SCP-029
notation: +6+x
sc-029.png

SCP-029 juste avant l'Incident 029-53B

Objet # : SCP-029

Classe : Keter

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-029 doit être incarcérée dans une cellule de confinement de classe 5. Elle ne doit en aucun cas à être autorisée à accéder à des objets de nature physique. La cellule de confinement doit être placée derrière un sas triple, pour éviter sa fuite. Depuis l'incident 029-34a, SCP-029 n'est plus nourrie, car elle ne semble pas avoir besoin de nourriture pour survivre. Il doit y avoir trois (3) gardiens à tout moment dans la cellule, et deux (2) gardiens en service surveillant le moniteur.

Des projecteurs ont été installés dans les parois de la chambre de confinement, et doivent être actifs en toutes circonstances. Une fois par mois, la chambre doit être nettoyée et inspectée pour détecter d’éventuels défauts.

Aucun homme n'est autorisé à rencontrer SCP-029, et ce, quelle que soit la situation. Tous les hommes qui rencontrent SCP-029 doivent être maintenus sous détention de classe 3, pour être interviewés avant leur élimination.

SCP-029 a demandé:

  • Un lit (refusé)
  • Une couverture (refusé)
  • Des livres (refusé)
  • Des vêtements (refusé)

C'est ridicule ! La jeune fille ne peut même pas avoir des vêtements ? Nous ne sommes pas des animaux, laissez-la au moins se couvrir ! -Dr. Ericka Bodeen

Dr Bodeen, vous êtes autorisée à donner des vêtements à SCP-029 - Dr. Light

Depuis l'incident 029-53b, toute personne qui a potentiellement accès à SCP-029 doit, avant toute chose, regarder la bande de vidéosurveillance « 029-Bodeen », en tant que rappel des menaces impliquées lorsque l'on travaille avec des objets SCP, et SCP-029, en particulier.

Description : SCP-029 semble être une femme pubère de race asiatique-indienne. Elle semble souffrir d'alopécie universelle. Plus de 80% de sa pigmentation est d’un véritable noir, tandis que le reste de sa peau a une absence totale de mélanine, semblable à l'albinisme. Ses yeux sont aussi d’un noir foncé.

SCP-029 a de grandes tendances homicides et a fait preuve d'une remarquable capacité à utiliser n'importe quel objet comme une arme. Cependant, elle est répugnée par l’idée de verser le sang, et préfère étrangler ses victimes. SCP-029 a démontré une dextérité et des réactions physiques quatre (4) fois plus rapides qu’un humain moyen. SCP-029 a également montré une résistance étendue aux dommages de toutes formes. Ces deux capacités sont grandement entravées par la présence de lumière directe ou indirecte, naturelle ou artificielle. En outre, tous les hommes qui sont en présence de SCP-029, à l’intérieur d’une zone définie par sa perception actuelle, se plient à sa volonté. Ces hommes sont prêts à tuer ou même à mourir pour SCP-029.

SCP-029 se réfère à elle-même comme ███████, ce qui se traduit approximativement par "Fille des ténèbres», «Fille de l’ombre» ou «fille de la nuit». Les entretiens avec SCP-029 se sont avérés difficiles à réaliser, en raison de tentatives constantes SCP-029 pour tuer ou convertir tous ceux qui parlent avec elle. Au cours de ses années de captivité, les taches noires sur sa peau ont augmenté en taille.

SCP-029 a d'abord été découverte par la Fondation par un agent travaillant dans l'Inde rurale. Une tentative de meurtre à son égard l'a conduit jusqu'à une secte d’un petit nombre d'hommes qui prétendaient être les «Thuggees» au service de la Fille. Plusieurs semaines d'enquête ont montré qu'ils croyaient que le monde était dans les dernières années de la «Kali Yuga», et qu'en sacrifiant un million de vies à la Fille des Ténèbres, ils pouvaient amener leur déesse sur Terre et causer la fin du monde. Ils croyaient aussi que seuls les sacrifices effectués par étranglement étaient ajoutés à ce décompte. Les évènements ont conduit l'agent à leur forteresse de montagne, où il a découvert SCP-029. Après la perte dudit agent, [DONNÉES EFFACÉES], qui s'est terminé par notre acquisition de SCP-029.

Addendum : Sept (7) ans après sa capture, SCP-029 a commencé à montrer une croissance anormale dans sa pigmentation noire. Interrogé à ce sujet, elle a affirmé que ses «disciples étaient sur la route une fois de plus ». L’enquête nous a conduit à une concentration des soi-disant «Thuggees» qui avaient échappé à notre première incursion. Après avoir découvert que tous ses disciples étaient là pour célébrer un de leurs jours saints, un raid aérien tactique a été demandé. Lorsque la première bombe a chuté, SCP-029 se réveilla de son sommeil, et se mit hurler. SCP-029 a continué à crier pendant quatre (4) heures et hurla que nous étions en train de «tuer son peuple ». Depuis cet évènement, la croissance de la pigmentation noire s'est complètement arrêtée. En outre, depuis ledit évènement, SCP-029 a redoublé ses efforts pour s'échapper.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License