SCP-055-FR
notation: +6+x

Objet # : SCP-055-FR

Niveau de Menace : Rouge

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : De par sa nature, SCP-055-FR ne peut être confiné en lui-même. Les Procédures de Confinement Spéciales consistent donc en la surveillance des potentiels objets parents de SCP-055-FR.

Tout individu suspecté d'avoir connaissance ou de pratiquer SCP-055-FR devra être capturé, interrogé et éliminé (sauf dérogation spéciale dans le cadre de tests. Dans ce cas, ils devront être confinés dans des cellules individuelles pour humanoïdes avec restriction d'accès de niveau 3. Ils devront être considérés comme des prisonniers d'importance C détenant des informations capitales). De la même manière, toutes les instances avérées de SCP-055-FR-1 devront être éliminées à vue, sauf en cas de constitution d'une réserve de sujets de test (réserve actuelle : 7 instances). Elles devront alors êtres enfermées dans des cellules blindées individuelles de 125 mètre cube recouvertes sur la surface interne d'une couche de titane. Les tests ne devront être effectués que sur autorisation du Dr Magnussen (chef du projet de recherche sur SCP-055-FR) et du Directeur du Site où est confinée l'instance concernée. Si un cas similaire à celui de SCP-055-FR-1-72 venait à être découvert, l'instance devra être immédiatement placée sous surveillance et assistance médicale et interrogée sur le processus de mutation. Les informations obtenues devront être immédiatement envoyées à l'équipe de recherche du Dr Magnussen.

Tous les documents contenant SCP-055-FR-2 devront être trouvés et détruits par tous les moyens nécessaires. La FIM Nu-2 "Fahrenheit 451" a été mise en place dans ce but. Seule l'exemplaire original du texte ainsi que cinq (5) autres exemplaires devront être conservés dans plusieurs coffres blindés de l'Aile de Stockage du Site-Aleph.

SCP-055-FR-3 devra en tout temps être surveillé par un détachement de troupes du Département de Sécurité, stationnées dans un bunker construit à cet effet à proximité de l'objet. Ils auront pour mission d'interdire l'accès au temple et d'y patrouiller régulièrement. L'accès aux cavernes situées sous l'objet a été condamné et ne devrait en aucun cas être a nouveau ouvert.

Description : SCP-055-FR se réfère à un art martial autrement connu sous les noms de 路徑解放 ("La Voie de la Libération"), 最終版本 ("l’Ultime Libération") ou encore 心魔釋放 ("La Libération du Démon Intérieur").

L’historique de SCP-055-FR est difficile à reconstituer. En effet, son état anormal attira sur ses pratiquants de nombreuses persécutions par les autorités politiques et religieuses au fil des siècles, qui eurent vite fait de les bannir de la société et d’effacer toute trace de leur mémoire. Cependant, les éléments suivants ont pu être rassemblés. SCP-055-FR aurait été créé en Chine au XVIIème siècle (calendrier grégorien) par les membres d’une société secrète occultiste cantonaise (dont le nom n’a pas pu être retrouvé), influencée par les concepts philosophiques hindouistes du Nirvana et du Moksha et les mouvances satanistes et les sabbats urbains européens de l’époque. Il est théorisé que la rencontre entre une secte traditionnelle sino-indienne et un ou plusieurs européens familiers avec l’occultisme en voyage dans la région est à l’origine de la fondation de cette société, et petit à petit, de la modification de l’art martial traditionnel de cette société grâce à l’apport de notions issues de la sorcellerie européenne (voir Vers une mondialisation des pratiques occultes : histoire et sociologie des échanges culturels secrets des Grandes Découvertes à nos jours, S. Zovjekh, ref. SCP 454789666m-i). Cette société aurait été rapidement dissoute (une vingtaine d’années après sa création, selon les estimations des historiens de la Fondation) par une action conjointe et forces impériales chinoises et des forces coloniales britanniques et françaises à la suite de plusieurs évènements anormaux causés par cette même société qui ne furent pas documentés (il est possible qu’ils causèrent plusieurs dizaines de morts). Les membres survivants de cette société furent dispersés dans toute l’Asie occidentale, permettant ainsi une survivance de leurs pratiques martiales, puis, avec le progrès de l’industrie et la mondialisation naissante, leurs disciples voyagèrent dans le monde entier, leur permettant ainsi de donner un second souffle au 路徑解放. C’est vers cette époque (XIXème siècle) que semble avoir été investi SCP-055-FR-3, justement par l’un de ces héritiers du 路徑解放.

