SCP-052-FR
notation: +3+x
téléchargement.jpg

SCP-052-FR entrain de se reconstituer après avoir été explosé à l'aide d'une grenade.

Objet # : SCP-052-FR

Niveau de menace : Orange

Classe : Euclide Keter

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-052-FR est actuellement confiné au Site-Aleph. Il doit être confiné dans une cellule de 8*8*2 mètres accessible via un sas. Dans la pièce se trouve de nombreuses télévisons constamment allumées et programmées pour changer de chaîne toute les quinze (15) minutes. Les télévisons ne doivent jamais être éteintes par le personnel, sinon, l'organisme risque de dépérir puis de mourir, vu qu'il n'aura alors aucun modèle à imiter (incident répété lors des deux premiers confinements).

La cellule doit être hermétiquement fermée (l'entité ne respire pas) et l'objet doit être surveillé via un miroir sans teint. La salle de contrôle située de l'autre côté du miroir sans teint est en libre accès à partir du niveau d'accréditation 2.

Les programmes télévisés passés dans les télévisions de l'entité doivent être approuvés par le Docteur en charge de l'objet. Tout programme refusé par le Docteur est généralement dû au fait que l'entité puisse copier un personnage dudit programme et ainsi disposer de capacités lui permettant de rompre son confinement.(incident répété trois fois. Programmes responsables: "Godzilla" version 2014, "Terminator: renaissance" et "Matrix: revolutions". Dans ce dernier cas, l'entité avait copié "l'agent Smith" et avait adopté ses caractéristiques et capacités physiques. Dix huit agents ont étés tués pendant l'heure où il a maintenu le modèle.)

Description : SCP-052-FR semble être un regroupement de matière musculaire ainsi qu'un autre type de chair ressemblant à de la viande hachée. L'entité, lorsqu'elle n'imite rien, n'as pas de forme propre, elle se contente de regrouper ses composants en une sorte de tas.
L'objet ne dispose pas de la moindre goutte de sang, d'aucun tendon, organe ni aucun os; il est à 100% constitué de matière musculaire. Des tests approfondis ont montré que la chair semble n'être affecté par aucune maladie, infection ou toute autre événement bactériologique affectant de la chair "normale". Il est capable de se mouvoir en rampant, peut se compacter en un seul et unique point d'environ cinq (5) millimètres de diamètre, peut contracter certains de ses muscles de façon très intense afin de se compenser le manque de tendons et d'os et de se protéger et peut agir à l'inverse en augmentant sa propre élasticité à plus de 400%. Il entretien également un besoin vital de se modeler afin d'imiter l'apparence d'autres êtres vivant et objets. La moyen que l'entité utilise pour se repérer dans son environnement reste inconnu, même si il semble avoir des capacités oculaires et auditives.

Lorsque SCP-052-FR aperçoit un objet ou un être vivant, il va s'étaler au sol puis se redisposer de façon à prendre une apparence physique similaire au modèle choisi. SCP-052-FR semble choisir ses modèles en fonction soit de leur volume soir de leur "complexité" physique. En priorité les modèles les plus complexes et ensuite les plus volumineux. Plus le modèle choisi est complexe, plus SCP-052-FR sera incapable de maintenir l'imitation longtemps. Certains tests comportementaux en compagnie du modèle de SCP-052-FR tels que des mises en situation ont démontré qu'une fois le modèle imité, l'entité obtient non seulement ses caractéristiques physiques, mais aussi sa personnalité et ses troubles psychologiques si il y en a. La brèche de confinement de SCP-052-FR et SCP-███-FR le ██/██/████ et le ██/██/███ ont permis de comprendre que SCP-052-FR imite et conserve les propriétés anormales lorsqu'il imite la forme d'autres objets SCP. Le modèle anormal étant un modèle extrêmement complexe, SCP-052-FR n'a pas pu conserver une imitation d'objet anormal plus d'une heure.

L'entité semble avoir gardé en mémoire des formes de base, telles qu'une sphère, un cube, un fauteuil et une imitation d'être humain armé de divers objets ou armes (objets répertoriés: une massue à clous, une claymore et une bouteille cassée). Cette forme est sans doute un mécanisme d'auto-défense. Toutes tentatives pour lui faire apprendre des formes supplémentaires ont échouées.
Toutes les imitations qu'il réalisera ne comporterons jamais aucune "surface extérieure"; l'aspect musculaire sera toujours présent, même avec les objets.

La partie "musculaire" de l'objet semble plus lente à se régénérer que la partie "hachée" mais est bien plus résistante. A l'inverse, la partie "hachée" se régénère beaucoup plus vite mais est très vulnérable. L'entité semblant avoir conscience de ces caractéristiques, elle se modèle toujours de façon à mettre la partie "musculaire" à la surface, protégeant ainsi la partie "haché" qui est, elle, à l'intérieur de SCP-052-FR.

L'objet semble capable de se diviser en plusieurs instances mais ne peut en contrôler aucune. Lorsqu'il se divise, les cellules qui composent SCP-052-FR se multiplieront à très grande vitesse afin de compenser la perte de la partie divisée. Si SCP-052-FR est détruit, il amorcera une sorte de "renaissance" à partir d'une partie divisée. Les scientifiques de la Fondation ont conjecturé que toutes les instances de SCP-052-FR et lui-même semblent interagir via une sorte de conscience collective, dont l'existence n'a pour l'instant jamais été prouvée de façon irréfutable. Cette hypothèse semble être semble être la seule réellement envisageable parmi toutes celles étudiées.

