SCP-034-FR
notation: +11+x
SCP-034-FR[1].jpg

SCP-034-FR inactif peu de temps avant son confinement initial.

Objet # : SCP-034-FR

Niveau de Menace : Orange

Classe : Euclide

Procédures de confinement spéciales : SCP-034-FR doit être confiné dans un caveau blindé de la Zone de Confinement Tèt. La pièce doit être remplie de peluches pour enfants. Le Dr.████ et le Directeur de la Zone Tèt sont les seules personnes à en connaître les codes d’accès. Le couloir menant à la salle (couloir C-88-1) doit être surveillé par deux gardes. La relève sera effectuée à 18:00, à 0:00, à 06:00 et à 12:00.

Aucun être humain adulte ne doit s’approcher à moins de vingt-cinq (25) mètres de l’objet. En cas de tentative de d’approche du SCP par un intrus, les gardes devront défendre leur position, et, dans le cas où l’ennemi parviendrait tout de même à entrer dans le périmètre de confinement, devront battre en retraite vers l’embranchement C-88 et bloquer le passage à quiconque sortant du couloir C-88-1 en attendant des renforts. Après élimination des intrus, SCP-034-FR devra être repoussé dans sa cellule par des membres des forces de sécurité armés de lance-flammes.

Description : SCP-034-FR est un ensemble de cinq (5) serviettes pour nouveau-nés et enfants en bas-âge de la marque █████, désignées respectivement comme SCP-034-FR-1, SCP-034-FR-2, SCP-034-FR-3, SCP-034-FR-4, et SCP-034-FR-5. Elles présentent une apparence usée et salie. Elles semblent déchirées en de multiples endroits.

Les propriétés anormales de SCP-034-FR se déclenchent en présence d’un être humain.

Si celui-ci est un enfant, les serviettes s’animeront, prendront une forme d’étoile de mer se mouvant sur deux de ses bras, et essaieront de le distraire par toutes sortes de jeux. L’objet déplacera ses membres de la même manière qu’un être humain adulte femelle de sa taille (cinquante-huit (58) cm) le ferait. Le fils du Dr.████████, âgé de cinq (5) ans, déclara après être entré accidentellement en contact avec SCP-034-FR avoir entendu "la voix de mamy Jodie" (la mère du Dr.████████, morte depuis sept (7) mois), lui proposant de jouer à "chat perché". Les paroles émises par l’objet semblent n’être audibles que par la personne à qui elles sont destinées et n’ont été captées par aucun des sonomètres utilisés dans le cadre des systèmes de surveillance. Le moyen par lequel SCP-034-FR arrive à communiquer avec son corps en coton reste inconnu à ce jour. Tous les enfants entrés en contact avec l’objet ont affirmé, pour la plupart, "s’être bien amusé".

Si celui-ci est un adulte, les serviettes s’animeront, prendront une forme rappelant celle d'un félin, et se propulseront vers son visage, l'enveloppant totalement. Lorsque l'objet se sépare de sa victime, on peut remarquer que cette dernière présente de graves marques de brûlures et d'écorchures, semblables à l'effet de l'acide chlorhydrique concentré sur les tissu organiques. La peau, les muscles et l'os sont progressivement rongés par SCP-034-FR jusqu'à ce qu'il n'en reste plus rien (au cours d'un test réalisé, la tête de D-8672 avait totalement disparu au bout de cinq (5) minutes et deux (2) secondes, par exemple). L'objet ne présente après coup aucun résidu biologique sur sa surface. Des études sont en cours afin de découvrir ce qu'il advient de la masse biologique constituant la tête des victimes. Si plusieurs autres adultes se trouvent à sa portée, SCP-034-FR les attaquera un par un.

SCP-034-FR réagit de manière très négative en présence d'une flamme de n'importe quelle nature que ce soit. Il tentera de s'enfuir par tous les moyen possibles. Durant sa fuite, il pourra atteindre une vitesse d’approximativement quarante (40) km/h.

L'objet semble moins enclin à attaquer des adultes si il se trouve en présence de peluches destinées aux enfants (voir rapport de récupération 034-A). Les procédures de confinement ont été adaptées en conséquence.

Le moyen qu'utilise SCP-034-FR pour découvrir l'âge mental des individus auxquels il est confronté (voir Addendum) reste à ce jour inconnu.

Addendum :

Les expériences menées sur SCP-034-FR sont suspendues jusqu'à nouvel ordre. Les unités d'urgence 24 et 512 du département de recherche ont été chargées de trouver une solution aux conséquences de l'échec de l'Expérience 034-Eta. - O5-█

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License