SCP-073-FR
notation: +2+x

Objet # : SCP-073-FR

Niveau de Menace : Jaune

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-073-FR doit être confiné dans un terrarium de 30 x 30 x 15 m en verre pyrex possédant un système de thermorégulation pouvant maintenir son contenu à 10 °C, l'injection automatique d'un pesticide dans le terrarium doit être faite toutes les semaines afin de contrôler le développement de ses occupants, un changement de la solution utilisé est obligatoire entre chaque contrôle pour éviter une adaptation à l'agent chimique employé, le terrarium doit être entouré d'un système d'incinération afin de limiter la propagation de ses habitants en cas de brèche, ce dernier couvrant une zone de 3 mètres de diamètre autour du terrarium, des murs en béton armé d'une épaisseur de 10 cm entourent le confinement principal et l'incinérateur. SCP-073-FR devra être nourri avec une solution à base de sucre et d'eau une fois par mois.

Description : SCP-073-FR est une espèce de fourmis appartenant au genre Dinoponera, mais ayant été identifié actuellement comme une espèce nouvelle et non connue. SCP-073-FR se regroupe en colonies fixes et composées d'une centaine d'individus en moyenne (████ au maximum, voir addendum de récupération).

SCP-073-FR est hiérarchisée en plusieurs castes sans reine pondeuse, la ponte peut être possible chez toutes les fourmis "ouvrière" mais uniquement faite par l'ouvrière la plus dominante de la colonie, qui pour garder ce rôle, soumettra toutes les fourmis via l'emploi de phéromones et de blessures physiques.

Les éléments ayant abouti à la classification en SCP de cette espèce de fourmis sont une agressivité extrême envers tout être vivant qui n'est pas de leur espèce, manifestée par des attaques régulières de la faune et de la flore dans un rayon de plusieurs kilomètres autour du nid, avec l'emploi de leurs mandibules, de jets d'acide formique, et d'un arsenal biologique adapté à l'espèce que la fourmilière veut détruire, couplé à une capacité d'adaptation a l'environnement anormalement rapide.

Représenté actuellement par 158 castes différentes (ce nombre inclus les castes détruites ou observées en dehors des individus confinés a la fondation). Ayant chacune, un système offensif unique pouvant comprendre des mécanismes inconnus du monde animal et étant considérés dans certains cas comme défiant les notions de la physique contemporaine tel que:

-SCP-073-FR peut survivre plusieurs mois sans boire et sans manger.

-Une résistance de plusieurs jours (██) dans le vide est possible.

-SCP-073-FR peut survivre a des agents chimiques tels que l'acide borique, la javel et à des solutions contenant ± 70 % d'acide sulfurique.

-Des pressions en caisson hyperbare pouvant allant jusqu'à 50 bars ont été tolérées par SCP-073-FR.

SCP-073-FR peut aussi survivre dans tous les biomes présents sur Terre. SCP-073-FR a été vu avoir un développement normal en milieu polaire avec des températures pouvant se situer à -50°C, ainsi que dans un milieu désertique avec des pics de chaleur atteignant 50 °C

Ces paramètres rendent SCP-073-FR apte à causer la disparition à une échelle de plusieurs kilomètres toute forme de vie en dehors de son espèce, ainsi que les formes de vie unicellulaires inutiles à son développement, l'attaque d'une espèce par SCP-073-FR commence par des assauts peu fréquents chez les individus ciblés qui peuvent s'apparenter à une phase d'analyse, SCP-073-FR présentant aucune anomalie chez les ouvrières par rapport à des Dinoponera normales à ce stade-là.

Après les premières attaques sur l'espèce ciblée, le comportement de SCP-073-FR changera une fois l'espèce suffisamment étudiée, la femelle alpha pondra des œufs ayant des propriétés et des systèmes d'attaques exploitant les faiblesses de l'animal ou de la plante ciblée.

Une fois les œufs éclos et les fourmis devenues adultes, elles détruiront les individus précédemment touchés par SCP-073-FR, ainsi que les individus environnants. Une fois l'espèce éteinte autour du nid, SCP-073-FR mangera les individus tués et attaquera l'espèce suivante, désignée par la reine, SCP-073-FR n'attaquera qu'une espèce à la fois, malgré tout on peut remarquer que l'évolution des eucaryotes unicellulaires et des procaryotes est freiné pour des raisons inconnues autour de SCP-073-FR.

