SCP-062-FR
notation: +20+x

Objet # : SCP-062-FR

Niveau de menace : Orange

Classe : Keter

Procédures de confinement spéciales : SCP-062-FR doit être confiné dans une cellule pour humanoïde du site Yod de 5mx5mx5m, avec des murs en acier de 40cm d'épaisseur. La cellule doit rester constamment à une température de 7°C
SCP-062-FR doit être nourri trois fois par jour de façon régulière.
Afin d'éviter un scénario d'évolution imprévisible, l'environnement quotidien de l'entité doit éviter tout changement inutile. Sa nourriture doit rester la même (en ce moment, 3kg de viande de bœuf) et doit toujours lui être amenée de la même façon (par une trappe au plafond de 5cm sur 10cm). Tout changement de l'environnement de l'entité doit être au préalable étudié, puis validé par le Directeur du Site Yod. En aucun cas l'entité ne doit apercevoir les membres du personnel. Si jamais l'entité aperçoit un membre du personnel, des amnésiques de classe A devront être dissimulé dans sa nourriture. Les amnésiques ne doivent jamais être les mêmes afin d’éviter que l’entité ne développe une immunité à ceux-ci.

Description : SCP-062-FR est un être vivant qui présente actuellement des caractéristiques semblables à celle d'un humanoïde. Néanmoins il est difficile de faire une description fixe de l'entité. L’entité fut capturée en pleine jungle amazonienne par la Fondation, suite à de nombreux témoignages d’autochtones témoignant de l’apparition d’un « démon ».

SCP-062-FR est capable de muter son ADN de façon extrêmement rapide pour s'adapter à son environnement. Suite à sa capture et aux changements observés sur la créature depuis, il a été estimé grâce aux données récoltées que SCP-062-FR pouvait autant évoluer en un jour que n'importe quelle espèce en un million d'années.

A l'heure actuelle, SCP-062-FR présente les caractéristiques suivante :

- Bipédie quasi-parfaite. Le sujet se déplace cependant très souvent à quatre pattes. Attribut acquis avant capture de l’entité.
- Deux membres inférieurs de 1m40 de long, terminés par ce qui ressemble à des serres. Attributs acquis avant capture de l’entité.
- Deux membres supérieurs de 1m30 de long, terminés par 5 doigts (dont un pouce opposable) au bout desquels se trouvent des formations osseuses extrêmement résistantes de 5cm de long. Seul le pouce opposable a été acquis en captivité, ce qui laisse penser que l’entité essaye de trouver un moyen autre que la force brute de s’évader.
- Camouflage par pigmentation de la peau et des écailles (à la manière d'un caméléon). Attribut acquis lors de l’incident 062-01-FR
- Nyctalopie. Attribut acquis pendant l'Incident 062-01-FR)
- Épiderme couvert d'écailles au niveau du torse, des cuisses, du visage et des biceps. Attribut acquis en captivité.
- Deux cœurs. Attribut acquis pendant l'Incident 062-01-FR).
- [DONNÉES CENSURÉES], apparemment, cet attribut est le seul fixe chez l’entité.
- Dos recouvert de pics osseux de 10 cm de long en moyenne. Les pics sont apparemment éjectables et venimeux. Le venin possède une DL50 de [DONNÉES CENSURÉES] ce qui le rend plus mortel que la plupart des venins connus. Attributs acquis lorsque SCP-062-FR a été capturé, probablement à des fins défensives, l'entité s'étant sentie en danger une fois capturée)
- 72 dents, divisées en deux rangées, chacune faisant 3cm de long. Attribut acquis avant capture de l’entité.
- Mâchoire déboitable et proéminente afin de faciliter les morsures. Attribut acquis avant capture de l’entité
- Une hauteur totale de 2m30. Attribut modifié durant le confinement de l’entité.
- Une vitesse de pointe pouvant atteindre 50 km/h. Attribut acquis avant capture de l’entité.
- Un visage vaguement humain. Les yeux de la créature sont relativement petits, et recouverts par deux épaisseurs de paupières, la première étant transparente, et la deuxième extrêmement solide. Le sujet ne semble pas posséder de nez, à la façon de certains reptiles. Néanmoins, lors des quelques tests ayant pu être faits sur le sujet, il a été révélé que le nez de l’entité possédait des ampoules de Lorenzini, tout comme les requins, ce qui lui permet de détecter les champs électromagnétiques ainsi que les gradients de température. Attribut acquis avant la capture de l’entité. La présence des ampoules de Lorenzini mène à supposer que l’entité était au départ une créature ne vivant que dans l’eau, ce qui expliquerait également sa découverte relativement récente par la Fondation.

Le sujet ne semble pas être à l'origine de ces changements : si son environnement reste inchangé, celui-ci n'évoluera pas.
Dans les premiers jours suivant l'arrivée de SCP-062-FR à la Fondation, certains éléments de son environnement ont été modifiés afin de comprendre comment SCP-062-FR s'adaptait.
Les éléments modifiés ont été les suivants :

- La taille de la cellule (augmentée)
- La quantité de nourriture (diminuée)
- La température de la pièce (diminuée)

SCP-062-FR a réagi en adaptant sa taille à celle de la pièce, en grandissant de 20cm en quelques jours. De plus, il a adopté des écailles sur les zones contenant ses organes vitaux pour le protéger du froid. Les prélèvements faits sur les écailles ont montré qu'elles étaient [DONNÉES SUPPRIMÉES], l'utilisation de ces résultats pour améliorer l'équipement des FIM est en cours.
L'entité a également modifié son métabolisme lorsque les quantités de nourritures ont diminué pour consommer moins d'énergie. Le sujet est même entré dans un état comateux qualifiable d'hibernation.

Arrêtez vos conneries tout de suite. Qui a lancé ces expériences sans m’en parler ? Si vous le privez de nourriture, vous pensez vraiment qu’il va rester sans rien faire ? Bougez-vous de lui remettre sa ration quotidienne de viande comme au début, avant qu’on se mange une brèche d’ici la fin du mois. - Dr Grym

Suite à une décision provenant du Dr Grym, l’entité doit être nourrie à nouveau comme indiqué au préalable dans les Procédures de Confinement Spéciales. Néanmoins la température et la taille de la pièce ne doivent plus changer.

Jusqu'ici, tous les changements adoptés par SCP-062-FR ont été faits pour garantir sa survie, et notamment son efficacité pour tuer d'éventuelles proies.

Sérieusement, ce truc s'adapte en fonction de sa cible et de son environnement. Heureusement, il ne tue que pour s'alimenter, on peut le piéger grâce à ça. Cela dit, c'est son seul point faible pour le moment. Apparemment ces changements sont involontaires : Il n'est pas conscient de ce qu'il peut faire et son intelligence est du niveau d'un grand singe. Il ne faut surtout pas qu'il fréquente les êtres humains, si il venait à se comporter comme eux, ça serait le prédateur parfait. C'est à nous de l'empêcher de le devenir. - Dr Benji

Quelques prélèvements ont pu être effectués sur l'entité afin de comprendre ce qui augmentait sa vitesse d'adaptation. Ces prélèvements sont toujours en cours d'étude.
Néanmoins, il est désormais impossible d'obtenir des prélèvements supplémentaires. Voir Incident 062-01-FR.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License