L’anormalité de SCP-055-FR réside dans l’effet qu’il a sur ceux qui le pratiquent. En effet, lorsqu’un sujet pratique cet art martial régulièrement en respectant à la lettre les mantras (ceux-ci ne seront pas retranscrits dans ce rapport par mesures de sécurité, cependant, il est possible, avec le niveau d’accréditation nécessaire, de les consulter dans le Document 055-ilm45) inscrits dans SCP-055-FR-2, il subira, au fil du temps, plusieurs mutations aussi bien sur le plan physique que sur le plan psychologique (ci-dessous une liste résumant ces mutations et indiquant leur échelle temporelle).

• 1-3 ans de pratique assidue : ralentissement général du rythme cardiaque, meilleur contrôle sur les fonctionnalités du cerveau, réduction du temps de sommeil nécessaire.
• 3-7 ans : perfectionnement de l’acuité sensorielle et réduction du temps de réaction aux stimuli extérieurs. Si le sujet arrête la pratique de SCP-055-FR à ce stade là, il perdra peu à peu ses capacités surhumaines.
• 7-7 ans et 8 mois : apparition d’une schizophrénie légère, limitée à des hallucinations auditives. Les sujets rapportent entendre un mélange de musiques traditionnelles asiatiques mêlées à des percussions répétitives et à une voix scandant les mantras de SCP-055-FR.
• 8 ans : aggravation de la schizophrénie, le sujet est maintenant en état d’hallucination sensorielle complet et constant, et ce pendant une durée variant entre 2 mois et 2 ans. Ce que le sujet ressent pendant cette période reste pour l’instant inconnu des chercheurs de la Fondation, ses propos restant la plupart du temps incohérent, à cause de son état de déconnexion avec la réalité.
• A la suite de cet état d’hallucination, le sujet tombe dans un coma profond. Les signes vitaux sont presque inexistants, mis à part l’activité cérébrale qui atteint des sommets inégalés lorsque le sujet était conscient. Cette période peut durer de 1 à 3 ans.
• Au réveil du coma précité, le sujet subira de lourds traumatismes psychosomatiques, provoquant l’apparition de symptômes tels que des vomissements, des diarrhées aiguës, des crampes douloureuses dans les jambes et le cou, ainsi que des saignements impromptus. Ces symptômes dureront plusieurs jours, une semaine dans le pire des cas.
• Au paroxysme de ces symptômes, l’ADN du sujet sera en partie détruit par un moyen qui reste encore inconnu, puis se reconstruira à l’identique de manière accélérée. Cette étape peut se répétée de 1 à 3 fois.
• Disparition des symptômes. A ce moment-là, si le sujet arrête la pratique de SCP-055-FR, ce qui représente environ 30% des cas, il mourra de ce qui dans certain cas a pu être identifié comme une hypoglycémie sévère durable menant à une nécrose des tissus anormalement accélérée. Dans d’autres cas, le sujet [DONNEES SUPPRIMEES] mort cérébrale, puis [DONNEES SUPPRIMEES]. Dans les 70% des cas restants, il continuera la pratique de l’objet, et rien ne se passera pendant environ 1 an.
• Le sujet sera pris ensuite d’un besoin obsessionnel de partir s’isoler dans un endroit doté d’une faible population humaine et difficile d’accès (ex : une grotte, une forêt, une région montagneuse, un désert). A ce moment-là, le sujet devra être considéré comme une instance de SCP-055-FR-1.
• Une fois isolé, une mutation rapide (environ 1 an) s’initiera dans son organisme, provoquant les changements suivants :

- Chute définitive de toute pilosité corporelle,

- Disparition des organes génitaux et des attributs sexuels en général,

- Apparition d’entre 1 et 5 bras supplémentaires,

- Disparition des organes sensoriels faciaux, allant parfois jusqu’au résorbement de la tête en entier. L’instance de SCP-055-FR-1 semble cependant conserver des capacités cognitives basiques (une mesure exacte n’a pas pu être effectuée, les instances agissant soit de manière fuyante, soit de manière extrêmement hostile en présence du personnel de la Fondation),

- Disparition de la dentition humaine classique, remplacée par une denture ophidienne à crochets,

- Augmentation ou réduction aléatoire de la segmentation des membres moteurs,

- [DONNEES SUPPRIMEES] poumons et cœur, [DONNEES SUPPRIMEES] cage thoracique.

