SCP-026-FR
notation: +6+x

Objet #: SCP-026-FR

Niveau de menace : Jaune

Classe : Sûr

Procédures de Confinement Spéciales : Les exemplaires de SCP-026-FR doivent être rangés dans des pochette de CD prévus à cet effet. Du fait du nombre important de disques, les pochettes devront être entreposées dans un coffre-fort de 2m x 2m x 2m. SCP-026-FR n'agit que sur l'esprit humain, uniquement quand il est joué. Il suffit que les chercheurs soient mis au courant de ses effets pour ne pas être tentés de prendre un exemplaire. Une caméra et un garde seront affectés à la surveillance pour identifier et dissuader tout contrevenant.

Description : SCP-026-FR est un ensemble d'objets anormaux, en l'occurrence, des disques contenant un exemplaire du dernier album en date d'un groupe musical dit de "nu-metal" dénommé ██████ ██ █ ████, comportant douze morceaux, d'une durée totale de trente-neuf (39) minutes et quatre-six (46) secondes. Après enquête de la Fondation, ces disques seraient une version dite "bêta" de l'album et auraient été distribués dans le commerce au nombre de 666. A ce jour, l'intégralité des objets ont pu être retrouvés et confisqués à leurs propriétaires, ceux-ci s'étant fait administrés des amnésiques de classe B par la suite.

Les effets de l'objet ne se manifestent que lorsque celui-ci est lu sur un support pouvant diffuser de la musique. Les personnes pouvant entendre les pistes audio seront alors toutes affectées sans distinction (consulter Addendum-026-01-FR pour plus de détails). A partir du moment où la première piste est jouée il n'est plus possible de raisonner les auditeurs, que l'on dénommera SCP-026-FR-1. Si l'on tente d'arrêter la diffusion et ce par n'importe quel moyen que se soit, SCP-026-FR-1 aura des réactions violentes à l'encontre du responsable si celui-ci est présent. Si celui-ci n'est pas présent une émeute prendra place et durera le temps qu'il restait à l'objet pour finir de diffuser tout l'album. Il est donc fortement conseillé d'attendre l'arrêt de la dernière piste pour pouvoir reprendre le disque. D'après nos observations, il a pu être possible de dresser une liste de différents effets survenant lorsque la musique jouait.

Lors de la lecture première piste, les instances de SCP-026-FR-1 vont se rassembler autour de SCP-026-FR. Les personnes n'aimant pas le genre musical paraissent d'abord neutre et vont y trouver au fur et à mesure plus d'intérêt et adopter des comportements similaires à celui des instances de SCP-026-FR appréciant le genre musical de l'album. Des sujets dénommés "leaders" vont apparaître dans SCP-026-FR-1. Ils se montreront plus énergique que les autres et vont se disséminer dans la foule. Il a été déterminé que seul ceux ayant déjà participé à un concert de style "metal" ou "punk" deviendront des leaders.

A partir de la seconde piste musicale, va se succéder différents événements répartis jusqu'à la fin de la douzième piste. De manière non-exhaustive, plusieurs fait ont été listés;

  • Les leaders vont commencer à hurler "WALL OF DEATH!!!" et SCP-026-FR-1 va s'ouvrir en deux, laissant une zone libre en son centre où les leaders vont se placer et commencer à faire des gestes obscènes et des danses macabres. Après exactement dix (10) secondes, les deux parties de SCP-026-FR-1 vont se rejoindre en cette zone, se chargeant mutuellement avec une violence inouïe et se compressant pour une raison inconnue. Après quelques minutes, les instances de SCP-026-FR-1 vont arrêter cette compression et chacune d'entre elle va reculer, laissant plus d'espace entre elles.
  • Un leader va soudainement pousser une personne. Par enchaînement de cause à effet, c'est tout un groupe de personnes, variant en fonction du nombre total de sujets composant SCP-026-FR-1, qui va commencer à se pousser sans ménagement et un cercle va se former, délimitant la zone d'affrontement. A chaque fois que l'une des instances participant à l'événement se fait éjecter de la zone et rentre en contact avec le contour du cercle, il sera repoussé à l'intérieur du cercle. Cet événement tout d'abord qualifié de "cruel et sadique" par les premiers scientifiques observateurs a été expliqué comme "divertissant et sans dangers" par le personnel habitué au style de musique. Après ré-observation précise il a été vu que les sujets qui tombaient dans le cercle étaient relevés en un temps record par un ou deux autres sujets, évitant tout piétinement mortel. Cet événement semble être une constante et sera répété en moyenne à chaque chanson et ce au moins une fois, à noter que la durée reste variable, la plus longue ayant duré pas moins de quatre (4) minutes.
  • Un petit rassemblement de leaders va se former en un point et ils vont commencer à exécuter ce qui est appelé "une danse" en secouant les bras et en agitant les pieds furieusement. Un espace va se créer et d'autres personnes vont les rejoindre graduellement. Au contraire de l'événement précédent, ils ne chercheront pas spécialement le contact avec d'autres personnes mais la danse demande beaucoup d'espace.

