SCP-022
notation: +3+x
morgue.png

Image de SCP-022 vu de la caméra de sécurité.

Objet # : SCP-022

Classe : Euclide

Procédures de confinement spéciales : Une porte blindée a été installée suite à l'Incident 022-827 pour sceller SCP-022. Elle doit rester verrouillée en permanence, sauf en cas d'apparition de SCP-022-1. La porte d'origine de SCP-022 a été détruite au cours de l'Incident 022-827, toutes les tentatives de remplacement de celle-ci se sont soldées par un échec. Des caméras de sécurité ont été installées pour surveiller l'apparition d'instances de SCP-022-1.

Dans le cas où une instance de SCP-022-1 apparaît, les systèmes automatiques doivent l'incinérer au moment où il quitte SCP-022. Si la porte blindée est déverrouillée et si les systèmes automatisés ne parviennent pas à neutraliser SCP-022-1, les équipes d'interventions sont autorisées à entrer et à neutraliser l'instance de SCP-022-1. En aucun cas, une personne vivante ne doit entrer dans SCP-022, sauf ordre d'un membre du personnel de Niveau 4 pour expérience. Les membres du personnel de Niveau 4 peuvent également ordonner la capture d'une instance de SCP-022-1, toutefois, cette dernière ne doit pas être sortie des installations de confinement de SCP-022.

Description : SCP-022 est une morgue dans le sous-sol de l' Hôpital [SUPPRIMÉ] en Grande-Bretagne. Jusqu'à 198█, aucune anomalie ne fut signalée dans la morgue. Les rapports d'activités anormales ont commencé en Novembre 198█. La zone fut rapidement mise en quarantaine par la Fondation, avec comme couverture officielle que l'ensemble du bâtiment avait été abandonné. La raison de la manifestation soudaine de ces propriétés est toujours l'objet d'une enquête.

Périodiquement, un tiroir au hasard au sein de la morgue s'ouvrira pour révéler un cadavre couvert sous un drap. Après environ six minutes, le cadavre s'animera et tentera de quitter la morgue. Ce cadavre est désigné SCP-022-1. Dans certains cas, le cadavre sera trop endommagé ou décomposé pour réussir à sortir de SCP-022 ou même à se lever de la table sur laquelle il se trouve. Si une instance de SCP-022-1 expire sur la table, la table rentrera dans le tiroir, qui se fermera. Les rapports indiquent qu'une odeur de tissu brûlé apparait immédiatement après cet événement.

La source d'énergie qui anime les instances SCP-022-1 est actuellement inconnue. Les instances ne respirent pas, ne mangent pas, ne dorment pas, et leurs corps ne produisent aucune chaleur. L'analyse de SCP-022-1 suivant leur décès n'a pas mis en évidence d'organes anormaux ou de produits chimiques, ils semblent être des cadavre tout à fait ordinaires.

Les instances possèdent également une force physique supérieure à celle des humains normaux. Bien que les tests directs se soient avérés problématiques, les chercheurs estiment que leur force s'élève à 500 Newtons, plus qu'un corps humain de même condition physique. Une analyse est en cours pour déterminer si cet effet est lié à la source d'alimentation encore inconnue, ou s'il s'agit d'un phénomène tout à fait distinct.

Lorsque des parties du corps sont séparées de SCP-022-1, la partie avec la plus grande masse conserve ses effets ; toutes les autres parties deviennent inertes. La destruction de la tête ou du cerveau ne neutralise pas efficacement une instance de SCP-022-1 ; le bas du torse et les membres inférieurs restant animés. La destruction complète des tissus semble être la seule méthode d'élimination efficace. Sans intervention, les instances de SCP-022-1 décèdent simplement; tout mouvement cesse et ils semblent redevenir de simples cadavres. Suivant le taux de décomposition et les dommages subis par le cadavre, cela peut prendre entre deux jours et trois semaines.

L'enquête a révélée que les corps des instances de SCP-022-1 correspondent à la description de cadavres volés dans des morgues à travers le pays. Le mécanisme de ce transfert est actuellement à l'étude.

Faire entrer de la matière dans SCP-022 s'avère impossible. Tout objet amené dans SCP-022 disparaît peu de temps après avoir passé la porte, sans laisser de traces. Cela inclut les objets inanimés et des spécimens biologiques vivant. Voir Addenda 022-001 et 022-002.

Tant qu'une instance de SCP-022-1 possède une bouche, une langue, et une trachée fonctionnelle, il est capable de communiquer pleinement avec les chercheurs. Voir Interview 022-751 pour plus de détails.

Addendum 022-001 : Une demande a été soumise afin de créer une nouvelle entrée à SCP-022 en enlevant une partie du mur sud. Demande en attente d'approbation.

Addendum 022-002 : De nombreux objets ont été découverts sur ​​le sol de la salle juste au dessus de SCP-022. Il semblait y avoir tous les objets qui avaient été envoyés dans SCP-022, à l'exception des êtres humains. Tous les objets étaient cassés et délabrés. Les composants métalliques ont été couverts de rouille, et les parties biologiques se trouvaient dans divers stades de décomposition. Les tests ont révélé que le délai entre l'insertion d'un objet dans SCP-022 et sa réapparition au niveau supérieur est précisément de 183 secondes. Les êtres humains qui entrent, cependant, ne figurent pas dans ladite salle. Au lieu de cela, les humains semblent s'intégrer à la morgue, et peuvent s'animer plus tard en tant qu'instances de SCP-022-1.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License