SCP-019-FR-J
notation: +16+x

Objet # : SCP-019-FR-J

Niveau de Menace : Rouge

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-019-FR-J doit être rangé dans un machin verrouillé et sécurisé, enfermé dans un trucmuche. SCP-019-FR-J ne doit pas être sorti du machin ; dans le cas contraire, une bricole se produira. SCP-019-FR-J ne peut être sorti du machin que par Untel, qui possède une accréditation de sécurité de niveau chose.

Note : Jusqu'à nouvel ordre, seul Untel a le droit de sortir le machin-chouette du machin enfermé dans le trucmuche. Tout contrevenant sera machiné et il lui arrivera des bricoles. - O5-██

Description : SCP-019-FR-J est un machin-chose. Le machin-chose peut être ouvert ou fermé. Lorsqu'on ouvre SCP-019-FR-J, on peut constater qu'il s'agit d'un engin contenant un fourbi. Ce fourbi est habituellement en train de faire une chose, et est de ce fait dans un état où il ne se passe pas de bricole.

Lorsqu'on machine le fourbi contenu dans l'engin du machin-chose, SCP-019-FR-J fait un truc, et il se démachine, suite à quoi il se passe une bricole. A ce moment, il est possible qu'un bidule-chouette se machine à partir du fourbi contenu dans l'engin du machin-chose, et qu'il commence à faire une bricole. Si le machin-chose de SCP-019-FR-J n'est pas immédiatement refermé dès l'instant où le bidule-chouette se machine, la bricole se transforme en bazar, et la majorité du fourbi contenu dans l'engin du machin-chose se retrouve bazardé dans le truc.

Les individus tentant de machiner le machin-chose de SCP-019-FR-J à partir du moment où le fourbi contenu dans l'engin du machin-chose a commencé à faire une bricole depuis plus de dix secondes sont systématiquement machinés. Les individus tentant de machiner le machin-chose de SCP-019-FR-J à partir du moment où le fourbi contenu dans l'engin du machin-chose a commencé à transformer la bricole en bazar, en revanche, sont instantanément bazardés au lieu d'être machinés. Les individus dans l'état "chose", cependant, ne sont pas bazardés (voir Addenda 019-FR-J-1).

Le bidule-chouette qui se machine à partir du fourbi contenu dans l'engin du machin-chose de SCP-019-FR-J est généralement de la même facture que le fourbi, mais dans de rares instances, il arrive qu'il soit de nature inconnue. Ce type d'instance est désigné bidule-chouette-2 et semble se produire uniquement dans les cas où le fourbi ne serait pas correctement machiné dans l'engin du machin-chose de SCP-019-FR-J. Cette hypothèse reste néanmoins à confirmer.

Note : Suite à un bazar majeur, tout test visant à vérifier cette hypothèse est interdit jusqu'à nouvel ordre. - O5-██

Addenda 019-FR-J-1 : SCP-019-FR-J a été, à l’origine, découvert lors d’une enquête de l'Agent Untel au sujet d'une série de bricoles à Tel Endroit. Suite à des signalements répétés faisant état d'un genre de machin-chose provoquant ces bricoles, Untel remonta sa piste jusqu'à découvrir SCP-019-FR-J, malencontreusement déposé dans le bidule d'un truc-bidule. A ce stade, le fourbi contenu dans l'engin du machin-chose de SCP-019-FR-J avait déjà transformé la bricole en bazar depuis plusieurs jours, et le truc-bidule était intégralement rempli de fatras de nature inconnue, issu du truc d'un bidule-chouette-2 s'étant machiné à partir du fourbi.

Untel, sans attendre de renforts (compte tenu de l'urgence manifeste), tenta de machiner le machin-chose de SCP-019-FR-J. En temps normal, compte tenu du fait que le fourbi contenu dans l'engin du machin-chose de SCP-019-FR-J avait transformé la bricole en bazar depuis des jours, Untel aurait dû être instantanément bazardé dans le truc. Cependant, il semble que la présence d'une instance de bidule-chouette-2 sur les lieux, à la place d'une instance de bidule-chouette comme c'est le cas en temps normal, ait gravement altéré le truc vers lequel menait le bazar déclenché par le fourbi contenu dans l'engin du machin-chose de SCP-019-FR-J1. De ce fait, Untel est passé immédiatement dans un état qualifié de "chose", et s'est avéré capable de machiner le machin-chose de SCP-019-FR-J et même de le refermer, ce qui aurait été impossible en temps normal.

Suite à cet incident, Untel est actuellement le seul agent de la Fondation qui soit de niveau chose, ledit niveau ayant créé spécifiquement pour répondre aux situations provoquées par tout type de bricole et/ou de bazar créé par le fourbi contenu dans l'engin du machin-chose de SCP-019-FR-J.

Note : Bien que l'état actuel d'Untel soit un atout non-négligeable pour le confinement de SCP-019-FR-J, l'exploitation des caractéristiques de SCP-019-FR-J dans le but de provoquer volontairement un nouvel état "chose" chez d'autres membres du personnel, en particulier en tentant de machiner le fourbi contenu dans l'engin du machin-chose de SCP-019-FR-J jusqu'à l'apparition d'un bidule-chouette-2, n'est clairement pas souhaitable. - O5-██

Note 2 : Demande déposée afin d'utiliser des Classe-D pour machiner le fourbi contenu dans l'engin du machin-chose de SCP-019-FR-J jusqu'à l'apparition d'un bidule-chouette-2 afin d'obtenir davantage de membres du personnel en état "chose" sans mettre en danger de membres du personnel non-sacrifiables. - Directeur des Recherches

Note 3 : Cette proposition est actuellement à l'étude. - O5-██

Addenda 019-FR-J-2 : Transcription du rapport d'entretien post-mission de l'Agent Untel, suite à la récupération de SCP-019-FR-J.

[Début de l'entretien]

Directeur des Recherches Quidam : Asseyez-vous, Untel.

Agent Untel : Merci beaucoup.

Directeur des Recherches Quidam : Pouvez-vous m'en dire davantage sur le machin-chose de SCP-019-FR-J ?

Agent Untel : Excusez-moi ?

Directeur des Recherches Quidam : Le machin-chose. Ce qui a provoqué votre état actuel.

Agent Untel : Ah, vous voulez dire le fourbi contenu dans l'engin du machin-chose ? En fait, quand j'ai essayé de machiner le machin-chose…

Directeur des Recherches Quidam : Vous voulez dire le fourbi ?

Agent Untel : Non, le machin-chose. Le fourbi est ce qui transforme la bricole en bazar et qui a failli me bazarder, mais comme il est contenu dans l'engin du machin-chose, c'est le machin-chose que j'ai essayé de machiner, pas le fourbi.

Directeur des Recherches Quidam : Vous n'êtes pas en train de confondre deux trucs différents ?

Agent Untel : Pas du tout. Le truc est là où tout se fait bazarder par l'engin lorsque la bricole devient un bazar.

Directeur des Recherches Quidam : Le bidule-truc ?

Agent Untel : Non, ça c'est ce qui était rempli de fatras en provenant du truc.

Directeur des Recherches Quidam : Quoi ?

Agent Untel : Cet entretien est terminé.

Directeur des Recherches Quidam : C'est moi qui mène cet entretien.

Agent Untel : Ah.

[Fin de l'entretien]

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License