Après des tests visant à simuler des situations de danger intense pour les instances de SCP-052-FR (appelées SCP-052-FR-1), les scientifiques ont observé qu'elles sont liées à leur créateur de part leur état mais peuvent se mouvoir de façon indépendante, qu'elles ont pour rôle de protéger leur créateur par tous les moyens possibles et de se multiplier en prévention de la destruction de SCP-052-FR. Ce dernier ainsi que ces instances semblent capables "d'assimiler" de la chair morte afin d'augmenter leur propre densité.

Une évaluation basique de Q.I a révélé que SCP-052-FR semble aussi intelligent qu'un animal primitif, cependant, il semble ne pas avoir de conscience propre, même lorsqu'il imite un être avec des facultés mentales supérieures. Après comparaison entre l'imitation et le modèle, les scientifiques sont désormais certains que lorsque l'entité imitera son modèle, le profil psychologique adopté sera alors une réorganisation de celui de son modèle, de telle façon à mettre les troubles psychologiques et les personnalités cachés en avant dans l'imitation, pouvant parfois déboucher sur une imitation dont le comportement diffère grandement de son modèle.

L'objet semble ne pas ressentir la moindre forme de douleur et récupère immédiatement tout membre qui lui serait coupé (ou en recrée un si le membre est inaccessible. Dans ce cas, le membre coupé deviendra une instance de SCP-052-FR-1) . Aussi, il ne craint pas les balles de part sa composition extrêmement molle: il arrange son corps afin amortir le choc des balles et se disperse volontairement quand il est la cible d'une explosion, qui ne fait alors que le disperser pour qu'il se reconstitue après, et ce, sans le blesser. Cependant, le feu l'endommagera légèrement et stoppera sa capacité de régénération pendant toute la durée où sa chair se consume. Les tranquillisants et sédatifs sont très efficaces contre lui: ses muscles se détendront, perdant ainsi toute forme d'activité tout le long de la durée d'effet du produit.
SCP-052-FR ayant conscience de ses faiblesses face au feu à aux tranquillisants, il tentera d'étouffer toutes les formes de feu autour de lui à l'aide de nombreux SCP-052-FR-1 et durcira extrêmement la surface de sa chair à la vue de tranquillisants, de façon à faire rebondir/dévier les fléchettes sédatives. Si l'entité reçoit des tranquillisants, ses instances seront également affectés par le produit.

Il est très fortement déconseillé d'ingérer la moindre cellule de SCP-052-FR. Si un individu venait à réaliser ce phénomène, l'entité se mêlera physiquement à son organisme et le détruira de l'intérieur afin de séparer les composants de la victime, qu'il assimilera entièrement. Voir Document de test I pour plus de détails sur le déroulement du phénomène.

Rapport de récupération I : SCP-052-FR a été trouvé pour la première fois dans un abattoir en pleine activité. Il avait assimilé 76% de la viande présente dans le bâtiment et avait utilisé le reste pour créer des SCP-052-FR-1. Sur la vingtaine d'agents qui composaient la FIM, trois ont étés tués après que l'entité ait utilisé sa forme humanoïde qu'il avait en mémoire. L'objet à été capturé après qu'un agent lui ait jeté dessus les cadavres des autres agents puis lui a administré les sédatifs pendant qu'il assimilait les cadavres. Il semble que l'objet SCP n'est pas vu le jour dans ce lieu.


Document de test I : Introduction: Un docteur souhaite observer les effets de l'ingestion d'un morceau de SCP-052-FR sur l'organisme humain.

Dr : Entrez dans la cellule.
D-4156 entre dans la cellule et sursaute
D-4156 : Putain, y'a un immonde tas de chair par terre qui regarde la télé !
Dr : Approchez-vous dudit tas de chair et mangez un morceau.
D-4156 : Hors de question, se machin se tortille partout de façon anarchique, c'est immonde.
Dr : Faites un effort, vous savez ce qui va vous arriver si vous refusez.
D-4156 : Bon d'accord. Heurk …
Le classe-D attrape un morceau de l'objet et l'avale avant qu'il ne s'enfuit de ses mains. SCP-052-FR semble avoir sursauté et s'est jeté contre un mur de la cellule
D-4156 : … ça a un goût de viande normale, mais ça refuse de se laisser mâcher et sa bouge encore. Je l'avale tout rond.
Dr : Maintenant dites-moi en détail tout ce que vous ressentez.
D-4156 : Je le sens descendre dans mon estomac, il tape contre les parois, p'tet que l'acide gastrique lui fait peur… Attendez, je sens plus rien. Comme si il avait dispar…
Le classe-D comme à avoir des signes de rejet gastrique imminent, mais pas de vomissements. Il tombe par terre en appuyant sur son ventre et comme à convulser. Une sorte de pâtée rougeâtre commence à sortir de sa bouche et de tous ses autres orifices. Il tente d'appeler à l'aide. Son corps semble se ramollir, tout en continuant de convulser. Tous ses muscles, son sang et ses nerfs se séparent de son corps et rejoignent par eux-mêmes SCP-052-FR. Ce dernier se dirige vers les os et organes restants de Classe-D. Le cerveau intact, les yeux ayant roulés par terre, le squelette, tout semble avoir été assimilé puis converti en chair compatible avec SCP-052-FR. L'entité a fini d'absorber le classe-D et reprend son programme télévisé.
Fin du test

Discours de clôture : Le classe-D a été assimilé à 100% et sans aucune perte. SCP-052-FR semblait être effrayé par le fait le classe-D veuille le manger. L'entité s'est montrée nettement plus agressive suite à ce test et attaque désormais ouvertement les créatures vivantes qu'elle aperçoit. Un reclassement en keter à été effectué.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License