- Remplacement de la langue par un [DONNEES SUPPRIMEES] variable [DONNEES SUPPRIMEES] secrétant un venin engourdissant léger (antipoison : AsklepiosMO-41). Dans le cas où la tête de l’instance aurait disparu, le [DONNEES SUPPRIMEES] d’entre les épaules.

Il est à noter que ces mutations n’apparaissent pas dans 100% des cas. Les effets mutateurs de l’objet semblent aléatoires.

A ce stade-là, la plupart des instances ont un profil psychologique dérangé : des TOCs, ainsi que des névroses ou une schizophrénie persistante ont été relevés, ainsi qu’un dédoublement de personnalité dans certains cas. Cela rend extrêmement compliqué le fait de tenter de communiquer avec elles, d’autant plus que leur profil intellectuel est semblable à celui d’un enfant de 8 ans. Certaines ont même, au cours de la mutation perdu la compréhension de concepts psychologiques importants, comme le langage, ou l’altérité.

SCP-055-FR-2 est le texte énonçant les mantras structurant la pratique de SCP-055-FR. L’exemplaire original de ce texte est inscrit sur un rouleau de papier enluminé daté du XVIIème siècle et a pu être récupéré lors de l’opération Dragon Blanc, et est actuellement confinée sur le Site- Aleph, avec tous les autres exemplaires qui auront pu être récupérés. SCP-055-FR-2 n’est pas anormal en lui-même, cependant, les principes qu’il énonce peuvent représenter un danger physique et psychologique pour ceux qui les suivent.

SCP-055-FR-3 est un temple traditionnel bouddhique situé dans les montagnes du Nord-Ouest de la Chine, dans la province du Xinjiang, à proximité de la ville de ██████. Il semble avoir été reconstruit, restauré ou reconfiguré par des adeptes de la société secrète à l’origine de SCP-055-FR, comme le prouvent les textes, dont de nombreux exemplaires de SCP-055-FR-2, et le matériel retrouvés sur place. A la date de sa découverte (██/██/█████), il semblait abandonné depuis plusieurs siècles (voir le Rapport d’exploration 055tcl5 pour plus de détails). SCP-055-FR-3 semble avoir été utilisé pendant longtemps par les sectateurs comme "chambre forte" hébergeant la plupart de leurs reliques (des tests furent menés afin de déterminer leur degré d’anormalité. Résultats : négatifs. Voir Document Tst05512). Les cavernes situées sous le temple hébergent quant à elles un grand nombre [DONNÉES SUPPRIMÉES]. Il semblerait que ces cavernes eurent servi à [DONNÉES SUPPRIMÉES] incontrôlables.

Interview Ia055-1-72 :

Contexte : SCP-055-FR-1-72 a été retrouvé en Afrique du Sud. Il fut appréhendé dans un bidonville de Johannesburg suite à plusieurs rapports concernant la présence éventuelle d'un mutant. SCP-055-FR-1-72, bien qu'il soit dans un état de mutation avancé, semble avoir conservé sa conscience et son intelligence contrairement à ses semblables, permettant aux Agents envoyés sur place de l'identifier en tant que pratiquant de SCP-055-FR. Il fut immédiatement transféré sur la Base de Tests Mobile K3 stationnée au large de Madagascar, où il fut directement interrogé.

Interviewé : SCP-055-FR-1-72

Interviewers : Dr ████, Agents ████ ███ et ███████████.

Interview :

Dr ████ : Bonjour, SCP-055-FR-1-72. Me comprenez-vous ?

SCP-055-FR-1-72 : … Oui.

