SCP-073
notation: +28+x

Objet # : SCP-073

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-073 doit être maintenu dans une cellule de deux (2) pièces meublées uniquement avec des objets et du mobilier non-organiques, ainsi qu'une salle de bain. Il est permis au sujet de se promener librement dans les installations et de manger à la cantine principale. Un appareil de localisation a été attaché à SCP-073 et ne doit pas être enlevé. Il est refusé au sujet d'avoir des contacts avec la surface, ainsi que de quitter les installations. Le sujet n'a pas la permission d'avoir de contact avec des SCP de type plante, quelles que soient les circonstances. Ne pas utiliser la violence à l'encontre de SCP-073, quelles que soient les circonstances.

SCP-073 est actuellement maintenu au Site-17.

Description : SCP-073 semble être un homme d'origine Arabe ou Moyen-Orientale à la peau fortement bronzée, d'une trentaine d'années, mesurant 185 cm et pesant 75 kg, aux cheveux noirs et aux yeux bleus. Les bras, jambes, colonne vertébrale et omoplates du sujet semblent avoir été remplacés par des versions artificielles en métal de facture inconnue. Le sujet n'en prend conscience que quand on le lui fait remarquer, et déclare qu'il ne sait ni pourquoi, ni quand, ni comment ces remplacements furent effectués, ajoutant qu'il les possède depuis aussi loin qu'il s'en souvienne. Un symbole est gravé sur le front du sujet, qui apparaît être d'origine Sumérienne. Le symbole n'est pas traduit à ce jour, et le sujet semble être affligé quand le symbole est mentionné, refusant d'en parler. Le sujet n'a pas besoin de manger et de boire de façon régulière, mais est strictement carnivore en raison de ses effets sur les plantes.

SCP-073, qui se présente comme "Caïn", est en général poli et cordial avec ceux qui lui parlent, bien qu'il soit décrit comme étant froid et quelque peu mécanique dans son discours. Il est très serviable, et apprécie aider le personnel pendant son travail quotidien, quoi que cela puisse être. Il possède une connaissance détaillée d'événements historiques anciens et récents, et des langues les plus couramment parlées dans le monde, y compris celles ayant disparues. Le sujet a affirmé avoir une mémoire photographique, se rappelant mot pour mot de tous les textes d'un dictionnaire de huit cents pages qu'il a parcouru en une minute trente. Il a dépassé la moyenne dans tous les tests d'intelligence qui lui ont été donnés.

La présence de SCP-073 est nocive à toute forme de vie ayant poussé en terre, causant la mort de ces formes de vie dans un rayon de vingt (20) mètres. Tous les sols ayant été foulés par SCP-073 sont devenus stériles en l'espace de deux (2) semaines et sont incapables de façon permanente de donner la vie. Tous les dérivés de produits qui ont poussé en terre, tel que le bois et le papier, pourrissent et se désagrègent immédiatement au toucher de SCP-073. D'autres produits concernés comprennent tout ce qui a poussé de façon hydroponique.

Toute violence dirigée à l'encontre de SCP-073 renvoie les dommages qui lui sont infligés directement vers l'agresseur, bien que SCP-073 reste visiblement indemne. Ceci s'applique à tout dommage dirigé vers SCP-073. Les tentatives d'obtention d'échantillons de peau et de sang se sont révélées inutiles: quand la procédure fut amorcée, le membre du personnel réalisant l'opération ressentit tout ce qui était pratiqué à SCP-073, et a fini avec un échantillon de sa propre peau ou de son propre sang, malgré le fait que "toute l'opération était uniquement dirigée vers SCP-073". Tout dommage indirect par le biais de matériel a aussi eu pour conséquence que la personne commettant l'action reçoive les blessures produites. Bien que SCP-073 ne reçoive aucun véritable dommage des traumatismes lui étant destinés, il a affirmé qu'il ressent quand même la douleur, et a poliment invité les chercheurs à s'abstenir de causer des actes trop nuisibles envers sa personne.

Notes supplémentaires : SCP-073 fut découvert au New York Police Departement en 19██, y ayant été emmené après avoir été retrouvé au milieu des corps de plusieurs membres d'un gang violent. SCP-073 raconta à la police que le gang avait essayé de se moquer de lui, puis s'était énervé et avait tenté de le tuer, aboutissant à sa propre fin. SCP-073 fut incarcéré, et considéré comme un "John Doe" quand le NYPD ne put trouver aucune information le concernant. SCP-073 fut porté à l'attention de la Fondation grâce à une routine d'inspection des "John Doe", et par conséquent remis à nos soins.

Addendum 073-1 : À la lumière de sa nature indestructible, de sa mémoire photographique et de sa bonne volonté, le haut commandement a estimé que toute information doit être "sauvegardé" par SCP-073, assurant ainsi qu'elle ne soit pas perdue dans l'éventualité d'une catastrophe. Alors que cette proposition a reçu des avis mitigés, SCP-073 a convenu pour sa part de garder le secret.

Addendum 073-2 : Lorsque des informations concernant SCP-076 furent portées à l'attention de SCP-073 pour "sauvegarde", le sujet a montré un caractère familier avec ces informations, bien que peu enclin à les retenir, malgré le fait qu'il ait déclaré déjà tout connaître à propos de SCP-076. Il a ensuite affirmé qu'il serait préférable pour tous les groupes impliqués qu'il ne rencontre pas SCP-076.

Addendum 073-3 : Un examen du métal non-identifié sur SCP-073 a suggéré qu'il s'agissait de cuprobéryllium, un métal connu pour avoir été utilisé par diverses cultures et entités anormales. Plus notablement, le cuprobéryllium est un composant trouvé dans SCP-1216, SCP-1427, SCP-2481 et SCP-2711. À la lumière de cette découverte, la Fondation entama des recherches avec pour objectif de retracer l'origine du cuprobéryllium et la façon dont il son usage s'est initialement répandu à travers le monde. Lorsqu'il fut sollicité, SCP-073 fut capable de fournir des informations suggérant que le cuprobéryllium provenait de la région du Middle East aux États-Unis, bien que le lieu d'origine exact reste à déterminer. Des recherches plus poussées sur l'origine du cuprobéryllium sont actuellement en cours.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License