobile et agissait comme d'habitude lors d'une interaction, son bras droit se mit à s'agiter dans le vide puis commença à tâtonner pour trouver son poignet gauche et commencer à le griffer jusqu'au sang. L'action dura une minute et huit secondes (1min 08), après quoi son bras revint à son état habituel.

Depuis cet incident, SCP-079-18 a été revue régulièrement en train de se griffer le bras, au rythme d'environ une griffure tous les vingt-quatre jours. A terme, il s'avéra qu'elle tentait d'écrire les mots "pomóż mi", traduisibles par "aidez moi" en Polonais.

Il est demandé au personnel présent sur place de désinfecter les griffures que SCP-079-18 s'auto-inflige afin d'éviter tout gangrène susceptible de réitérer l'accident de SCP-079-03.

Incident 079-34 :

Le ██/██/20██, SCP-079-FR-34, "L'alchimiste", a été observé reprendre partiellement contrôle de lui-même. Alors que son corps restait parfaitement immobile et agissait comme d'habitude lors d'une interaction, il a manifesté les signes d'une grande agitation oculaire, jetant des regards affolés autour de lui puis suivant fixement du regard les agents de la Fondation qui tentèrent d'entrer en contact avec lui. Des larmes coulèrent des yeux de SCP-079-FR-34 durant deux heures et trente-six minutes (2h 36), après quoi il retourna à son état habituel. Aucune autre reprise de contrôle n'est à signaler depuis.

Incident 079-21 :

Le ██/██/20██, SCP-079-FR-21, "Le forgeron", reprit partiellement contrôle de sa voix en plein dialogue avec l'Agent ████████. L'incident dura deux minutes et vingt secondes (2min 20) avant que SCP-079-FR-21 ne retrouve son état habituel.

Incident 079-00 :

noir.jpg

Meilleure photographie disponible actuellement de "l'homme en noir".

Un individu en robe médiévale noire a été observé errant dans la forêt aux alentours du village et observant les troupes de la Fondation le ██/██/20██, le ██/██/20██, le ██/██/20██ et le ██/██/20██. Il n'a toujours pas été capturé et son identité, tout comme sa nature, demeurent inconnues.

Les recherches suivent leur cours. Bien qu'il puisse s'agir d'un élément extérieur, il doit toutefois être envisagé que cet individu puisse faire partie intégrante de SCP-079-FR, voire en être son instigateur, et puisse donc être particulièrement dangereux.

En cas de rencontre, il est préconisé de le capturer vivant.

Incident 079-01 :

Le ██/██/20██, un graffiti a été découvert sur le mur du poste de garde à l'entrée du village. Il y était écrit "0.7.6, poprawione błędy" en Polonais, traduisible par "0.7.6, bugs corrigés". De nombreux objets ont été ajoutés pendant la nuit, parmi lesquels les "consommables" utiles à l'exécution de certains objectifs, comme par exemple vingt (20) bouteilles "d’Élixir Miracle" de SCP-079-FR-06. La substance rouge avec laquelle le graffiti a été écrit est inconnue. Les gardes en surveillance la nuit précédente assurent n'avoir vu personne s'introduire dans le village.

Incident-079-02 :

Le ██/██/20██, soit trois semaines après l'incident-079-Epsilon-15, un nouveau graffiti a été découvert, sur le mur de la forge cette fois. Il y était écrit "1.0.0, Twoja księżniczka jest w innym zamku" en Polonais, traduisible par [DONNÉES SUPPRIMÉES À LA DEMANDE DU DR. AMBROZY].

À tous les membres du personnel qui sauraient lire le Polonais, je vous demande de ne pas chercher à interpréter ce message. L'inquiétude ici est déjà assez forte sans que des rumeurs pernicieuses ne viennent faire paniquer nos agents. Oui, SCP-079-FR est le seul cas existant. Non, il n'y a pas de 'contamination' ni aucune raison de s'inquiéter. La classe Sûr demeurera.
-Dr. Ambrozy

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License