SCP-050-FR
notation: +4+x

Objet # : SCP-050-FR

Niveau de Menace : Orange

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-050-FR doit être maintenu dans une cellule de confinement standard pour humanoïdes, dotée de murs et d'une porte étanche, et d'un sas d’interrogation sur le Site-██. La cellule ne doit contenir que le strict minimum (table, chaise, lit, armoire, éclairage, toilettes sèches). La cellule doit être surveillée en permanence par un réseau de caméras thermiques, et le taux d'humidité doit être surveillé 24 heures sur 24 par une batterie d'hygromètres. Une équipe de deux (2) agents équipés de pistolets anesthésiants doivent constamment garder l'entrée de sa cellule, et une équipe de récupération dotée du même équipement doit constamment surveiller le ████████████, à █████, au █████. SCP-050-FR a émis plusieurs demande de matériel :

  • un recueil de poésie traditionnelle japonaise (accordé dans le cadre d'un test)
  • des instruments de musiques traditionnels japonais (refusé)
  • un nécessaire de maquillage (refusé)
  • du matériel de peinture (refusé)

Le taux d'humidité ambiante de la cellule doit en tout temps être maintenu en dessous de 15%. Dans le cas où pour une raison quelconque ce taux venait à dépasser la limite autorisée, l'alerte doit être données dans le Site-██ et des équipes de récupération équipées en conséquence devront patrouiller près des zones humides situées dans un rayon de 40 km autours du Site. Si l'objet n'a pas été récupéré au bout de deux (2) heures, les recherches devront être abandonnée et ████████████, à █████ devra être investi par les agents de la fondation en attendant le retour de SCP-050-FR.

ATTENTION : aucun liquide ne doit être introduit dans la cellule de SCP-050-FR. Elle ne doit être nourrie qu' avec de la nourriture sèche et être abreuvée dans son sommeil, suivant la procédure 050-Tanuki.

Sa cellule devra être nettoyée sur une base bi-mensuelle.

Description : SCP-050-FR est une femme de type asiatique, d'apparence jeune, d'environ un (1) mètre et 63 centimètres de haut. Elle porte une robe et des sandales traditionnelles japonaises en accord avec les codes vestimentaires de la période Heian. Son visage est couvert par un masque en bois de bambou. Les analyse faites sur un échantillon de tissus biologiques indiquent qu'elle serait âgée d'environ 1000 ans. Elle ne semble parler que le japonais ancien (dialecte typique de la période Heian).

Les captures vidéos des attaques de SCP-050-FR ont montré que son visage avait dû être, selon les témoins, "d'une grande beauté". Cependant, ses joue sont entaillées par des plaies d'origine inconnue, aujourd'hui cicatrisées, élargissant ainsi sa bouche.

Lorsqu'elle n'est pas en phase active, elle semble passer la plupart de son temps à lire, jouer des instruments traditionnels japonais, à peindre, ou à se maquiller, dans le cas où elle dispose du matériel adéquat (hors-confinement donc). Elle semble suivre un cycle de sommeil normal pour un être humain.

Les propriétés anormales de SCP-050-FR se manifestent lorsque le taux d'humidité de son environnement dépasse les 20%. A partir de ce niveau, elle entre en phase active (sauf si elle est inconsciente, cependant, l'humidité a tendance à la réveiller lorsqu'elle est en sommeil naturel) et semble capable de manipuler les molécules d'H2O présentes dans l’atmosphère pour générer un épais brouillard.

Si à son entrée en phase active elle se trouve à proximité d'un être humain quelconque, elle passera en phase dite "d'élimination" (voir paragraphe # 7). Sinon, elle entrera en phase de chasse (voir paragraphe suivant) jusqu'à ce qu'elle se trouve à proximité d'un être humain.

