SCP-063-FR
notation: +4+x

Objet # : SCP-063-FR

Niveau de menace : Jaune

Classe : Sûr

Procédures de confinement spéciales : SCP-063-FR doit être interdit d’accès aux civils et surveillé par au moins sept (7) officiers de sécurité. Des amnésiques de classe-A devront être administrés à toute personne ayant pénétré ce dernier. Seuls les membres de personnel de classe-D (qui doivent être formés en paléontologie) doivent être chargé de trouver de nouvelles instances de SCP-063-FR (recherches réalisées sur un terrain de 500 m²). En cas de découverte d'une potentielle nouvelle instance de SCP-063-FR, différents tests devront être réalisés sur le sujet afin de vérifier s'il s'agit en effet d'une nouvelle instance ou bien d'un fossile classique. Dans le cas où il s'agirait d'une instance de SCP-063-FR, celle-ci devra être immédiatement transférée au Site-Aleph détruite. Les fossiles classiques devront être gardés sur le site où se trouve SCP-063-FR après que la découvert de celui-ci soit recensée.

Les tests permettant de vérifier si un fossile découvert sur SCP-063-FR est une instance de ce dernier consistent à l'observation du comportement de plusieurs espèces animales lorsque ceux-ci sont en présence d'un de ces fossiles.

Étant donné que les instances de SCP-063-FR ne représentent aucune menace envers le personnel de la Fondation, les tests sur ces derniers sont totalement libres à condition que ceux-ci soient surveillés par un officier de sécurité.

Tout test sur les instances de SCP-063-FR doit être approuvé par au moins trois (3) chercheurs de niveau trois (3) et doit être réalisé dans un laboratoire surveillé par quatre (4) caméras de surveillance. La personne chargée des tests doit être accompagnée d'au moins un officier de sécurité. Aucun membre du personnel n'est autorisé à pénétrer seul l'enceinte du laboratoire où sont entreposées les instances de SCP-063-FR et ces dernières doivent en toutes circonstances être confinées dans le laboratoire.

Toute personne ayant été en contact avec les instances de SCP-063-FR doit être placée sous surveillance médicale pendant une semaine. Dans le cas où une instance se serait enfuie ou aurait été dérobée, le personnel du Site-Aleph devra être soumis aux consignes de sécurité suivantes :
- Les membres du personnel devront se déplacer en groupe composés d'au moins deux (2) personnes.
- Si l'instance est retrouvée, les officiers de sécurité devront impérativement ramener l'objet dans l’enceinte du laboratoire où les instances sont confinées.
- Toute personne portée disparue durant ces événements devra être considérée comme définitivement perdue.
Afin de limiter les risque qu'un incident de ce genre se reproduise, seul trois (3) instances de SCP-063-FR sont gardées intactes.

Description : SCP-063-FR est un site fossilifère situé dans la région de ██████, en France. Les premiers fossiles y furent découverts le ██/██/████. SCP-063-FR a été le lieu de multiples disparitions ainsi que de la découverte d'énergies fossiles (pétrole et charbon). La Fondation a appris l'existence de ces phénomènes que les chercheurs ont qualifié d'anomalies potentielles et de ce fait, de probables SCP .

Après que la Fondation se soit appropriée les lieux, les chercheurs présents sur le site ont pu détecter plusieurs anormalités chez les fossiles (principalement des restes de Pinophyta et d'Hylonomus) trouvables sur SCP-063-FR, ou plutôt chez les espèces animales entrant en contact avec ces derniers. Plusieurs membres du personnel ont remarqué que certains animaux se comportaient de la même manière qu'avec une espèce animale vivante lorsqu'ils étaient aux côtés des instances de SCP-063-FR (un agent de terrain a déclaré avoir vu un spécimen de Natrix natrix s'attaquer à une instance s'avérant être les restes d'un Hylonomus). En voyant cela, plusieurs chercheurs ont évoqué la possibilité que les instances de SCP-063-FR sont perçus comme étant toujours vivantes par les espèces animales.

Les instances de SCP-063-FR se sont également révélées être particulièrement actives et mobiles, elles sont capables de se déplacer mais ce phénomène n'a jamais pu être observé. La Fondation ignore si les instances de SCP-063-FR sont actives uniquement si personne n'établit de contact visuel avec eux.

Jusqu'à ce jour, les instances de SCP-063-FR ne semblent pas montrer d'hostilité envers le personnel de la Fondation.

La dangerosité des instances de SCP-063-FR a été découverte lors de l'incident-063-FR-1. Il semblerait que les instances de SCP-063-FR soient capables de provoquer une forme de méthanisation chez les êtres vivants, transformant la matière organique des sujets en énergie fossile. Le temps nécessaire ainsi que les conditions habituelles pour qu'une fossilisation soit réalisée ne semblent pas être nécessaires pour que les instances de SCP-063-FR puissent procéder à cela.

Incident-063-FR-1 : Quatre (4) jours après la découverte de SCP-063-FR et des réactions anormales des êtres vivants auprès de ces instances, la Fondation a pu extraire quatre-vingts-trois (83) fossiles de SCP-063-FR et les a transférés sur le Site-Aleph afin de vérifier si ces derniers sont affectés par l'anomalie. Une fois les tests achevés, cinquante quatre (54) de ces fossiles n'ont pas suscité l’intérêt des espèces animales présentes et ont donc été classés comme fossiles classiques, les autres fossiles ont été définis comme instances de SCP-063-FR.

Lors d'une vérification de l'état des instances de SCP-063-FR et du laboratoire où elles sont confinées, un officier de sécurité a aperçu que l'une d'entre elles était absente. Un contrôle a été réalisé auprès du dernier chercheur ayant pénétré le laboratoire mais ce dernier n'était pas en possession de l'instance. Celle-ci a été retrouvée environ une heure après que sa disparition fut signalée et dans la chambre personnelle du Dr. ██████. L'instance était posée sur un bureau et le Dr. ██████ était absent, à la place, l'officier de sécurité présent sur les lieux n'a retrouvé qu'une grande quantité d'un liquide identifié comme étant du pétrole.
Suite à cela, des mesures ont été prise afin de limiter les risques qu'un incident de ce genre ne se reproduise, notamment une réduction nette du nombre d'instances gardées intactes.

Incident-063-FR-2 : Une des trois (3) instances de SCP-063-FR gardées intactes est parvenue à s'échapper du laboratoire où elle était confinée. Les consignes de sécurité prévues à cet effet ayant été respectées et l'objet rapidement appréhendé par la sécurité de la Fondation, aucune victime n'est à signaler.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License