Une fois toute forme de vie détruite autour du nid, SCP-073-FR se mettra en hibernation en effectuant périodiquement des patrouilles autour de son nid, dès que la présence d'aucune forme de vie est confirmé autour du nid, les fourmis sortant de la caste des ouvrières communes mourront via un mécanisme basé sur la perception qui sera plus stimulée par la présence de matières organiques et qui de ce fait déclenchera une toxine dans le corps de l'individu. Si aucune espèce est ciblée par SCP-073-FR, l'ouvrière dominante pondra des individus n'appartenant à la caste des ouvrières normales.

Addendum de récupération :

SCP-073-FR a été localisé le 29/11/198█ dans la forêt guyanaise aux coordonnées [REFUSÉ]
Le signalement a été fait par des scientifiques en expédition disant avoir remarqué la disparition de plusieurs tribus dans la région, ses faits ont été aussi relatés par des tribus présente sur place, selon les deux sources ci dessus, la cause de ses disparitions aurait été due à des fourmis █████. Une unité de recherche a été envoyée sur les lieux peuplé par les anciennes communautés, la confirmation de la mort de █ tribus a été faite, l'analyse des échantillons de ███████, de végétaux et du sol n'a relevé aucune forme de vie pluricellulaire et une présence de bactéries très faible, les lieux où les tribus étaient situées se sont montrés stériles, la flore n'était plus vivante.

L'exploration de cette niche écologique éteinte a permis la découverte de SCP-073-FR, une récupération a été tentée via la diffusion de la molécule ████ à l'échelle locale, sans effet sur SCP-073-FR, l'agressivité de la colonie de SCP-073-FR a obligé un retrait immédiat des agents de récupération. L'équipe affectée à cette mission a conçu un protocole visant à déterminer comment récupérer SCP-073-FR sans risque humain, des patrouilles aériennes permettant l'analyse du milieu on été effectuée, une fois que le milieu a été étudié, la récupération a été retentée :

< Début de l’enregistrement >

Transcription audio entre l'équipe de récupération LC-4 et l'avant poste "Gemini" situé a ██ kilomètres des lieux

Équipe de récupération LC-4 : Équipe LC-4 sur fréquence radio Delta-B, vous nous recevez ?

Gemini : Cinq sur cinq, à vous.

Équipe de récupération LC-4 : Nous sommes dans la zone indiquée par le protocole de récupération, nous allons procéder à la diffusion d'un ultrason dès que le contact sera confirmé avec SCP-073-FR.

Gemini : Parfait. Notre drone a localisé le centre de la structure abritant SCP-073-FR, vous pouvez continuer votre progression, aucun élément perturbateur n'a été localisé. Nous allons faire rentrer à la base notre UAV.

Équipe de récupération LC-4 : Reçu, nous allons nous rapprocher….*un cri d'origine humaine est entendu*. Attendez, nous avons code jaune, personnel blessé, un de nos individus est à terre !

Gemini : Continuez, veuillez décrire son état physique, LC-4 à vous.

équipe de récupération LC-4 : C'est planté dans son ventre, on dirait un javelot…-Inintelligible- Contact confirmé…-Inintelligible-

Gemini : Répétez.

Équipe de récupération LC-4 : -Inintelligible- Retrait immédiat, formation rapprochée exigé…-Inintelligible-…Ils ont des harpons sur leur dos je crois, attendez !

Gemini : Reçu, avez-vous d'autres éléments ?!

Équipe de récupération LC-4 : -Inintelligible- *des cris sont entendus* -Inintelligible-

Gemini : Équipe de récupération LC-4 vous me recevez ? Veuillez vous manifester, fréquence Delta-B à vous ? Vous me recevez ?! Putain, bouclez le secteur sur un rayon de ██ kilomètres, Aldébaran prenez le relais sur la fréquence Delta-B !

< Fin de l’enregistrement >

La suite des évènements ont conduit à la perte de l'équipe de récupération LC-4. Par la suite, la diffusion d'un pesticide plus puissant par voie aérienne a permis d'éliminer les individus adultes de SCP-073-FR présent sur place. Une équipe de nettoyage a également pu éliminer les traces de la mission et a repeuplé la forêt avec des espèces locales, une deuxième mission est parvenue dans des conditions optimales, la capture des œufs de SCP-073-FR qui n'ont pas été affectés par le pesticide dû à des raisons inconnues.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License