SCP-014
notation: +5+x
3241597616_e47326fc1a.jpg

SCP-014 avant confinement initial.

Objet # : SCP-014

Classe : Sûr

Procédures de confinement spéciales : SCP-014 doit être conservé sur le Site-██, dans une chaise à accoudoirs, de préférence face à une fenêtre. La musique doit être fournie sur une base régulière, de préférence en permanence. Cette musique ne devra pas inclure des pièces originaires d'après 1937. Une caméra de sécurité doit être présente dans la salle de SCP-014.

Description : SCP-014 est un homme de race blanche, semblant âgé d'environ 30 ans, avec des cheveux noirs, des yeux bruns, et un visage un peu rond. Les dossiers indiquent que son nom est Robert Chetford, confiné en 1915 à l'asile de Norwich dans le Connecticut pour folie délirante, prétendant qu'il avait été maudit et condamné à vivre éternellement, et qu'il était immortel en conséquence. L'asile a été fermé en 1937, et les patients ont été transférés dans diverses autres installations. SCP-014 a attiré l'attention de la Fondation en 19██, par des rumeurs d'un patient qui semblait être tout à fait immobile et ne montrait aucun signe de vieillissement. Une enquête plus approfondie a déterminé que l'acquisition était justifiée.

SCP-014 en apparence un homme normal, mais il ne semble pas touché par l'âge, et ne montre aucun signe de possession d'un métabolisme. Il ne mange pas, ne boit pas, ne transpire pas, et ne montre d'aucune autre manière ses fonctions vitales. Il ne respire que pour parler, et ses yeux et son appareil vocal, sont selon toutes les apparences tout à fait immobiles. Il n'a jamais montré aucun signe de la pression d'ulcères, bien que sa position n'ait pas varié depuis plusieurs décennies, et ses muscles ne semblent pas atrophiés. Il peut converser normalement, mais montre peu de connaissances et d'intérêt pour les événements survenus depuis son incarcération.

Addendum :
Note : Franchement, si j'interviewais cet homme sans connaître son histoire, je penserais qu'il est un individu parfaitement sain d'esprit et en bonne condition qui se trouve être tétraplégique. Comme il est, je dois conclure qu'il est la preuve ultime de l'idée que l'esprit domine le corps. Il pense qu'il est immortel, et qu'il vivra éternellement, et donc il est aussi proche de la vérité qu'il peut ne pas l'être. D'une certaine manière. Dr █████.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License