Lors de sa phase de chasse, elle est capable de disparaître dans le brouillard n'importe quelle zone dont le taux d'humidité est supérieur à 20% (les caméra thermiques installées dans sa cellule de confinement ont confirmé l'hypothèse de la disparition totale) et de réapparaître dans n'importe quelle masse de brouillard zone dont le taux d'humidité est supérieur à 20% située dans un rayon de d'environ 40 km autours de son point de disparition.

Lorsque SCP-050-FR est en phase "d'élimination", elle suivra la procédure suivante :

  • elle générera une épaisse chape de brouillard si le taux d'humidité est supérieur à 20%,
  • elle s'approchera de l'être humain le plus proche, nommé à partir de ce moment SCP-050-FR-1,
  • elle posera à SCP-050-FR-1 la question "Suis-je belle ?". Si la réponse est "Non", elle le DONNÉES SUPPRIMÉES]. Si la réponse est "Oui", elle enlèvera alors son masque, révélant ses blessures, et demandera "Même ainsi ?". Si la seconde réponse est "Non", elle sortira des replis de sa robe une large paire de ciseaux (nommée ici SCP-050-FR-2) et [DONNÉES SUPPRIMÉES] SCP-050-FR-1. Si SCP-050-FR-1 répond "Oui" à nouveau, dans 93% des cas, SCP-050-FR le [DONNÉES SUPPRIMÉES], et dans 6% des cas, elle remettra son masque, offrira à SCP-050-FR-1 une petite pierre rouge de composition anormale (74% d'H2O), et disparaîtra à nouveau (toujours si le taux d'humidité est supérieur à 20%). [DONNÉES SUPPRIMÉES] 1%.
  • elle réapparaîtra dans ████████████, à █████, au █████ (information réservée à la FIM Thêta-1 "Ghostbusters"), et attendra environ 20 heures avant de re-rentrer en phase active ailleurs pour continuer sa chasse, jusqu'à ce qu'elle ne trouve plus d'êtres humains à proximité. Elle se téléportera à ████████████, à █████, au █████, et attendra environ 20 heures avant de se remettre en chasse (son "repaire" a un taux d'humidité d'environ 63%).

Addendum :

Découverte :

SCP-050-FR fut découverte le ██/██/████ dans les toilettes du █████████ Collège de █████ par un membre du personnel de l'établissement. Le surveillant s'enfuit et alerta la police qui arriva sur les lieux accompagnée d'agents de la Fondation infiltrés. Elle était entre temps descendue dans la cours désertée par les élèves. Lorsque nos agents l'appréhendèrent, elle généra un nuage de brume et disparu. Ils n'eurent aucun mal à reconnaître sa nature paranormale lorsqu'elle réapparut et [DONNÉES SUPPRIMÉES]. Elle fut maîtrisée à l'aide de pistolets anesthésiants et fut amenée au Site-██ pour examens.

Incident 050-FR-Alpha :

Le ██/██/████ à ██ heures ██, SCP-050-FR plongea la main dans la cuvette des toilettes intégrées à sa cellule. Avant qu'un garde puisse intervenir, elle disparu. Elle fut retrouvée 23 heures plus tard au ████████████, à █████, en train de peindre une estampe la représentant en train de [DONNÉES SUPPRIMÉES] un enfant. A côté d'elle se trouvaient une pile de haïkus manuscrits volés au Musée de █████ et un chiffon imbibé de sang.
Notes : SCP-050-FR fut reconfinée sans aucune perte parmi le personnel de la Fondation. L'analyse du sang retrouvé sur les vêtement de l'objet et sur le chiffons permirent de tracer les victimes et de mettre en place un scénario de couverture. Les haïkus furent rendus au Musée.
Nombre total de victimes : deux (2).

Incident 050-FR-Bêta :

Le ██/██/████ à ██ heures ██, une panne mineure du système de refroidissement du réacteur d'alimentation du Site-██ provoqua l'apparition d'une brume épaisse dans toute l'installation, permettant à SCP-050-FR de s'échapper.
Notes : Elle put heureusement être reconfinée après que le réacteur eut été réparé par les ingénieurs du Site-██.
Nombre total de victimes : 13.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License