SCP-077-FR
notation: +3+x

Objet # : SCP-077-FR

Niveau de Menace : Vert

Classe : Sûr

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-077-FR-1 ainsi que le support d'expérimentation de SCP-077-FR-2 (actuellement un disque Blu-Ray) doivent être conservés dans un coffre doublement verrouillé (serrure et code) de la zone de stockage du Site-██. La clé et le code sont en la seule possession du responsable de l'objet, actuellement le Dr Avanessian. L'accès à SCP-077-FR et le visionnage de SCP-077-FR-2 sont réservés aux membres du personnel de niveau 2 minimum et sont soumis à l'approbation écrite du responsable. Le Dr Avanessian s'assurera de la présence des deux objets à l'intérieur de leur coffre sur une base quotidienne ou sur alerte du Comité Soleri selon le protocole ci-dessous décrit.

Par dérogation, le Comité Soleri peut librement et à tout instant accéder au coffre et utiliser son contenu. À cette fin, le Comité dans son ensemble doit être en permanence en possession d'une et une seule clé, et chacun de ses membres doit connaître le seul chiffre du code correspondant exclusivement à sa spécialité. Le Comité doit en permanence s'assurer d'être en possession de cette clé ; son absence doit être considérée comme une brèche de confinement et immédiatement reportée au Dr Avanessian pour vérification de la présence des objets à l'intérieur du coffre.

Si, au cours de la vérification quotidienne ou à la suite d'une alerte du Comité Soleri, au moins l'un des deux objets ne se trouve pas à l'intérieur du coffre, la FIM Epsilon-7 « Hommes en Noir » devra se mettre immédiatement à leur recherche ainsi qu'à celle de toute fuite d'information relative à SCP-077-FR dans les médias. À l'issue de la récupération des objets, ou bien consécutivement à une alerte du Comité Soleri même si les deux objets sont toujours présents, la serrure du coffre devra être remplacée et un nouveau code généré. Tout individu non autorisé suspecté d'avoir pris connaissance d'une manière ou d'une autre du contenu ou des implications possibles de l'artefact doit se voir administrer un amnésique de classe C.

Description : SCP-077-FR-1 est un objet de plastique noir ressemblant sensiblement à une carte micro-SD, si ce n'est pour l'absence de connecteur. Après de minutieuses recherches, il a été déterminé que l'objet est un support de stockage numérique de capacité a priori illimitée sur lequel est enregistré un unique "fichier" vidéo, SCP-077-FR-2. Du fait de la fragilité de la technologie spécifique développée par les équipes de rétro-ingénierie de la Fondation afin d'accéder au contenu de la "carte", SCP-077-FR-2 a été copié sur un disque Blu-Ray quadruple-couche. Une nouvelle copie depuis le support original vers un disque HVD est à réaliser dès que ce dernier sera techniquement et financièrement accessible et fiable, afin de permettre le visionnage du film avec une compression minimale.

La vidéo, d'une durée de 1 heure 17 minutes et 34 secondes et originellement d'une très haute résolution, approximativement équivalente à la technologie 8K (la copie d'expérimentation a été compressée afin de pouvoir être aisément stockée sur les supports terrestres actuels), représente vraisemblablement un film documentaire concernant une civilisation extraterrestre ou extra-dimensionnelle.

Ce film, qui ne comporte ni voix off ni interview, et dont la bande audio se révèle être composée exclusivement d'ambiances sonores cohérentes avec les images, est formé d'une série de plans fixes ou travellings et est supposé faire partie d'une plus vaste série de productions présentant de manière exhaustive la civilisation en question, l'instance présente se focalisant sur son habitat et son développement sociologique. Une transcription détaillée du film est disponible pour tous les membres du personnel de niveau 2 minimum sur simple demande auprès du Dr. Avanessian (documents 077-FR-T-001 à ███) à des fins d'information ; celle-ci transcrit l'essentiel des connaissances acquises grâce au visionnage de la bande.

Cette civilisation est composée de deux types d'organismes savants qui semblent cohabiter pacifiquement et dont la spécialisation apparaît bénéfique à l'efficacité globale du modèle :

  • le premier, SCP-077-FR-3, représentant visiblement la "classe ouvrière", a été décrit comme un humanoïde émacié aux traits amphibiens, de couleur vert pistache avec des variations possibles allant du vert émeraude au bleu azur, voire quasiment au blanc pour les individus les plus âgés. Ses yeux sont globuleux et jaunes et il maintient une position bipède mais courbée, les membres supérieurs pendant légèrement en avant du torse ;
  • le second, SCP-077-FR-4, supposé composer la "classe intellectuelle", est un organisme démesurément grand au crâne oblong et aux traits simiesques, mais à la peau gris ardoise et rugueuse. Ses yeux sont jaunes et intensément brillants. Malgré son absence de membres supérieurs, il maintient une parfaite bipédie.
  • une troisième espèce, SCP-077-FR-5, apparaît occasionnellement à l'image, elle est généralement définie comme une pieuvre terrestre vert absinthe possédant une demi-douzaine de petits tentacules émanant du visage, encadrés par des yeux rouges, et semble n'être capable de bipédie que grâce à un exosquelette artificiel. Cette espèce se caractérise par ses facultés intellectuelles nettement amoindries, sans que l'on ne puisse déterminer si cette caractéristique est naturelle ou procède d'une sélection, d'une modification ou d'un conditionnement de la part des deux espèces principales. Cette absence totale de libre-arbitre lui permet d'occuper des postes sensibles, par exemple au sein d'un chantier aérospatial, [DONNEES SUPPRIMEES] ou encore ce que la majorité des observateurs pense être un canon interplanétaire, là où des ouvriers "normaux" nécessiteraient une surveillance permanente afin d'éviter toute déviance dans leurs comportement ou production.