La voix de l'instance est faible et gargouillante. L'autopsie montrera que la langue de l'instance avait commencé à muter en [DONNÉES SUPPRIMÉES] et qu'elle obstruait à moitié sa gorge. Le paroles de l'interviewé retranscrites dans ce document on été retranscrites à l'oreille et son donc basées sur des estimations.

Dr ████ : Bien. Pouvez-vous nous décliner votre identité ?

SCP-055-FR-1-72 : … je m'appelle L██ B███n… je ne sais plus mon âge… je ne sais plus d'où je viens… ô mon Dieu… s'il vous plait, docteur, aidez-moi… c'est tellement douloureux…

SCP-055-FR-1-72 émet ce qui ressemble à un sanglot.

Dr ████ : Nous allons vous aider. Mais pour cela, nous allons avoir besoin d'informations que vous seul pouvez nous donner. Je suis sûr que vous comprenez.

SCP-055-FR-1-72 : … Oui.

Dr ████ : Bien. Pour commencer, que faisiez vous à Johannesburg ?

SCP-055-FR-1-72 : J'y ai été… envoyé…

Dr ████ : Par qui ? Dans quel but ?

SCP-055-FR-1-72 : Mon maître. Il voul-… il voulais que je trouve de nouveaux apprentis… mais moi, je voulais juste m'enfuir.

Dr ████ : Qui est votre maître ?

SCP-055-FR-1-72 : L'instance est prise d'une toux violente. Comme… moi… mais… plus vieux.

Dr ████ : Pratique-t'il comme vous ce que vous appelez 路徑解放 ?

SCP-055-FR-1-72 : Non. Mais il connais… la voix. Il choisis les… futurs.. guerriers. Et les entraîne.

Dr ████ : Bien. Que savez vous de la société dont vous faites partie ? Pouvez vous nous décliner son nom ?

SCP-055-FR-1-72 : Non… ne sait rien. J'était juste un guerrier… faible, pas doué. Mon corps rejette la mutation. Ils… m'écartaient des affaires du clan… On ne me disais rien.

Agent ████ ███ : Docteur, je vous conseille de faire vite.

Dr ████ : … Bien. Que pouvez vous nous dire sur cette mutation dont vous parlez ? Est-ce celle provoquée par la pratique du 路徑解放 ?

SCP-055-FR-1-72 : Oui. Plus on s'entraîne longtemps, plus on change… Au début, avant… la mutation… physique, on se sent bien… l'esprit est tranquille, et le corps est en harmonie… On s'approche du Mokhsa, et puis on finis par s'en rapprocher tellement que tout ton esprit… s'éclaire… quant tu médite, … tu vois un océan infini de blanc… et tu comprends tout… Puis… quand tu pense avoir atteint le Nirvana… tu remarque une tache noire au milieu du blanc. Au début, tu … te dit qu'elle est étrangère, que c'est une trace de ton ancien toi, cancéreuse, qu'il faut… - éliminer. Mais plus tu la … combat, plus elle s'étend, grandit. Tu commence à douter, et elle grandit encore… Puis, quand le … noir a fini de recouvrir le blanc… tu regarde au fond de l'abysse… et tu réalise… que cette tâche n'était pas étrangère. Qu'elle a toujours été là, … cachée,… enfouie par ta conscience… Et tu finis par te rendre compte… que tu viens juste de la libérer.

Dr ████, à ses collègues : Vous avez tout ça dans la boite ?

Agent ███████████ : Oui, monsieur.

Dr ████ : Bien. Une dernière chose, SCP-055-FR-1-72. Comment se fait-il que malgré votre état de mutation avancée, vous puissiez encore communiquer ?

SCP-055-FR-1-72 : … faible… mon esprit… rejette la mutation… combat la tâche… reste… encore…un peu… de… blanc.

Conclusion : Immédiatement après la fin de l'interview, l'instance fut emmenée au bloc opératoire de la Base de Test Mobile K3, où il fut maintenu en vie pendant huit (8) jours. Après quoi, il perdit tout signes de conscience et devint extrêmement agressif. Il fut donc euthanasié puis autopsié. Les résultats de l'opération sont disponibles dans le Document 055Aut1.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License