Note : "En tout cas ils ne possèdent pas de sens du rythme!" - Dr ████████ (hospitalisé pour coups et blessures quelques jours plus tard)

  • Deux leaders vont subitement commencer à tourner sur eux-même et à crier "CIRCLE PIT!". Assez rapidement, un cercle va se former mais au lieu de simplement se pousser ou danser, les instances présentes dans le cercle vont faire les deux variantes simultanément tout en tournant.
  • Lorsque aucun de ces événements ne se produit, certains leaders vont monter sur la foule et se faire porter par celle-ci et simultanément se mettre à crier, à tendre les bras vers le ciel en dressant l'index et l'auriculaire, les autres doigts repliés sur la paume et ce jusqu'à atteindre SCP-026-FR. Ils seront alors lâchés par SCP-026-FR-1 et le réintégreront dès le pied à terre.

Durant toute la durée des morceaux de l'objet, chaque instance de SCP-026-FR-1 aura un comportement taquin et énergique. Secouant énergiquement la tête en tout sens, généralement verticalement, et montrant généralement ce qui est considéré comme leur signe distinctif, l'index et l'auriculaire vers le ciel, communément appelé "les cornes du diable" par les chercheurs francophones.

Dès l'arrêt du CD, les sujets composant SCP-026-FR-1 reprendront graduellement conscience mais ne garderont aucun souvenirs. Si certaines personnes auront été blessées, celles-ci croiront que leurs blessures proviennent d'accidents du quotidien. La foule se dispersera et reprendra ce qu'elle avait stoppé. Seul les sujets dénommés "leaders", garderont souvenir de l'audition et voudront relancer la lecture de SCP-026-FR. Il est primordial que le ou les équipes d'intervention les prennent de vitesse et administre à chacun un amnésique de classe B.

Addendum-026-01-FR : Les auditeurs involontaires de SCP-026-FR l'entendant via la radio ou la télévision adopteront le même comportement général mais ne reproduiront aucun événement, le rassemblement autour de la source auditive mis à part.

Interview-026-01-FR: Lors de la fin d'une des lecture de SCP-026-FR non-confinée, l'équipe d'intervention présente a pu interroger l'un des "leaders" pour pouvoir identifier plus facilement ce qui permet leurs apparitions. (L'instance sera dénommée "SCP-026-0")

Agent ███████ : Déclinez votre identité, s'il vous plait.

SCP-026-0 : Je m'appelle [DONNÉES EFFACÉES]. Putain cet album est une tuerie! Ça dérange si j'le remet?

Agent ███████ : Pouvez-vous au moins attendre la fin de cet interview?

SCP-026-0 : Ho, heu, oui, pardon. C'est juste que… C'est un truc de fou, j'ai jamais autant headbangé d'ma vie!

Agent ███████ : *tousse* Reprenons, pouvez-vous me dire comment vous avez pu diriger toutes ces personnes?

SCP-026-0 : Ben, j'ai déjà fait plein d'concerts et puis ce groupe est juste épique! Vu que, visiblement, y avait pleins de gens qui étaient pas habitués, ben, on leur a montré comment faire. Hahaha! Et c'était génial tout le monde a suivi!

Agent ███████ : "On"? Vous connaissiez les autres leaders?

SCP-026-0 : Non, pas du tout, mais c'était d'autres métalleux donc on s'est arrangé comme on a pu en se mettant un peu partout.

Agent ███████ : Des… "Métalleux"?

SCP-026-0 : Ben ouais! Des gens comme moi quoi. Vous avez jamais entendu parler du metal? Raison de plus pour que je vous fasse écouter leur album, vous allez voir c'est autre chose que la merde de "pop" qu'on passe à la radio!

Agent ███████ : Après l'interview, si vous voulez, j'ai encore deux-trois questions à vous poser… Donc… Récapitulons; vous connaissiez le groupe et avez déjà participé à des concerts… Et vous vous rendez compte qu'avec vos conneries, il y a eu pas moins de quatre blessés?

SCP-026-0 : Des blessés? Ben ça arrive toujours malheureusement même si on fait gaffe. Mais c'est rien, ils sont pas par terre en train de crever quand même. Et puis, est-ce qu'ils nous en veulent parce qu'ils sont blessés? Non, j'crois pas, y étaient à mort dans l'ambiance. Faut arrêter de dramatiser quoi, on est pas des psychopathes. Le metal c'est un état d'esprit, un truc qu'on partage et qu'on vit! Pas du meurtres de masse hein. Bon c'est fini, j'peux remettre l'album maintenant?

L'interview s'arrête avec l'accord de l'agent qui administre un amnésique à SCP-026-0.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License