Ces trois espèces vivent principalement dans des "arcologies" de verre, villes verticales d'un diamètre estimé à plusieurs kilomètres et d'une hauteur considérable, estimée à ██ kilomètres minimum pour les plus développées. Ces villes sont entièrement hors-sol, ne reposant sur leurs éventuelles fondations (évidemment non visibles) que par un ou plusieurs super-piliers s'élevant jusqu'à environ 50 mètres au-dessus du sol. Certaines de ces arcologies sont établies au large des côtes.

Au sein de ces arcologies sont présentes, réparties de manière optimale par strates dans les trois dimensions, toutes les structures nécessaires à la vie : habitation, commerce, services, administration, production industrielle et agricole, reliées par un dense réseau interne de transports automatisés aussi bien horizontaux que verticaux. Ces productions atteignent un niveau technologique et écologique bien au-delà des capacités actuelles et projetées de l'humanité : la totalité de l'industrie (y compris agroalimentaire) est entièrement basée sur la chimie, incluant la synthèse artificielle d'éléments chimiques sans utilisation visible de matières premières biologiques comme organiques, ainsi que le recyclage intégral des objets inutilisés et de l'énergie utilisée au cours de ces processus industriels.

Les complexes sont eux-mêmes interconnectés à l'aide de trains utilisant une technologie magnétique (ou similaire) circulant sur des viaducs à très grande vitesse. Le long de ces lignes ferroviaires se trouvent des avant-postes, toujours hors-sol, contenant tantôt des villages d'habitats sporadiques, tantôt ayant une fonction d'interface avec le milieu naturel, extrêmement bien préservé grâce à sa totale isolation vis-à-vis de la civilisation. L'aspect économique de ce peuple semble, paradoxalement, très peu développé : à aucun moment quelque indice indiquant l'existence d'argent ou de transaction financière n'apparaît. Bien qu'il semble être pacifique, il est tout de même à noter qu'il possède une importante industrie aérospatiale à visées militaires, même s'il n'est jamais question d'interaction avec une quelconque civilisation extérieure.

La biologie de la planète apparaît proche de celle de la Terre, basée principalement sur l'eau, bien que celle-ci apparaisse d'un bleu plus prononcé que la nôtre ; la flore semble être principalement chlorophyllienne ; la faune sauvage est abondante, et inclut notamment deux mammifères régulièrement observés :

  • SCP-077-FR-6, un quadrupède vert asperge assez semblable à SCP-077-FR-5 si ce n'est pour son absence totale de vision, au comportement menaçant en apparence mais au régime alimentaire strictement végétarien. Il possède également la possibilité de projeter des filins vers les branches des arbres afin d'y monter se nourrir de leurs feuilles ;
  • SCP-077-FR-7, un quadrupède dont les pattes sont groupées non par paires mais en croix, de couleur orange sombre sur le dos et aurore sur le ventre, à l'allure rappelant vaguement la girafe si ce n'est pour ses dimensions bien plus modestes, et dont le cou courbé à 180° formant un arc vers l'avant se termine par un long bec horizontal. Très rapide, il fut apparemment jadis monté tel un cheval.

Addendum 077-FR-01 : SCP-077-FR-1 fut récupéré le 13/05/2008 sur le chantier d'extension du Site-██. Un Classe-D utilisé en tant qu'ouvrier sur le chantier identifia, lors de sa pause déjeuner, l'artefact en voulant ramasser sa canette de boisson tombée sur le sol fraîchement retourné. Il en référa au Dr. Scrab, alors directeur du Site-██, venu superviser les travaux, qui fut immédiatement convaincu de la nature anormale de l'objet. Dr. Scrab le confia alors à son adjoint, Dr. Avanessian, qui le transmis au département de rétro-ingénierie de la Fondation. Au bout de presque six ans de travaux, la nature de l'objet fut enfin déterminée et un appareil fut élaboré afin d'extraire son contenu.

Addendum 077-FR-02 : Les résultats des premiers travaux de recherche transmis aux administrateurs concernant le contenu de la bande vidéo les ont convaincus de donner une importance élevée à son analyse. En effet, le niveau technologique de cette civilisation, dont il est impossible de savoir si la réalité correspond entièrement à la vision qui nous en est donnée, semble susceptible de causer une menace pour l'Humanité, menace renforcée par la ressemblance des lieux filmés avec l'environnement terrestre. Ainsi, le Dr. ████████ ayant visionné le document sur invitation du Dr. Avanessian, a émis l'hypothèse selon laquelle celui-ci serait [DONNEES SUPPRIMEES]. Afin de mener à bien ces recherches, par ordre des deux tiers des O5, le Projet Soleri doit être mis en œuvre dès que possible. Il doit impliquer un Comité composé d'experts de six spécialités différentes (astronomes, ufologues, biologistes - dont exobiologistes -, ingénieurs, professionnels de l'audiovisuel et du marketing) destiné à rechercher toute preuve de l'origine de l'artefact et à élaborer des hypothèses quant à celle-ci.

Addendum 077-FR-03 : Parmi les avancées les plus significatives du Projet Soleri à ce jour, il est à noter, à ██ minutes ██ secondes, un plan semblant prendre place dans un musée où est observable [DONNÉES CORROMPUES] extraterrestre, extradimensionnelle ou temporelle.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License