SCP-047
notation: +1+x
SCP-047.jpg

SCP-047 in situ avant sa récupération dans le laboratoire du Site-██ suite à une brèche de confinement.

Objet #: SCP-047

Classe: Keter

Procédures de Confinement Spéciales: SCP-047 doit être confiné dans une boîte de stockage scellée de 0.5 m x 0.5 m x 1 m, en toutes circonstances. Cette boîte doit être verrouillée dans le casier de stockage 047a, à l’intérieur du Laboratoire Biologique 047b sécurisé P3. Tous les accès et les activités à l’intérieur de 047b seront enregistrés par un scan biométrique, une caméra en circuit fermé, et [DONNÉES SUPPRIMÉES].

L’accès à 047b nécessite l’autorisation du responsable de projet et d’au moins un O5. En cas d’exposition à SCP-041, tous les protocoles de Contamination Biologique de Priorité 4 doivent être appliqués, incluant la mise en quarantaine obligatoire. q047 a été installé en jonction du Laboratoire 047b dans ce but.

Dans le cas d’une contamination extérieure de SCP-047-1, le Protocole de Quarantaine 047-1 « Yersina » doit être appliqué.

Description: SCP-047 est un cylindre de gaz rouillé et ébréché composé d’un alliage de fer et de [DONNÉES SUPPRIMÉES]. Quand il est exposé à l’air libre, le composant du cylindre entre en évaporation progressive et produit un gaz mutagène inconnu. Le gaz n’a aucun effet sur les organismes eucaryotes (e.g. humains) mais altère sévèrement les procaryotes, spécialement les micro-biotes humains (i.d. les organismes naturels présents sous la surface de la peau). En de rares occasions, ces mutations produiront une « superbactérie » (désignée SCP-047-1) : un commensal naturel avec une capacité de survie améliorée et des agents pathogènes opportunistes.

Le modèle de transformation induit par SCP-047 laisse à penser que les microbes hautement infectieux qu’il utilise sont choisis, dans un certaine mesure, au préalable par l’objet.
Malgré les spécificités propres de chaque espèce de SCP-047-1, plusieurs caractéristiques communes ont été relevées :

  • Une capacité de survie augmentée dans l’environnement naturel et approchant de la bactérie ;
  • L’amélioration de sa résistance aux antibiotiques ;
  • Une reproduction et une consommation des matériaux disponibles accélérées ;
  • Un développement des capacités de sporulations au sein des bactéries Gram-positives ;
  • Une capacité améliorée à consommer, stocker et diffuser des plasmides, plus particulièrement au sein des bactéries Gram-négatives ;
  • La hausse des chances de contamination, due aux effets décrits au-dessus.

En général, les échantillons de SCP-047-1 sont virulents et amoindrissant. Cependant, comparé aux autres objets de classe Keter, il est à noter que SCP-047-1 compte un taux de mortalité plutôt bas, dû à la manière biologique "banale" avec laquelle il attaque les cellules.

De nombreuses souches bactériennes ont été mutées par SCP-047 de manière sélective. La mutation des bactéries en culture est possible mais il apparaît que le processus est beaucoup plus efficace lorsque les bactéries se développent dans un hôte humain. En général, la mutation de commensaux naturels à des fins expérimentales est encouragée. Suite à la rupture de confinement du 30/01/2010 (Voir Rapport d'Incident Yersinia 047-01 (2010)), les mutations des espèces pathogènes déjà existantes sont interdites et tous les échantillons existant doivent être détruits.

Trois espèces particulières de SCP-047-1 sont enregistrées ci-dessous, en raison de leur implication majeure dans la brèche de confinement du ██/██/201█:

p047a.jpg

D-15978 infecté par P-047-A, 2 jours après son exposition initiale.

Propionibacterium 047-A est une souche de P. acnes mutée par SCP-047.
Streptococcus 047-C est une souche de S. mitis mutée par SCP-047.
Clostridium 047-A est une souche de C. difficile mutée par SCP-047.

Rapport d’acquisition 047: SCP-047 a été récupéré dans la Laboratoire Sécurisé du Site-██ par une Equipe de Récupération de la Fondation formé aux risques biologiques pour pallier la situation critique du ██/██/199█. Les Rapports de Recherche indiquent que les Equipes de Recherche ont tenté de contenir [DONNÉES SUPPRIMÉES] à l’intérieur d’un cylindre de pression stable de classe ██, qui a conduit à [DONNÉES SUPPRIMÉES] combiné avec [DONNÉES SUPPRIMÉES]. Le gaz relâché par SCP-047 était structurellement compromis et capable de produire une « floraison » d’innombrables instances de SCP-047-1, tuant tous les membres du personnel présent dans le laboratoire en █ heures. Les membres du personnel du Site-██ se sont pliés au protocole de confinement/quarantaine de la Fondation et l’infection a pu être contenue avec succès.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License