SCP-076-FR
notation: +6+x
SCP.Jpeg

SCP-076-FR juste avant sa récupération.

Objet #: SCP-076-FR

Niveau de menace : Bleu

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-076-FR doit être isolé dans un conteneur en plomb de cinquante (50) centimètres cube et de deux (2) centimètres d'épaisseur, lui-même contenu dans une cellule de confinement de deux (2) mètres de côté en béton armé. Depuis l'incident 076-FR-1, le conteneur en plomb doit être recouvert d'une coque en tungstène d'un virgule cinq (1,5) centimètres d'épaisseur. Tous les six mois, un cylindre contenant soixante quinze (75) grammes d'uranium 238 de qualité industrielle, soit faiblement enrichi (4% d'uranium 235) doit être introduit dans le conteneur, les radiations produites par l'uranium empêchant l'objet d'utiliser ses propriétés anormales. Un garde armé doit se trouver en permanence devant la porte de la cellule.

Description : SCP-076-FR est un objet rectangulaire de 10x7x3 cm fait de laiton, de cuivre et d'acier, composé de nombreux rouages et d'une mécanique complexe. Le mécanisme semble totalement bloqué tant que l'objet ne rentre pas en action.
Il est possible de démonter entièrement l'objet. Cependant, une fois démonté, ses composants ne présentent plus aucune propriété anormale. Si une pièce est retirée ou remplacée, l'objet perd ses propriétés anormales.

L'objet est neutralisé par les rayonnements alpha produits par l'uranium. Si aucune radiation n'empêche SCP-076-FR de fonctionner, le mécanisme s'enclenchera une fois par jour, à une heure aléatoire. Une fois le mécanisme enclenché, la mécanique de l'objet va fonctionner durant trente (30) minutes. Durant cette période, l'objet est capable de s'échauffer jusqu'à une température maximale de ████ degrés Celsius, sans que l'objet lui-même ne soit altéré. La cause de cette capacité à résister aux chaleurs extrêmes est inconnue, SCP-076-FR étant pourtant composé de métaux standards, et sa mécanique étant aussi très fragile (des rouages, qui ont pu être remis en place facilement, tombèrent de l'objet lors d'un test).

Si une personne touche l'objet hors confinement et qu'il n'a pas encore fonctionné de la journée, cette personne sera ciblée par SCP-076-FR.

Une fois les trente (30) minutes passées, les plans détaillés d'un bâtiment, de forme et de taille aléatoire, seront insérés dans l'esprit d'une personne dans un rayon de vingt (20) kilomètres. La personne ressentira ensuite un besoin compulsif de concrétiser ces plans, mettant tout en œuvre pour y arriver. Cela comprend : de l'agressivité envers quiconque essaie d'empêcher la personne de construire le bâtiment, une baisse de l'alimentation et du temps de sommeil ainsi qu'une socialisation fortement dégradée.
Les effets principaux de SCP-076-FR surviennent lorsqu'une personne termine la construction du bâtiment : si la personne a respecté à la lettre les plans de l'objet, le bâtiment se comportera d'une manière défiant souvent des lois physiques. Il a été observé (liste non-exhaustive) : de la lévitation, une quasi-indestructibilité, une résistance à la pression défiant tous les matériaux connus, une capacité à produire de l'oxygène, etc.

La raison des propriétés anormales des bâtiments créés à partir des plans de SCP-076-FR est inconnue. En effet, les bâtiments sont toujours construits avec des matériaux basiques et rien ne leur permet en apparence d'avoir ces propriétés. Les bâtiments produits par SCP-076-FR ne sont que très rarement d'une grande complexité. Des parties complexes, comme des fenêtres, des portes ou des meubles ne sont que très rarement observées.
Cependant, il a été observé que les plans de SCP-076-FR ne sont pas toujours ceux de bâtiments à échelle humaine. Des objets, de tailles et de formes aléatoires, sont parfois schématisés par l'objet. Ces objets sont aussi soumis aux mêmes propriétés anormales aléatoires que les bâtiments « classiques ».

La nature hautement imprévisible des tests avec SCP-076-FR le rend dangereux à manipuler, ce pourquoi les tests ne peuvent être effectués qu'avec l'autorisation du directeur du site Aleph.

Des tests ont montré que seule la prise d'un amnésique de classe C est capable d'effacer les plans de l'esprit du sujet.

Une corrélation entre l'intelligence et la créativité d'un sujet et la complexité du bâtiment schématisé a été démontrée. Ainsi, plus une personne est intelligente et créative, plus le bâtiment sera complexe et vaste.

Incident 076-FR-1 : Le ██/██/2014, l'équipe de confinement se trompa dans les dosages d'uranium nécessaires à SCP-076-FR, ce qui eût pour conséquence une activation de l'objet le ██/██/2015, environ cinq (5) mois après l'erreur. L'objet s'échauffa jusqu'à une température de ████ degrés Celsius, provoquant la fonte du conteneur en plomb. Un habitant du village de ███████, proche du site Aleph, fut affecté par les effets de SCP-076-FR. Le bâtiment construit par le sujet était capable de [DONNÉES CENSURÉES]. Le bâtiment fut détruit et les témoins se virent administrer des amnésiques. Une couche supplémentaire en tungstène fut ajoutée au conteneur pour éviter la fonte de celui-ci en cas d'incident et faciliter le re-confinement.

SCP-076-FR fut récupéré en Italie du Nord, le ██/██/2014. L'objet a été découvert par l'agent ██████, sous le déguisement d'un employé d'une des entreprises fictives contrôlées par la Fondation.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License