SCP-061-FR
notation: +7+x

Objet # : SCP-061-FR

Niveau de Menace : Bleu

Classe : Sûr

Procédures de confinements spéciales : SCP-061-FR doit être contenu dans un bloc opératoire, qui doit être nettoyé et aseptisé après chaque opération hebdomadaire faite par l'entité. La salle doit être adaptée à la morphologie de SCP-061-FR afin de faciliter ses déplacements et opérations. L'entité doit être nourrie une fois par jour avec de l'amidon directement placé dans sa "bouche" et être hydraté une fois toute les 3 heures. Un diagnostic sur la santé de SCP-061-FR doit être effectué une fois toutes les deux semaines, en fonction de la gravité de celui-ci, des soins devront lui être administrés.
Les patients de l'objet doivent être mis en quarantaine durant une (1) semaine, toutes activités anormales devront être signalées.

Description : SCP-061-FR est une entité ressemblant à une masse de chair amorphe en état de décomposition légère dotée d'un ADN humain. L'entité possède un oeil unique placé au centre de sa masse corporelle, d'un coeur humain, de deux "poumons" d'origine inconnue fonctionnant comme ceux d'un humain, et d'une ouverture sur le dessus de son corps lui permettant de respirer, s'alimenter et communiquer. Le sujet parle un français peu compréhensible en raison de son état de santé actuel, et reste la plupart du temps silencieux si aucune conversation n'est engagée. Il dispose également de deux appendices tentaculaires capables de se rétracter sur ses côtés et d'un bras droit humain greffé sur son côté droit.

SCP-061-FR doit pouvoir effectuer une opération au moins une fois par semaine, autrement un liquide orange (dénommé SCP-061-FR-1) sera sécrété dans son organisme ainsi que sur la surface de son corps. Une analyse de SCP-061-FR-1 a permis de comprendre que celui-ci attaque les cellules organiques et les dégrade fortement, provoquant dans 80% des cas l'apparition de tumeurs et de kyste sur les tissus affectés, la substance peut cependant être retirée normalement. SCP-061-FR-1 est sécrété constamment à petites doses sur les extrémités de ses tentacules et de son bras, le port de gant pourrait empêcher cette substance d'être sécrétée dans l'organisme de ses patients, mais l'entitée refuse d'en utiliser. Une équipe médicale recherche actuellement un moyen de protéger le sujet de SCP-061-FR-1.
Il est préférable que SCP-061-FR opère des membres du personnel de classe-D du fait que le résultat des opérations peut devenir létal sur le long terme (VOIR ADDENDUM 061-3). Si aucun classe-D ne nécessite une opération, des dommages doivent être infligés au dit classe-D du fait que SCP-061-FR refuse d'opérer un individu sain.

Les opérations effectuées par SCP-061-FR devront être réalisées sous la présence d'un anesthésiste, d'un réanimateur et de deux infirmiers. SCP-061-FR peut utiliser les outils et matériaux qu'il demandera, les principaux utilisés par celui-ci doivent être disponibles en quantité dans la salle. Le déroulement des interventions devra être noté et conservé dans l'historique des opérations 061-FR.
Ci-dessous une partie des objets disponibles dans la salle:

  • un marteau industriel
  • un couteau (l'entité le possédait lors de sa récupération)
  • une perceuse sans fil
  • un batteur à main sans fil
  • une boîte de clou en acier

SCP-061-FR exécute ses opérations de manière aléatoire, et semble parfois dépassé par les événements lorsqu'il utilise du matériel médical 'normal'. Cependant lorsqu'il utilise du matériel non-réglementaire, les pratiques, normalement létales, se sont montrées jusqu'à maintenant très efficaces avec un taux de réussite de 95%, dépassant parfois même les techniques de médecine traditionnelle. L'entité se dit d'elle-même être "plus à l'aise avec un cutter qu'un bistouri" (VOIR RAPPORT DE TEST).

SCP-061-FR fut initialement récupéré dans l'hôpital de la ville de ████████. Le personnel médical connaissait l'anomalie affectant l'entité et s'en servait durant les opérations. L'agent dormant ██████ contacta la Fondation et la FIM Pi-1 fut envoyée et captura avec succès SCP-061-FR. L'interrogatoire n'ayant pas été concluant, des amnésiques de classe B furent administré aux témoins.

Rapport de test :
Ce rapport est une liste non exhaustive de l'historique des opérations 061-FR

Sujet : D-5431
Objectif : Effectuer une greffe de coeur.
Matériel(s) Utilisé(s) : Une paire de ciseau, un clou; un marteau industriel.
Déroulement : SCP-061-FR exécute une incision, à l'aide du ciseau, sur la poitrine du sujet, et casse la cage thoracique à l'aide du marteau. Les principales artères du coeur sont coupées avec le ciseau, le nouveau coeur est positionné, l'entité place ensuite un clou afin de maintenir le coeur sans recoudre les artères.
Résulta t: Rien de notable durant la période de quarantaine. Malgré la présence du clou ainsi que les dommages apportés aux artères, le coeur fonctionne parfaitement.

Sujet : D-4715
Objectif : Appendicectomie à l'aide de matériel médicals normal.
Matériel(s) utilisé(s) : Un bistouri; une pince chirurgicale.
Déroulement : SCP-061-FR semble avoir de grandes difficultés à utiliser les outils et se dit mal à l'aise. Il rate l'insicion à quatre reprises avant de s'agiter et de [DONNÉES SUPPRIMÉES].
Résultat : Le patient est décédé.

Note : Pour des raisons de dommages psychologiques causés aux témoins de l'intervention, il est désormais préférable de ne donner à l'entité uniquement du matériel non-conventionnel.

Sujet : D-8461
Objectif : Amputation de la jambe droite.
Matériel(s) utilisé(s) : Une perceuse; un marteau industriel; un rouleau de papier adhésif.
Déroulement : L'entité entoure la jambe avec le papier adhésif, et découpe minutieusement la jambe à l'aide de la perceuse à plusieurs reprises et se sert du marteau pour casser l'os. L'os ne fut pas brisé mais proprement sectionné. Il remit des morceaux de ruban adhésif sur la plaie et demanda à ce qu'ils soient retirés une semaine plus tard.
Résultat : Rien de notable durant la période de quarantaine. La jambe avait parfaitement cicatrisé, aucune douleur n'a été déclarée par le sujet.

Addendum 061-1 : Le ██/██/200█, une opération via un autre chirurgien que SCP-061-FR fut exécuté. L'entité était présente et donnait les directives au chirurgien durant l'opération. Le résultat fut un échec, il semble que les effets anormaux de SCP-061-FR ne s'appliquent que lorsqu'il pratique lui-même l'opération. Les raisons de ce phénomène sont encore inconnues à ce jour.

Addendum 061-3 : La nature de SCP-061-FR-1 ne fut découverte que ██ jours après le confinement initiale, soit après l'opération de █ membres du personnel, dont le Docteur █████, tous décédés des effets de SCP-061-FR-1.

Note : Cette chose à fait des miracles médicalement impossibles à de très nombreuse reprise sur le personnel de classe-D, et avec des moyens extrêmement rudimentaires! Il faut absolument trouver un moyen de l'empêcher de produire SCP-061-FR-1, on pourrait ainsi disposer d'un avantage considérable avec elle à nos côtés! Dr. ████

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License