SCP-058
notation: +5+x

Objet # : SCP-058

Classe : Keter

Procédures de confinement spéciales : SCP-058 doit être gardé à l’isolement dans une chambre de confinement de 5m x 5m x 5m en toutes circonstances. Les murs doivent être constitués de 3 mètres d’acier renforcé résistant à la chaleur, suivis de 10 mètres de béton armé. Une vache vivante doit être donnée tous les trois jours à SCP-058 pour le nourrir. Une maintenance doit être effectuée toutes les soixante (60) minutes lorsque SCP-058 est inactif et toutes les quinze (15) minutes lorsque SCP-058 est actif. SCP-058 ne doit quitter sa zone de confinement sous aucun prétexte. SCP-058 doit être continuellement enregistré par un dispositif audio. Aucun membre du personnel ne doit écouter SCP-058 pendant plus de trente (30) minutes d’affilée. En cas d’évasion, la sécurité du site sera considérée compromise et une ogive nucléaire présente sur place sera détonnée. A ce jour, SCP-058 est responsable de la mort d’au moins cent-quarante-neuf (149) membres du personnel de Classe D et de quatorze (14) Agents de son site actuel.

Description : SCP-058 ressemble à un cœur bovin, doté de quatre (4) pattes semblables à celles d’un arthropode, utilisées pour le déplacement, et quatre (4) tentacules de longueur variable, recouverts d’épines tranchantes comme des rasoirs. Il possède un ‘aiguillon’ pointu à l’arrière de son corps, dans l’orifice habituellement occupé par la veine cave supérieure dans un organe normal. SCP-058 est capable d’utiliser ses tentacules comme des fouets jusqu’à une distance de 3,2 m à une vitesse excédant 320 km/h. SCP-058 est extrêmement hostile et profitera de toute occasion d’endommager ce qui l’entoure. SCP-058 a démontré une grande résistance aux dommages, et doit être approché avec précaution même lorsqu’il semble neutralisé.

SCP-058 est hautement mobile et capable de se déplacer rapidement sur des surfaces horizontales et verticales. Il a déjà été enregistré à une vitesse approximative de 90 km/h sur de courtes accélérations, couvrant une distance allant jusqu’à 200 m, et a la capacité d’accélérer de 0 à 90 km/h en moins de deux (2) secondes. Il a aussi été observé utilisant ses tentacules pour améliorer sa stabilité, ainsi que pour se projeter sur d’autres surfaces à grande vitesse.

SCP-058 ‘parle’ avec une voix humaine, malgré le fait qu’aucune méthode lui permettant de produire du son n’ait pu être observée dans sa physiologie. Il s’exprime avec un accent et un ton évoquant un homme anglais âgé avec un léger zézaiement et une voix grave. SCP-058 parle constamment, quelles que soient les conditions : même lorsqu’il attaque, la voix et la vitesse d’élocution de SCP-058 sont inchangés. Les paroles de SCP-058 ne peuvent être rapprochées d’aucun événement, personne ou lieu ayant un lien avec SCP-058 (voir la transcription de l’Interview 058-04).

Notes : SCP-058 a été vu pour la première fois au site ██ lorsqu’il est sorti de [DONNÉES SUPPRIMÉES]. SCP-058 était extrêmement hostile et apparaissait très agité. Initialement, SCP-058 attaqua le Site ██, ce qui eu pour résultat la mort de ██ employés et ██ Agents. SCP-058 s’attaqua ensuite à la ville voisine de ███████████, ce qui eut pour résultat la mort de plus de [SUPPRIME] civils ainsi que la destruction de soixante-dix pour cents (70%) des bâtiments alentour.

Une analyse ultérieure révéla que la majorité des morts était imputable au feu et à des blessures infligées par des flammes, causées par une large projection du "fluide" de "l’aiguillon" de SCP-058 sur un bâtiment important. La majorité des dégâts matériels lui est également imputable. █████████ de SCP-058 n’est la cause que de 8% des morts, avec des indices majeurs de [DONNÉES SUPPRIMÉES].
SCP-058 fut finalement confiné après avoir été écrasé et immobilisé par des matériaux provenant d’un immeuble qui s’était écroulé sur lui. SCP-058 fut extrait des décombres et transporté à ████████ par les agents et équipes des FIM. SCP-058 fut confiné à ████████ pendant trois semaines, pendant lesquelles il ne fit guère de tentatives pour se déplacer, ce qui fut attribué aux dommages physiques et aux boursouflures dues à █████████ pendant le premier incident. Les tests furent limités au cours de cette période, SCP-058 présentant un niveau de dangerosité élevé malgré son état.

SCP-058 brisa le confinement le ██/██/████ pendant une tentative de transfert vers un Site de Confinement SCP, causant de multiples décès et blessures. SCP-058 fut finalement neutralisé par l’Agent ██████, qui parvint à l’écraser avec un tank M1, l’immobilisant sous le véhicule. SCP-058 fut sécurisé et transporté à la Zone Armée de Confinement Biologique 14.

Transcription de l’Interview 058-04 :

SCP-058 : J’ai rêvé de la reine des merveilles qui vivaient à l’intérieur des cœurs amoureux et les traitements silencieux de tous les anciens que j’ai connus étaient autrefois complets.

Dr Johnston : Quel est votre nom ?

SCP-058 : Je cherche les révélations de tout ce que le divin a dit aux imprudents dans les rêves d’ambre froid de la lumière solaire qui s’éteint à travers les lacs de sang noir et les serpents qui dévorent les pains des enfants venus des arbres d’agneaux en automne.

Dr Johnston : Quel est votre nom ?

SCP-058 : La souffrance éternelle est le malheur qui frappe les hommes ignorants qui ne manquent jamais de chercher dans les profondeurs de leur propre cœur et n’y voient que la richesse d’un pauvre monde souffrant de dépecer sa propre échine dans des blessures argentées d’arme blanche et de reconnaissance brutale.

Dr Johnston : D’où venez-vous ?

SCP-058 : Le cauchemar est un rêve de la limace sans nom qui erre à travers les champs de mines et les carcasses des biches et des rois.

Personnel D-067 : C’est flippant ce putain de- (D-067 s’interrompt et hurle)

SCP-058 : La belladone constitue les ombres qui en toute honnêteté clignent de l’œil de la sorte à travers la bile des pestes nouveau-nées, la chaleur immédiate dans le lait d’une mère au temps des rêves où rien n’était encore cruel.

Personnel D-067 : (Continue de hurler)

Dr Johnston : Laissez-le !

SCP-058 : En quelques secondes le soleil bat comme des tambours dans tous les cœurs et dévore l’oreille du bruit.

Personnel D-067 : (Les hurlements s’interrompent brusquement)

SCP-058 : La violence sensuelle du désir est toute l’assurance dont vous aurez jamais besoin pour connaître la valeur de la vie.

<Fin de l'Enregistrement>

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License